60 heures de découverte à Berlin

60 heures de découverte à Berlin

Fin mai, nous sommes allés en amoureux à Berlin. Cela faisait partie de notre volonté de faire les capitales européennes… C’était à la fois une occasion de se faire plaisir (chéri vient de signer pour une nouvelle dizaine d’années) et de découvrir enfin une ville chargée d’Histoire.

brandebourg

« Et c’est beau Berlin?« , c’est une phase que j’ai entendu plusieurs fois quand j’ai dit que j’y allais ou que j’en revenais. Non, honnêtement, Berlin, même sous un soleil de plomb et un grand ciel bleu n’est pas une ville que je qualifierai de belle, comme Paris ou Rome (je n’y suis jamais allée, prochaine étape?). Mais j’ai adoré, mais alors, vraiment adoré ! Il y a tout de même de beaux endroits, mais c’est surtout la dimension historique qui m’a transportée.

hotel gat point charlie et la batmobil

On avait choisi volontairement un hôtel à deux pas de Check Point Charlie, le Gat Point Charlie Hotel, qui se situe en ex-zone soviétique dans un ancien immeuble de la STASI (après avoir vu « la vie des autres », ça fait frémir !). On était déjà dans l’ambiance « histoire ». L’hôtel était d’ailleurs au passage excellent : moderne, idéalement situé, super top (on avait pris une « suite junior », pour plus de confort et vraiment bien ! sans doute surfait, mais quand on voyage, on se fait plaisir !)

checkpoint charlie

Check Point Charlie : voici enfin le lieu de passage entre Berlin Est (où nous étions) et Berlin Ouest. Dingue de voir ce lieu tragiquement chargé d’histoire et de voir, de ressentir tant d’émotions. Déconcertée aussi de voir la facilité avec laquelle on circule d’un côté et de l’autre, ce ne fut pas facile à une époque.

checkpoint

On n’y croit pas d’ailleurs : là, avant, il y avait des contrôles, des gens ont sué de peur d’être découvert, d’autres se sont fait tirer dessus pour vivre leur liberté, des familles ont été séparées… tout cela semble d’un autre âge et pourtant, c’était jusqu’en 1989. Indispensabe, à voir….

Nous sommes allés du côté de Kurfürstendamm pour voir les boutiques, ça se prolonge sur des centaines de mètres, un peu à la façon des Champs Elysées à Paris…

église du souvenir berlin

Là, on a fait une halte à l’église du souvenir, qui porte encore les stigmates de la seconde guerre mondiale.

stigmates de la guerre

Puis nous sommes allés manger, mon chéri a pris un plat typique, le Schnitzel, accompagné d’une bière, fallait que je vous montre l’énormité du truc !

schnitzel

 

Le musée juif de Berlin : je suis très intéressée par la Shoah et il m’était indispensable de visiter ce musée. Devoir de mémoire oblige.

muse juif - holocauste

La visite est longue, riche et pour tout vous dire, on a dû terminer précipitamment car le musée fermait (vers 19h) mais nous touchions à la fin de la visite… A faire pour la dimension historique, le travail de mémoire et aussi pour comprendre la culture juive.

musée juif

 

La topologie des Terreurs, où git un morceau du Mur et une exposition gratuite, indispensable et très intéressante sur la motée du IIIème Reich et du nazisme.

topographie des terrors

L’exposition est riche (on l’a faite sous le soleil… ouch) et une partie encore plus documentée se trouve à l’intérieur… A côté du site se trouve l’imposant Martin-Grospious-Bau (lui aussi porte des stigmates de la WW2) qui abrite d’importantes exposition d’art.

topo terror

 

De là, nous sommes allés près de la Tour de la Télévision (FernsehTurm) qui est (à mes yeux) aussi emblématique de la ville que la Tour Eiffel est à Paris (elle mesure 368 mètres!) et juste à côté, l’Alexander Platz où se trouve notamment la Fontaine de l’amitié entre les peuples, l’horloge universelle Urania et une foule de bâtiments hétéroclites, vestiges d’une époque socialiste révolue (socialiste / soviétique, pas socialiste comme F. Hollande, hein 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite pause avec un genre de hot-dog à acheter à un marchand ambulant, les hommes saucisses qui vendent ça pour moins de deux euros !

 

De là, nous nous sommes rendus dans le plus vieux quartier de la ville,  le  NikolaiViertel, plein de charme, avec la très vieille église NikolaiKirche qui fut reconstruite après les dégâts de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le quartier est agréable, vivant pour un dimanche après midi et plein d’ambiance sur les rives de la Spree, la rivière qui traverse Berlin..

Au loin, la basilique de Berlin sur fond de musique française joué par un saltimbanque, on se serait cru à Saint-Germain des Prés !

 

Place maintenant au cliché berlinois, qui représente à lui seul l’identité de la ville lorsqu’on la voit en photos, en film, etc…

panorama porte de brandebourg

La Porte de Brandebourg. Identité de la ville car à l’époque des deux Allemagne et du mur de Berlin, cette porte se situait sur le parcours exact du mur, en zone soviétique : lorsque le mur est tombé, vous en avez probablement vu des photos, tout un symbôle…

pariser platz

Lors de notre séjour, la Parizier Platz était inondé de soleil, de gens et d’ambiance (un concert gratuit, une manifestation pacifiste pour les palestiniens) et nous nous sommes posés sur un banc à admirer le lieu, l’ambiance, etc…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

De là, nous avons pris la direction de l’imposant Reichstag, où siège le Parlement allemand : c’est ce bâtiment qui prit feu en 1933 et sur lequel les soviétiques hissèrent leur drapeau après la prise de Berlin le 1er mai juste avant la fin de la guerre

bundenstag

Encore un lieu d’histoire. Aujourd’hui, le monument se visite avec une installation moderne en arrière du bâtiment, une coupole avec une immense voute de verre qui offre un énorme panorama sur la ville.

reichstag

Non loin de là, un mémorial aux victimes de la Shoah : il faut savoir que partout dans Berlin et plus encore en Allemagne, des signes évoquent la guerre, des panoramas photos expliquent l’histoire des lieux, des pavés en bronze émaillent la ville (StolPersteine) pour la mémoire des juifs morts en déportation.

témoignages victimes shoah

Pour certains d’entre eux, on ne dispose même pas d’informations sur leur date de décès, ni du lieu, on sait juste qu’il faisait partie de tels ou tels convois vers tels camps… Il existe plus de 17000 de ces StolPersteine répartis sur le territoire allemand depuis 1993. Un hommage discret aux victimes du nazisme.

 

us army check point

Nous avons terminé notre week-end par la visite du musée du Mur de Check Point Charlie (Museum Haus am Checkpoint Charlie). Une visite que je ne vous recommande pas entièrement et je vous explique pourquoi. Ce musée est d’une extraordinaire richesse, mais il est tellement fouilli qu’on s’y perd (nous avions pris un audioguide en français pour ne pas en rater une miette malgré des panneaux explicatifs en français, mais aucune logique dans la visite et aucune suite avec l’audioguide, on se perd !).

musée du check point charlie berlin

Les salles se succèdent, un peu comme si le tout était entassé à la va-vite… la partie plus récente du musée est extraordinairement riche, puisqu’elle raconte la guerre froide et la chute des régimes totalitaires existants dans le monde, mais c’est extrêmement touffu, il y a trop de choses et l’on finit par se lasser…Pas de photos possible, sauf si l’on s’acquitte de quelques euros, c’est abuser, vu le prix du billet d’entrée déjà assez onéreux (avec l’audioguide qui ne sert finalement pas à grand chose)…. De plus, certains panneaux explicatifs ont bien vécu…. Un grand rangement, un dépoussiérage au propre comme au figuré, moins de panneaux, plus de logique et la musée serait vraiment top !

C’était un WE dense et très riche en émotions, j’ai vraiment adoré y aller, je regrette juste de ne pas avoir plus de temps pour faire encore plus de découvertes ! Une prochaine fois ! J’aimerai bien y aller l’hiver cette fois-ci…

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires pour “60 heures de découverte à Berlin”

  1. C´est toujours intéressant de « visiter » une ville qu´on connaît bien de la perspective de qn d´autre.
    Merci pour ce petit trip down memory lane. 😉

    1. C’est par le prisme de la touriste « lambda » que j’ai fait la visite 🙂 ah mais qu’est ce que j’ai adoré ! et il me reste des tas de choses à y découvrir ! tu as connu à quelle époque?

      1. Ouhh, plein de fois…
        Eté 1998 la première fois.
        Plusieurs fois pour la rédaction de mon mémoire de DEA en 2002. Je consultais les archives au ministère des AE.
        Septembre 2006 pour la dernière fois.
        Ca fait déjà 9 ans…
        Je sais que les prix ont bien augmenté et que c´est devenu le repère des Hipsters! 😀

        1. sur quoi portrait ton DEA? les archives des AE, ça devait être super intéressant ! J’ai vu récemment « la vie des autres », ah ce film… tu connais, j’imagine….

  2. Je suis d’accord avec toi Berlin n’est pas une belle ville par son esthétisme, mais elle est belle de coeur. Les gens y sont charmants et accueillants, une richesse culturelle, et ils entretiennent le souvenir pour ne jamais oublier l’horreur.
    J’ai adoré visiter cette ville (en 2010), et je pense y retourner prochainement pour la faire découvrir à mon compagnon et mon fils.
    Très bel article 🙂

    1. merci ! c’était un WE super cool, on a découvert tellement de choses alors qu’il y a qq années encore, ça ne m’attirait pas du tout 🙂

  3. Merci pour ton petit commentaire sur mon blog ! j’ai trouvé ton article un peu par hasard sur Hellocoton, en tapant « Berlin » dans la barre de recherche 🙂 Et j’ai trouvé ton article génial ainsi que l’idée de visiter les capitales européennes (ca ma donné des idées ;). C’est vrai que le côté « chargé d’histoire » de Berlin est impressionant quand on visite cette ville pour la premiére fois, même si c’est une ville qui est, autant le dire, assez grise. Si jamais vous reveniez, n’hésitez pas à aller hors de sentiers battus, car Berlin peut-être très surprenante !

    Bonne soirée!

    1. un jour peut être? , je pense que c’est une ville à découvrir, ne serait-ce que pour découvrir un pan de l’histoire, voire plusieurs pans !

  4. Et pourquoi ne pas s’offrir une visite de Berlin en vélo ? C’est ce que nous avons fait dès le lendemain de notre arrivée et ça a été une super expérience à la fois historique (autour de l’histoire du mur) et artistique autour du graffiti. Cela nous a donné de bonnes bases pour la suite du séjour.
    Je recommande vraiment les visites guidées en français de :
    http://berlinerforaday.com/berlin-se-visite-en-velo/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *