Bain dissolvant : le test qui dit tout !

Bain dissolvant : le test qui dit tout !

Les bains dissolvant, quand je les ai découvert, c’était Sephora qui innovait en sortant ce produit miraculeux : tu trempes ton doigt vernis dans le pot contenant de la mousse imbibée de dissolvant et oh, miracle, il en ressort tout vierge… Exit les cotons et le flacon de dissolvant qui répand dans l’atmosphère toutes sortes de solvants enivrants (mais pas forcément agréables).

bain-dissolavtn.jpg

Celui de Sephora, au début, tout le monde l’aimait. Et puis après, tout le monde l’a décrié. Au départ, moi aussi je l’aimais et je pensais que celles qui le décriaient le faisaient à tort : je m’explique. Je l’utilisais régulièrement, mais je me lavais toujours les mains après. Toujours. Histoire de faire disparaître les cochonneries qui pouvaient encore se trouver sur les ongles. Je pensais donc, innocemment, que ce qui faisait du mal aux autres ne pouvait pas m’atteindre.

Capture-copie-1.JPG

Puis un jour, le mal arriva, comme à toutes les autres. Mes ongles pelaient, se dédoublaient, c’était l’horreur. Moi aussi ça m’arrivait et il n’y avait rien à faire.

J’ai donc boudé le bain dissolvant de Sephora et failli prendre celui de Bourjois. Puis Nocibé aussi s’y est mis : j’ai donc tenté l’affaire avec Nocibé…

lequelchoisir.jpg

Voici mon avis comparatif sur le bain dissolvant Sephora VS Nocibé

Innovation : mention pour Sephora qui fut le premier à se lancer sur le marché grand public (je précise, car il me semble que d’autres marques, plus confidentielles avaient déjà lancé le concept avant – pas 100% sûre)

Efficacité : identique à vue d’oeil, ça retire bien le vernis, sauf les paillettes (là, tu sors tes papilottes (le jour où une marque sortira un truc trop cool pour les vernis à paillettes, ça sera le pied !)

Praticité : un plus pour celui de Nocibé car le pot est moins profond (et je n’ai pas des doigts très longs !) donc au moins, avec celui de Nocibé, je vais jusqu’au fond, jamais avec celui de Sephora (on m’a toujours dit que c’étaient les premiers centimètres qui comptaient !!!!

). Bon en revanche, ne t’essaye pas à dissolver le vernis de tes orteils, faut pas rêver non plus, sauf si tu as des orteils d’orang-outang (très très longs), ça peut marcher !

Sans-titre-copie-2.jpg

Résistance au vieillissement : carton jaune pour le bain de Nocibé, dont la mousse est blanche au départ et devient très vite dégueu….chez Sepho, on a choisi du gris, et comme la nuit, tous les vernis sont gris, ça change rien, il reste gris à l’usage !

Rendu sur les ongles à l’usage : carton rouge cette fois-ci pour Sephora qui a bousillé mes ongles et pas seulement les miens… J’ai donc fini par le délaisser pour adopter celui de Nocibé. Oui, il devient crado à force, mais bon, j’essayerai de le rincer et le recycler avec un dissolvant doux (genre celui que j’utilisais ici.)

chouchou.jpg

NB : je n’ai toujours pas compris ce qui pouvait bousiller les ongles avec le bain Sephora, puisque la compo n’est pas outrageusement dégueu, pas plus que celle, en tout cas, d’un dissolvant classique. Ce n’est pas son usage « intensif » puisque j’ai le même avec le Nocibé et tout va bene… Si quelqu’un a une hypothèse, qu’il la dise maintenant ou se taise à jamais !

Amen !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires pour “Bain dissolvant : le test qui dit tout !”

  1. Je fais ma chieuse 3 secondes mais je n’aime pas l’emploi d’innovation pour parler du bain Séphora, vu que ce truc est vieux comme Herold, je crie partout que ma mère en utilisait et qu’elle l’achetait à l’époque chez Prisunic (ah nostalgie tout ça tout ça)…

    Jamais eu de problème avec aucun des 3 que j’alterne, je pense qu’il doit y avoir un terrain pour les ongles fragilisés et que la mousse du Séphora bcp moins concentré et les bouclettes d el amousse sont plus grosses donc peut etre plus abrasives… OUi, avec les copines c’est qu’on se prend la tete pour comprendre le pourquoi du comment!

    Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, mais je prefere celui de Nocibé qui est la compo la moins dégueu des 3 et justement pour la mousse claire, au moins tu sais quand ca devient urgent de le vidanger 😉

  2. Je pense que par principe, les bains de dissolvant sont nocifs pour les ongles, et ce, quelle que soit leur composition car tremper ses doigts et ses ongles (le dessus et le dessous) dans un solvant n’est jamais terrible. Après usage, il faut se laver les mains et huiler les deux faces de ses ongles … mais ceci n’est que mon humble avis.

  3. Je confirme que ma maman en avait déjà quand j’étais petite (peut-être Arcancil ? en tout cas un pot bleu marine) et c’est vraiment pratique !

  4. le seul bain que j’utilise est le Bourjois et jusqu’à présent tout va bien, mais je l’utilise en alternance avc le dissolvant doux mavala, comme toi je me lave les mains après, pour l’instant no problemo pourvu que ça dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *