[Beauty-tips] Conserver son bronzage plus longtemps en 7 étapes

[Beauty-tips] Conserver son bronzage plus longtemps en 7 étapes

En ce jour de rentrée scolaire, moi je vous propose de garder un pied en été. Vous voyez ce bronzage chèrement acquis (parce que vous avez eu la chance de voir le soleil) ? Oui, ce joli hâle (pas du tout caramélisé) qui vous donne bonne mine. Eh bien j’ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. Commençons par la moins cool des deux : vous n’allez pas le garder toute l’année ! Oui, désolée. La bonne, c’est que j’ai deux trois p’tits trucs à partager pour le conserver plus longtemps un peu comme un trophée et donc pour garder cette bonne mine.

produits-pour-prolonger-le-bronzage

Oui, parce que moi je ne bronze pas à la manière de Valentino (ici), mais cette légère teinte qui me donne bonne mine, j’ai envie de la conserver un peu 🙂

Il faut savoir que le hâle disparaît assez rapidement : il suit à peu près le rythme de renouvellement cellulaire de la peau, soit 28 jours. Bon, moi j’ai constaté que je « débronzais » hyper rapidement au niveau du visage mais beaucoup moins vite au niveau du corps (je n’ai pas d’explication à ça).

 

1 – Hy-dra-tez

hydrater

Je dirai que c’est le conseil le plus important. Non seulement une peau légèrement hâlée et hydratée, c’est joli, c’est satiné (bien plus qu’une peau hyper bronzée mais façon peau de croco toute sèche) mais en plus, ça empêche à la peau de desquamer. Alors, on la soigne et on crème ! Pour le visage, crème hydratante matin et soir, masque une fois par semaine et pour le corps, huile ou lait, matin et soir, si on peut. Perso, je mets une huile le matin (celle de Kadalys, légèrement paillettée à redécouvrir ici ou celle de Roger & Gallet, à redécouvrir ici) et le soir, je crème, en changeant régulièrement, pour le plaisir des sens (je viens de terminer une crème à la rose et au karité de l’Occitane et j’entame une nouveauté Roger&Gallet dont je vous reparle très vite) !

2 – Misez sur les compléments

complémenter avec oenobiol

Alors le mieux, dans l’idéal, c’est de commencer un mois avant, de poursuivre pendant la durée d’exposition et de poursuivre un mois après la période au soleil. En gros, j’ai commencé début juillet à prendre Oenobiol Solaire Intensif, que j’ai poursuivi pendant tout le mois d’août et que je vais poursuivre pendant le mois de septembre. Non seulement ces compléments alimentaires permettent de « mieux » bronzer, mais en plus, ils atténuent les dommages faits à la peau.

3 – Mettez la gomme

gommer

Définitivement, non, faire un gommage ne fera pas partir votre bronzage, bien au contraire. Car en dégommant les vieilles cellules mortes de la surface de la peau, vous mettez en lumière ce qu’il y a en dessous, à savoir cette jolie teinte couleur d’été. Pour le visage, on opte pour un gommage tout doux, car la peau a suffisamment été chahutée tout l’été et pour le corps, on choisit un produit plaisir, pour se donner l’envie. De mon côté, j’utilise l’exfoliant Expert de Novexpert sur le visage et la douche gommante à l’amande de l’Occitane qui est facile à utiliser sous la douche (deux-en-un). Pas plus d’une fois par semaine, on a dit gommer, pas dégommer !

4 – On capte les derniers rayons

sunshine

Bon, je l’avoue, ce conseil, c’est un peu le plus le plus difficile à tenir. C’est-à-dire que capter les derniers rayons du soleil, ça implique que les nuages ne soient pas de la partie. Donc on en profite si c’est possible 🙂

5 – On triche avec les auto-bronzants

autobronzer

Ah les petits gambettes un peu hâlées avec cette jupe blanche, qu’est ce que c’est joli, non? Ce serait dommage de s’en passer, de ne pas prolonger l’été… Alors moi je l’avoue, je pense auto-bronzant : alors pas des tonnes et avec modération. Et puis je mise sur le truc qui fasse le plus naturel possible : je trouve que la gamme de Vita Liberata est idéale pour ça (à redécouvrir dans cet article où je vous dis tout sur le produit). Côté visage, je n’osais pas avant mais maintenant que j’ai découvert l’Addition Concentré Eclat de Clarins, ça a changé la donne : il donne ce petit quelque chose de léger et imperceptible qui me plait (à relire ici pour le test complet). C’est pour lui que j’ai opté, à raison d’une fois par semaine…

6 – On sublime avec le maquillage

sublimer avec le maquillage

Je vous arrête tout de suite : rangez ce fond de teint dix fois trop foncé ! Non, ça ne vous donnera pas du tout bonne mine ! Et puis franchement, c’est pas du tout naturel. Moi je vous propose plutôt une BB-crème qui va délicatement masquer les imperfections et unifier le teint en laissant apparaître le grain de peau (et les taches de rousseur, par exemple 🙂

Une fois la BB-crème posée, on ajoute une touche de terre de soleil (ou poudre bronzante, vous l’appelez comme vous voulez) en ayant la main légère !

Un soupçon de mascara, une pointe de gloss, mais vous n’en avez pas besoin de plus, vous êtes parfaite !

7 – On mange « orange »

carottes

What, manger « orange »? Oui, c’est la couleur des fruits et légumes qui contiennent du carotène. Non vous ne virerez pas orange (sauf si vous réduisez votre régime exclusivement aux carottes) mais en privilégiant les aliments à base de pigments caroténoïdes, vous permettrez à votre corps de garder plus longtemps le bronzage. Pour varier les plaisirs et vous rassurez, non, il n’y a pas que les aliments orange qui comptent ! On pense évidemment carottes, melon (miam) mais aussi épinards et persil, et un tas d’autres bonnes choses. Gros plus : ça fait du bien à l’intérieur, les vitamines, toussa.

 

Ross-friends-autobronzant Enfin, sachez qu’un bronzage acquis lentement, tranquillement sans griller sous le soleil tend à rester plus longtemps sur la peau (quand on grille, la peau pèle !) : n’oubliez donc pas, la prochaine fois de bien protéger votre peau ! Et pas de faux pas autobronzants (remember Ross, dans un des épisodes de Friends).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires pour “[Beauty-tips] Conserver son bronzage plus longtemps en 7 étapes”

  1. malgré ma peau mate, je degaine le spf50 (surtout parceque j’utilise le meme que les enfants sous les tropiques lol) … et c’est vrai qu’avec ça couplé a un bon gommage regulier, le bronzage est plus joli et tiens beaucoup plus longtemps !

    1. le SPF 50, j’en mettais avant, mais depuis que j’ai lu que ça ne faisait pas une énorme différence netre le 30 et le 50, je mets systématiquement du 30 🙂 on « roule » quasi tout le temps au 30 🙂

  2. Question totalement décalée : connaîtrais-tu un moyen de …débronzer ?
    Comme toi, j’ai le bronzage corporel plus tenace que celui du visage. Et j’ai les jambes habilement mises en valeur par le bronzage typique du randonneur : on dirait que j’ai des guêtres bronzées qui vont des chevilles jusqu’au-dessous du genou. Je vais donc avoir bonne mine dans une semaine, en sandales, face à mes étudiants.. ^_^
    Si tu as par hasard une solution à ce problème, je chanterai les louanges de ton blog auprès de collègues, amis et connaissances jusqu’à ce que leurs oreilles tintent ! 😉

    1. pour débronzer, non, je ne sais pas…. mais pour être raccord, je te conseille 1- de maquiller légèrement le visage pour rattraper la couleur du corps (ce que je fais actuellement pour moins voir que ma tête débronze vachement plus vite que mon buste 🙂 et 2 – utiliser un peu d’autobronzant sur les zones blanches de ton bronzage « rando » ou sinon, tu gardes tes chaussettes (LOL)… pour l’autonzant, surtout, fais bien un gommage côté cheville pieds et après tu appliques légèrement (en plusieurs fois pour faire « monter doucement le hâle et bien doser) et tu devrais rattraper progressivement la couleur du reste de tes gambettes : sinon, tu planques tout sous des collans opaques (en fonction de la météo 🙂 bon courage !

  3. Merci pour ta réponse. Je vais tenter le gommage et un peu d’autobronzant, mais en général, ma transpiration le fait partir ou migrer s’il y a frottement et avec les lanières des sandales, je pense que ça risque de poser le problème. Pour le raccord corps-visage, no problemo puisque de toute manière, j’ai un bronzage léger la différence n’est pas choquante et un p’tit coup de bbcrème rend les choses tout à fait acceptables.
    Quant aux collants opaques… hmmm… au bord de la Méditerranée, j’espère attendre un peu encore : près la Toussaint, probablement (don’t kill me !)

    1. ahaha pour les collants opaques, tu vas me rendre jalouse !!! Il te reste le look randonneur à adopter tout le long de l’année, je ne vois que ça 🙂 sorry !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *