Besoin et envie : perdre du gras du bas !

Besoin et envie : perdre du gras du bas !

On taira le fait qu’aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet déjà abordé par le passé. On taira aussi le fait que dans quelques semaines, tous les magazines afficheront eux-aussi le « marronnier » du printemps, celui de la perte de poids.

gambettes

Parce que parfois, je trouve mes jambes potables en photo ! Autant en profiter :)

Gardons à l’esprit que si je vous écris aujourd’hui, c’est que cela fait figure d’engagement face à ma communauté et que faisant cela, je sais que je dois me tenir à une ligne de conduite. Je ne suis pas seule face à mon assiette, face à mon miroir, mon armoire ou mon blog. En disant ici que je veux perdre du gras du bas, je m’engage devant vous. Je sais que ça avait déjà marché par le passé.

Pour vous faire une idée, en ce moment, je suis dans le même état d’esprit que dans cet article publié il y a quasiment 4 ans. Voilà, avec les mêmes photos qui ne me plaisent pas, le même « mood », le même état d’esprit, mais avec en plus 4 années de plus. Je sais aussi qu’il y a 4 ans, m’engager devant ma communauté, ça m’avait aidé ! Et c’est pas rien.

j'ai choisi de garder des photos positives : même avec quelques kilos en trop à mon goût... Et je me souviens de cette soirée où - avec mon chéri - nous avons passé la soirée sur la page, l'été dernier, partis en bord de mer sur un coup de tête après le boulot, sans les enfants, avec un pique-nique et c'était GE-NIAL !

j’ai choisi de garder des photos positives : même avec quelques kilos en trop à mon goût… Et je me souviens de cette soirée où – avec mon chéri – nous avons passé la soirée sur la page, l’été dernier, partis en bord de mer sur un coup de tête après le boulot, sans les enfants, avec un pique-nique et c’était GE-NIAL !

Aujourd’hui, je sens que je « rouille », que je m’encroûte (bonjour l’article glam’ du jour !) , je le dis ici sans fard et en toute honnêteté, vous me conaissez, et surtout je sais que ça ne me correspond pas. Je ne me sens pas rouillée dans ma tête, je ne me sens pas rouillée en état d’esprit, mais je me rends compte que le corps ne suit pas : il y a comme une inadéquation entre le corps et l’esprit. En plus, ce mois de janvier n’est pas vraiment glam’ pour moi puisque j’ai toujours et encore un pansement sur la jambe, ma jambe qui – déjà à la base n’est pas mon point fort – est longue à cicatriser et qui complique l’occasion de faire un peu d’activité physique. Pour le moment, je marche et c’est tout. Pas d’efforts trop intenses (courir, sauter sur la jambe me sont interdits pour que la plaie se referme), pas de piscine, là, c’est carrément compliqué, déjà que les douches font prendre l’eau à chaque fois…

Bref… c’est pas le moment et tout ça, combiné, fait que « ohlalala », que je ne me sens pas au top en ce moment ! ».

Mais comme je suis d’une humeur à ne pas me laisser faire/aller, HOP, on prend le taureau par les cornes ! Non mais !

Parce que cette photo est aussi une image d'apaisement : faire la paix avec mon corps, c'est ça que je veux atteindre !

Parce que cette photo est aussi une image d’apaisement : faire la paix avec mon corps, c’est ça que je veux atteindre !

Alors voilà, j’ai envie de re-faire gaffe, de me remotiver à y arriver, je sais que je peux, j’y suis déjà arrivée (la preuve ici), ça sera plus dur cette fois-ci. Je le sens, parce qu’à la fin de l’été, j’avais tenté de perdre un peu et que même en combinant une activité sportive, il n’y a pas eu ce déclic. Et puis l’entrée dans la saison des excuses (le froid, les fêtes, Noël, etc…) n’a pas aidé !

Résultat : un corps en berne qui amène un état d’esprit qui l’est aussi un peu !

Mais je vous l’ai dit : hors de question de me laisser abattre. Un petit bilan sanguin à faire (parce que ça fait un moment que je n’en ai pas fait) pour voir si tout est OK, et je vais aller voir une diététicienne pour m’engager également. Manger équilibré, je sais faire : j’ai une chance, j’adore les fruits et légumes, j’aime cuisiner. Mais parfois je cède à la facilité du merveilleux combo pâtes-sauce (surtout avec les enfants ! trop facile !) et à la tentation avec le chocolat et le fromage (non, non, pas les deux en même temps !). Bref, je suis gourmande. Et ça n’aide pas mais ce n’est pas une excuse. Je ne cherche pas d’excuse d’ailleurs, juste à comprendre !

il faut tout de même dire que j'attends avec une grande impatience la saison de la diversité... j'avoue tourner un peu en rond sur les menus d'hiver !

il faut tout de même dire que j’attends avec une grande impatience la saison de la diversité… j’avoue tourner un peu en rond sur les menus d’hiver !

Pour ne pas céder à la tentation, ne pas acheter : c’est aussi simple que ça ! Ayant des enfants, pas toujours simple. Les bonbons, c’est pas mon truc, le chocolat, ça l’est plus, mais je continuerai de m’octroyer mon carré de chocolat le soir (indispensable). Exit le fromage, pourtant, j’adore ! Mais je ne sais pas en manger un petit morceau, je cède vite, trop vite à l’envie ! Je vais me raisonner et quand j’irai mieux, je re-cèderai à ce plaisir !

Je compte bien faire, j’ai coeur à y arriver.

Et comme mes jambes sont mon point faible – elles l’ont toujours été – j’ai repris un RDV avec la phlébologue. Je vais sans doute devoir me faire ré-opérer, mais bon, après ma petite mésaventure à la jambe de ce début d’année, je me dis que c’est le moment de traiter tout ça, non? C’est une opération que j’ai déjà subi (les varices, le glamour, hum, ça vous parle?) et que je redoute tant j’ai eu mal lors de ma première opération. Mais si ça peut mettre des chances du bon côté, on y va !

Et puis il y a le sport. Bon, j’ai très hâte que ce fichu abcès à la jambe cicatrise (j’ai l’impression que cette « cavité » dans la jambe ne se refermera jamais !!! c’est loooonnnngggggg) pour retourner à la piscine. J’ai même embrigader mon chéri ! Il m’a dit qu’il voulait m’aider. OK, mec ! Alors on va y aller ensemble à la piscine ! Et on ne se dérobe pas, hein ! On verra si j’y arrive ! Pour le reste, marche comme d’hab et toujours gym devant ma TV, mine de rien, ces petits exercices me font ++++ du bien ! Pas de running, pas mon truc, pas adapté à ma santé, je privilégierai le vélo ! Je sais ce qui peut me correspondre !

Je ne vous inflige pas de photo en maillot, de toutes façons, je n’en ai pas LOL mais le coeur y est.

pèse personne message poids

Oh j’ai oublié de vous dire, ça va être difficile de le dire, allez, je me lance : oui je suis en surpoids. Oh, pas grand chose, à la limite inférieure, juste au bord, mais diantre que ça fait bizarre de le lire, de le reconnaître…  Beaucoup me disent que ça ne se voit pas. Mouais… Chacune a un vécu différent face au poids, le mien est simple : de très mince, je suis maintenant en très léger surpoids, et ça ne me correspond pas. Je ne peux pas l’accepter. Et je sais surtout que mon corps ne l’accepte pas. C’est comme ça, c’est physiologique. J’inverse désormais la tendance. Et j’aimerai bien que si certaines d’entre vous se sentent concernées, on s’accompagne ! Quelles seraient vos idées pour qu’on y arrive, ensemble?

Rendez-vous sur Hellocoton !

36 commentaires pour “Besoin et envie : perdre du gras du bas !”

  1. ahhhhhhhhhh à l’aube de mes 45 ans je continue mes résolutions de 2016 je stabilise ! moi ce sont mes BRAS ensuite petit bidon et ensuite jambes ……….. alors si tu as des idées !!!!!!!!!!!! je te suis VOLONTIER !!!!!!!!!!

    1. équilibre alimentaire, arrêt des gourmandises et un peu d’activité physique 🙂 (si tu veux, tu peux aller relire mes article de 2013 que j’ai mis dans l’article pour avoir des infos sur ma « tactique » face au poids 🙂 merci de ton soutien !

      1. j’ai eu un déclic il y a 3, 4 ans sur long terme pour ne pas reprendre ou me dégoûter , résultat en 18 mois moins 21 kilos et au final en 2 ans – 18 kilos. pour ma santé j’ai besoin de perdre , je stabilise , le soucis est que je ne peux pas faire des exercices « n’importe comment  » , ensuite mes bras , impossible d’enlever cet effet de « déménageur  » , du mal a muscler ma ceinture abdominale , je suis « flasque  » , mon menton double, et mes jambes fpppppppppppppp . Je veux juste être en accord avec MON « moi intérieur » , je repars sur le même concept que la première fois depuis 2016 …sur la longueur mais j’avoue que je n’ai pas encore le même » déclic » …….. et moi aussi ça ne me correspond pas. Je ne peux pas l’accepter non plus , ce n’est pas moi d’abandonner ou stagner ………….
        ALORS COURAGE !!!

  2. Oh c est rigolo je me disais la même chose ce matin. Il est temps de te reprendre en main Angèle.
    En plus l épreuve du maillot va vite arriver !!
    Bon courage.
    Biz

    1. perso, le maillot je m’en fous dans un premier temps, l’important c’est de me sentir bien pour moi avant tout 🙂 alors, quelles sont tes idées pour réussir?

  3. Rhooo exactement la même situation! Avant bébé, j’arrivais à bien gérer mon côté ultra épicurienne (bah ouais, rien ne vaut un délicieux mouton cadet avec une bonne omelette de girolles) et malgré tout, garder la ligne, de quoi créer des jalouses ^^. Mais ça….. Ben c’était avant ^^ Aujourd’hui tout comme toi, un léger surpoids, mes jambes… n’en parlons pas, si je décidais de rester immobile sur une rue, on pourrais les confondre avec des pylônes….:-/ j’ai essayé de faire comme ces instagrammeuses, c’est à dire manger du quinoa à gogo et de poser avec mon teatox…. mais franchement…. j’ai envie de dire, que c’est pas une vie les filles^^. Mon mari me trouve belle, mais tout comme toi, devant mon miroir…. il y a comme un hic…..

    1. moi aussi mon mari me trouve très bien, mais il me taquine aussi car il sait que j’ai du mal avec « ça ». Et moi aussi les instagrameuses et les trucs healthy avec les belles photos, non, c’est pas moi ! pas plus que le sport à gogo, j’ai un métier, une vie de famille, je veux être dans la réalité, le concret !
      alors, on se motive? Qu’est que tu voudrais perdre? comment tu voudrais t’y prendre? on va y arriver !

      1. Je voudrais perdre du gras du bas comme toi… me délester de 7 kilos, je serais déjà contente. Je sais que je peux y arriver, mer@ »€ j’ai accouché sans péri, je peux tout faire ^^ je sais aussi, que je perds vite, certes je prends rapidement aussi … lol! Je sais que les chocolats et la junk foods sont mes ennemis….

        1. repeat after me : le gras et le chocolat c’est tabou, on en viendra toutes à bout ! LOL
          sérieusement, moi je sais que j’ai fait des excès de sucres (!) et de gras (fromage, surtout) alors qu’à côté de ça, je sais manger sainement 🙁 bref du n’importe quoi ! alors on se donnera RDV ici sur le blog ou sur insta ! On va y arriver ! Tu comptes essayer de faire du sport?

          1. Oui, le sport c’est la clef! Après dur dur de maintenir le rythme avec le boulot, bébé et vie de famille tout simplement. Faut se l’avouer, le moment ou tu peux te poser ds le canapé avec chéri et décompresser devant un bon film, fait en trouver de la force pour sortir le stepper et le tapis de gym….

  4. Courage ! Si ta silhouette ne te correspond pas tu as tout à fait raison de te lancer.
    Nous sommes là pour te soutenir, et j’espère que ton abcès cicatrisera au plus vite car le sport permet de se sentir tellement mieux.

    Mes idées pour réussir :

    – ne pas te lancer dans quelque chose qui change trop de tes habitudes, du genre du sport 5 fois par semaine ou un régime drastique
    – avoir en tête le mieux-être que cela t’apportera
    – ne pas tout abandonner quand tu ne vois pas de résultat

    Bises et c’est parti !!!

    1. Merci Karine pour ton message plein de bienveillance ! Merci pour ton soutien ! Pensez au mieux-être est un réel objectif pour moi même si ça peut paraitre abstrait ! et des fois, je sais que je fous tout à terre par stress, ouverture de l’armoire et patatra ! mais si je n’achète plus d’éléments subversifs, ça ira ! je dois surtout garder à l’esprit le fait que ça me fera du bien dans la tête et aussi bien sûr dans le corps ! et quant à abandonner, c’est ce que j’ai fait en septembre, quand ça n’a pas marché 🙁
      l’accompagnement aide aussi ! j’ai pris un RDV avec une diét, ça devrait m’aider aussi à formaliser les choses !
      Bisous et bon courage pour ta dernière ligne droite !

  5. AH si la gourmandise c’est une excuse ! si on n’aime pas le chocolat et le fromage et qu’on raffole des brocolis bouillis ça aide quand même !
    Ma technique actuelle m’a fait perdre 7 kg en 9 mois mais elle repose sur le fait que mon mari est absent pendant la semaine… et puis je ne suis pas « en léger surpoids » c’est plus grave que cela… j’ai entre autres arrêté le pain et le fromage quand il n’est pas là pour me tenter ; mais tu ne peux pas priver tes enfants !
    le conseil que je pourrais te donner, c’est de faire les menus une fois par semaine avant de faire les courses et de n’acheter que ce qu’il faut ; ça permet de ne pas être obligée de faire des pommes de terre parce qu’on n’a plus autre chose ! et cela permet aussi de se faire plaisir : le soir de la soupe de légumes on s’accorde un peu de fromage !

    1. alors j’aime beaucoup les légumes, mais je dois dire que la facilité aide à craquer sur des choses toutes prêtes ! et ne rien avoir sous la main, OK, pour ne pas craquer, mais dans les faits, impossible à tenir, surtout avec des enfants (encore une excuse 🙂
      bonne idée celle des menus à faire pour la semaine, je vais essayer ! quant au fromage, je crois que la dieteticienne va me dire d’arrêter d’en manger, mais j’ai toujours du mal à me restreindre totalement sur ça (j’adore le fromage, j’adore manger en fait 🙂

      1. Je suis plutôt contre les trucs tout faits (à part les légumes en conserve, mais pas cuisinés) ;
        pour les privations, en fait cela dépend aussi du nombre de kg que tu veux perdre et sur combien de temps ; j’ai fait le régime Dukan et j’ai perdu 7 kg ; j’ai fini par les reprendre, entre autres parce que j’avais été trop frustrée
        j’ai découvert ce matin que j’avais perdu un 8ème kilo, ça me rend optimiste (en même temps, le réfrigérateur est quasiment vide)

        1. Je ne suis pas fan de Dukan, pour la simple raison qu’il est très déséquilibré et qu’il peut conduire à terme à de graves carences et toutes celles qui l’avaient fait finissaient par reprendre 🙁 et puis je crois qu’il est contre les légumes dans la phase d’attaque, ce qui me semble une totale hérésie ! Bravo pour tes kilos perdus !!

      2. Bonsoir Anne-Lise !
        J’aurais tendance à dire que, si tu te restreins totalement sur quelque chose, ton corps va s’en souvenir – et mal le prendre ! Peut-être pourrais-tu réserver le fromage à un , voire, soyons fous, deux jours par semaine où tu pourras te faire plaisir. A mon avis, se faire plaisir est important quand on veut se délester de quelques kilos, puisque l’organisme assimile mieux ce que l’on mange avec plaisir que la nourriture avalée machinalement.
        Sinon, tu peux aussi te concentrer sur le temps que tu mets à manger : macher plus, manger en conscience, en faisant véritablement attention à la nourriture. Ca permet de manger moins (testé et approuvé !) et une fois que l’habitude est prise, on ne se rend même plus compte qu’on a réduit les quantités. Et pour le chocolat – mais tu dois déjà le savoir ! – cible celui à 80 ou 85 % de cacao : moins de sucre et un effet coupe faim prononcé, c’est tout bénef !
        Bon courage à toi en tout cas ! Pour ma part, j’aimerais bien alléger mes jambes, mais je n’ai trouvé jusqu’ici aucune solution satisfaisante : dur de déstocker dans ces zones… L’aquabike aidait, mais j’ai dû arrêter. Comme mon IMC est par ailleurs tout à fait correct, j’ai décidé de cibler surtout la recherche d’un bien-être général, que le yoga m’aide à atteindre.

  6. avec la ménopause j’ai pris « du gras  » à la taille , aux hanches partout ou je ne voulais pas , alors pareil ce n’est pas une fatalité , il faudrait que je me bouge un peu plus : mais la piscine est à 11 kms , marcher : ou il fait froid ou il pleut . pour moi ce n’est pas la jambe mais les pieds (j’ai fait enlever les hallux valgus que je ne supportais plus ) alors tout doux en ce moment en attendant les beaux jours .

    1. pareil, tout doux sur le sport ou l’activité physique ! bon courage pour vous remettre sur pied, je sais que ce genre d’opération est très douloureux (mais sans doute un bienfait quand l’hallux fait trop souffrir !)

  7. Hello poulette!

    Eh bien moi, je ne te donnerai que deux conseils drôlement efficace!

    1. zapper absolument tout le sucre, désintox totale, (fruits compris…), voire carrément les glucides après le petit-déjeuner + calmer ta faim avec du bon gras type choco 80% ou noix. C´est ce que j´ai fait pour être débarassée des migraines qui me pourrissaient la vie depuis 20 ans et l´effet secondaire a été une perte de poid et plus aucune fringale ni envie…

    2. Iyengar yoga 2 fois par semaine si tu peux.

    Dans le fond, idéalement, tu es la seule à savoir quel rythme et mode de vie te conviendront mais peut-être que les commentaires de tes lectrices pourront t´inspirer!

    En tout cas, je te souhaite de trouver du plaisir sur le chemin vers un meilleur toi. 🙂

  8. vu que je prends un médoc plein d’hormones (et qui fait grossir en passant) , j’ai essayé de limiter (lutter serait plus juste…) le sucre ….Que c’est dur ! Depuis les fêtes , c’est la relâche….le froid, la galette ,bientot la chandeleur , pfff …
    une tasse de thé, un grand verre d’eau, une pomme plutot qu’un (délicieux) petit gâteau ….maigrir du bas, c’est dur…
    Bon courage à toi . Bises

  9. Aaah ma belle, je te trouve resplendissante dans toute tes photos, pour moi tu n’a rien à perdre tu es très bien :), mais si tu sent que c’est ce que tu veux et que tu pense que tu te sentira mieux si tu perd un peu fait le, mais fait le seulement pour toi et personne d’autre, les instagrammeuse sont les premières à retoucher leurs photos/ se faire vomir pour ne pas trop manger / prendre toujours dans un angle favorable (pas toutes mais la plupart), se comparer à elles c’est comme un peu se comparer à un fantôme :/. des bisous
    Blue Althea

  10. Bonsoir Anne-Lise,

    Comme mon précédent message a disparu dans les méandres de la toile, je tente de nouveau!
    Tout d’abord, je tenais à te féliciter pour ta démarche d’il y a 4 ans, le résultat est bluffant. Je ne te suivais pas à l’époque mais j’ai lu l’article. J’ai regardé attentivement les photos de votre extraordinaire escapade en amoureux et, nulle part, je ne te trouve en surpoids. Tu as l’air fine plutôt. Mais je comprends ta démarche, la question du rapport à son poids/corps est très personnelle, très intime et nul n’a le droit de nous juger. A le fameux adage grec « un esprit sain dans un corps sain ».
    Je suis une ancienne sportive de haut niveau (tennis). De l’âge de 12 à 18/19 ans (prépa HEC oblige), je me suis entraînée quotidiennement 2h sur les courts de 18 à 20 heures, j’allais au collège et au lycée à vélo (7km) et je courais 3 à 4 fois par semaine 50 à 60 minutes sur la plage. A cela, s’ajoutaient les tournois le week-end et pendant les vacances scolaires, les matches par équipe, en individuel, les déplacements en région et à l’étranger… De nature, j’ai une corpulence « moyenne » – j’aime pas ce terme, tant pis – une ossature « moyenne » avec une tendance à prendre de la graisse au niveau des cuisses, hanches et fesses. J’avais à l’époque une alimentation contrôlée et basée sur la chronobiologie : des sucres lents, du poisson, de la viande blanche, des légumes à volonté, pas de sodas, pas d’alcool… Mon poids a oscillé entre 47 et 63kg pour 1m71 en fonction des blessures et des arrêts forcés. Mon poids de forme était de 56kg si ma mémoire est bonne. A la Fac, à l’ESC Toulouse et à l’ENAC j’ai repris la compétition. En beaucoup plus light bien-sûr! Là, j’étais beaucoup plus frêle – maximum 50kg avec un % de graisse inférieur à 17. Je faisais HYPER attention, une obsession presque mais pas le fameux mal dont souffrent beaucoup de jeunes filles et femmes.
    A la fin de mes études, j’ai continué à faire un peu de sport. C’était vraiment sporadique : un jogging le dimanche matin si je n’avais pas trop fait la fête la veille (!), des matches avec des collègues, des stages lors de vacances et we prolongés. Je n’ai repris la compétition officielle qu’il y a 5 ans, j’étais alors pulvérisée dans la catégorie « sénior ». Et oui, dans le tennis à 35 ans on est sénior 😉 Tant mieux, on n’a plus à jouer contre des gamines de 11-12 ans qui ne lâchent rien! J’ai vraiment réussi à stabiliser mon poids avec des principes simples mais réellement efficaces et une hygiène de vie cool : je veux dire une alimentation équilibrée ET ultra variée : pas d »interdits parce que chez moi ça déclenche la frustration et les envies frénétiques, je ne dis jamais « non » à une coupe de champ’ et je suis sous perfusion de caramels au beurre salé! Et oui, je suis bretonne, on ne renie pas ses origines 😉
    Je suis loin d’être une expert mais, ayant oscillé entre 47 et 63kg, je peux te garantir que si j’ai enfin trouvé mon poids de forme – comme toi, j’ai 40 ans et le métabolisme est plus lent il faut se rendre à l’évidence – c’est parce que j’ai eu un déclic comme ta prise de conscience. J’ai mis le max de volonté que j’ai pu tout en ayant une vie normale, celle d’une femme qui travaille et qui ne veut plus jamais m’imposer des séances de sport à outrance. S’enfermer dans une salle de sport, trop peu pour moi! J’ai lu que tu n’aimais pas trop courir. Pas de panique, ne te mets jamais l’objectif de courir 45 minutes 2 fois par semaine au risque de te détruire les genoux. Mais, la marche rapide à la suédoise (avec les bâtons), la piscine, le yoga, le pilate, les balades à vélo en amoureux… et pourquoi pas une petite cure en thalasso à te faire offrir pour la Saint Valentin?
    Sinon, il y a un truc vraiment très bien, c’est l’endermologie. Pratiqué par un professionnel (kiné de préférence), avec un appareil de torture, on te décolle la peau et donc la graisse pour relancer la circulation lymphatique. J’ai fait 10 séances quelques semaines avant mon mariage il y a 3 ans et demi. Pas de perte spectaculaire de kg mais des centimètres en moins et un corps vraiment plus ferme et plus tonique. En plus light, il y a le drainage lymphatique que tu peux même te faire prescrire par ton généraliste. Pratiqué par un kiné également tu es remboursée par la sécu et si ton médecin est compréhensif il ne rechignera pas à te faire une ordonnance. Il me semble que certaines mutuelles prennent en charge la différence.
    Côté cosmétique, pas de graal mais j’ai apprécié l’efficacité des crèmes et gels Somatoline, Percutaféine (qui a longtemps été considéré comme un médicament en vente libre et sur prescription, remboursé par la CPAM donc, pour moi, un certain gage d’efficacité) et la gamme Vichy Avance destock. Sinon, même si les températures polaires ne nous incitent pas trop à le faire en ce moment, termine ta douche par un gommage au gant de crin et par un jet d’eau assez froide du bas vers le haut du corps. Ca raffermit drôlement les tissus! C’est atroce la première fois mais tu ne pourras plus t’en passer! Pourquoi ne contacterais-tu pas les RP de Vichy afin de tester leur gamme Avance Destock? Tu pourrais nous faire un super post avec un bilan sincère.
    Et puis, comme tu adores lire, je te conseille le livre du Dr Fricker : https://www.amazon.fr/Maigrir-vite-bien-Nouvelle-%C3%A9dition/dp/2738124054 (ce n’est pas un lien adzanox!!). Ma soeur aînée l’a lu il y a 2 ans et demi et elle a très vite perdu ses kg superflus sans jamais les reprendre. Je l’ai consulté également et il donne des conseils vraiment très bien.
    Voili voilou, mes petits conseils… Je suis loin de prétendre être une experte ou une professionnelle, mes conseils te semblent peut-être des banalités mais ce qui compte c’est d’accepter de prendre son temps. Les miracles n’existent que dans les publicités pour les gelules amaigrissantes américaines! Tout en douceur, sans interdit formel et surtout, offre toi des petits plaisirs comme une jolie jupe à pois une taille inférieure à ta taille actuelle pour te motiver 😉

    Je te souhaite tout plein de courage. MMXVII sera ton année! N’hésite pas à me contacter en mp.
    Des bises et une très belle soirée <3

  11. CC ma belle,
    Je découvre ton blog et ton article par la m^me occasion via le partage de lilly, moi aussi je me suis lancée en défi en ce début d’année car je suis une ancienne ronde j’ai perdu plus de 10 kg il y a 5 ans et je compte bien reprendre mon poids de forme avant l’été sans faire de régime mais en privilégiant une alimentation équilibrée et le sport, j’aime moi aussi le formage alors le deal c’est le week-end uniquement je ‘lai complètement supprimé la semaine, je garde 2 carré de chocolat noirs par jours avec le café,
    Si tu veux te joindre à nous sur FB c’est volontiers, nous sommes un groupe sympa et nous nous encourageons, c’est « Défi forme avec Modange »
    Bon courage,
    Bises

  12. Bonsoir, ah le rééquilibrage alimentaire le st Graal ! Je suis en plein dedans, je m’octroie toujours mon chocolat avec le ti kawa du midi, et le soir après un soupé léger (eh oui je m’aperçoie que je dors mieux ;)) une bonne tasse de thé, ensuite il est vrai que je prends des hormones aussi. Donc beaucoup plus difficile de maigrir. Je pratique du sport en salle avec ma gazelle cela motive 2 h voir 3 h de cardio par semaine ! Je perds entre 200 g et 500 g par semaine mais je me dit que sur 52 semaine par an cela fait pas mal quand même. Il faut garder la motivation mais ce n’est pas toujours facile et surtout il faut savoir se faire plaisir on a qu’une vie. J’adore tes articles qui sont toujours pertinents sans être rébarbatifs. Courage les kilos vont fuir…

  13. Bonjour,

    Comme je t’avais dit (je crois) à mes 41 ans, grosse claque sur la pesée au doc ! Là, je me suis dis : c’est maintenant ou jamais (la quarantaine, la pré ménopause, hypothyroïdie).

    Et manger des portions plus petites et de loooonnngues marches (et je sais pas si ça a joué mais j’ai arrêtée la viandes pour des raisons morales). 15 kg de moins, 1 an plus tard.

    Maintenant, je me pèse plus chez le doc, des fois des petits écart (je veux pas rentrer dans le trip : régime, régime, régime).
    Bon, la marche avec le temps froid comment dire que bon, j’ai ralenti.^^’

    Alors moi, en mai, je m’inscrit à l’aquagym. Peut-être devrais tu essayer si tu connais pas ? Et quand j’aurai repris le travail, j’aimerai faire un essai de pole dance. Oui, oui pole dance (pas lap dance lol). Si ça me palit je me lance, ça muscle tout et redonne l’estime de son corps (d’après ce que j’ai lue) ou la danse orientale ! J’ai le ventre pour ça lol

    Bye.

    1. oui l’aquagym, j’aime beaucoup, j’en ai déjà fait pas mal ! il faut que j’attende que cette satanée plaie cicatrise complètement ! Moi en danse, il n’y a que le tango que j’aimerai essayer 🙂

  14. Merci pour cet article sincère qui fait écho avec certains de mes complexes !
    (mais oui, je te l’avoue, je suis super étonnée: en surpoids, toi ? vraiment ??)

    1. là je suis (déjà) redescendue en « normal » mais oui, limite inférieure, au bord du surpoids, ça fait mal 🙁 j’ai abusé du sucre et du fromage en trop grosse quantité… on cherchera l’excuse de la faute de l’hiver 🙂 mais c’est en phase de réparation, je ne supportais plus :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *