[Bilan d’étape] Forcapil anti-chute

[Bilan d’étape] Forcapil anti-chute

Il y a quelques semaines, j’ai demandé sur Facebook si vous connaissiez des produits « miracle » (essayons d’y croire) pour la chute des cheveux (je crois que le traitement anti-dépresseur que je prends n’est pas idéal de ce point de vue). J’avais essayé de reprendre du Forcapil classique (en gélule) et c’était vraiment beurk, ça me restait sur l’estomac… Vous avez été plusieurs à me conseiller différents produits, plus ou moins connus ou vantés ici et là, et puis finalement, j’ai re-tenté le Forcapil mais dans une autre version : plus de gélule à prendre le matin (en double, en plus !) mais UN SEUL comprimé (assez gros) à avaler le matin. J’ai donc tenté… voici mon avis.

FORCAPIL anti-chute : pousse, croissance, résistance.

Voici la « parole de la marque », les promesses du produit : Le stress, la fatigue passagère, une grossesse, les changements hormonaux, les changements de saison, diverses agressions extérieures (soleil, froid, mer, pollution, coloration, port de bonnet ou de casque…) sont autant de facteurs qui peuvent influer sur la santé de vos cheveux. Ils se fragilisent, s’affinent plus rapidement et tombent plus facilement lors du brossage. Cette nouvelle formule a été développée pour répondre à vos besoins : elle favorise la pousse, la croissance et la résistance des cheveux. Elle contient des acides aminés soufrés comme la cystine et la méthionine qui font partie des constituants principaux des tissus kératinisés, ainsi que de l’arginine. Elle contient également des vitamines, des minéraux et des extraits de plantes rigoureusement sélectionnés par les experts des laboratoires Arkopharma :

  • La capillaire de Montpellier, ou Cheveu de Vénus (Adantium capillus-veneris) contribue à ralentir la chute des cheveux
  • La Prêle favorise la croissance et la résistance des cheveux
  • La vitamine B8 et le zinc contribuent au maintien de cheveux en bonne santé
  • La vitamine B9 contribue à la synthèse normale des acides aminés
  • La vitamine B6 contribue à la synthèse normale de la cystéine et à la régulation de l’activité hormonale
  • La vitamine D3 participe au processus de division cellulaire
  • Enfin, le cuivre participe à la pigmentation normale du cheveu

Une cure de TROIS moins minimum est recommandée , « pour être en phase avec la durée du cycle du cheveu », dixit Arkpharma qui commercialise FORCAPIL.

Mon test et mon avis

J’ai commencé par faire un mois de « traitement » pour voir si c’était « tenable ». Au bout d’un mois, j’ai racheté dans la foulée deux mois de plus, pour aboutir à trois mois de traitement, que j’aurai atteint à la mi-mai (ceci est donc un bilan à mi-étape).

Les comprimés : C’est une forme galénique beaucoup plus facile à prendre et moins contraignante : un seul comprimé (quasi de la même taille qu’une gélule, où il fallait en prendre deux) mais sans vraiment de goût, assez facile à avaler (je trouve, mais si vous n’aimez pas les gros comprimés d’un gramme de paracétamol, ça peut risquer d’être difficile !), ce qui est déjà un excellent point.

La cure et ses effets : Cela fait un mois et demi, presque deux que j’en prends et je peux vous en faire un premier bilan :

  • aucune sensation désagréable au niveau digestif, pas de remontées acides avec ces comprimés (alors qu’avec les gélules, j’avais !).
  • sur la pousse et la croissance du cheveu, ça marche vraiment bien : je trouve que mes cheveux ont vraiment vite poussé (à la fin de la cure, je posterai une photo avant après !)
  • sur la chute, je dirai qu’à mi-chemin de cette cure, la chute de mes cheveux a ralenti, mais ne s’est pas arrêtée. En même temps, j’étais fortement carencée en vitamine D et le médecin m’a aussi supplémentée en vitamine D donc cela peut aussi jouer…

Côté cheveux, au global, je les sens plus fort, ce n’est pas une vue de l’esprit. J’attends d’atteindre l’été pour voir si je les recoupe (ou pas), mon dernier passage chez le coiffeur remonte à il y a environ deux mois… Bon, il n’est pas dit que je craquerai avant…. sinon, une chose me donne de l’espoir et ça va vous faire rire (peut-être). J’aurai 45 ans cet année, le mois prochain, et je commence à avoir des cheveux blancs (pas gris, blancs – je n’ai jamais eu de cheveux gris) et il se trouve que ces cheveux semblent légèrement plus épais que mes cheveux naturels (confirmé par la coiffeuse !). Donc vivement les cheveux blancs, hein??? 🙂 [Perso, je m’en fout d’en avoir, mais c’est sans doute car j’en ai peu (Merci papa de m’avoir transmis ce gène, ahahaah)]

Un commentaire pour “[Bilan d’étape] Forcapil anti-chute”

  1. J’avais lu que les cheveux blancs étaient plus épais que les cheveux «  en couleur « . Je ne suis pas passée par la case cheveux gris, ils ont été blancs blancs de suite et assez jeune, c’est de famille.
    C’est super s’ il y a des produits qui marchent contre la chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *