Coco Noir : la face cachée de Coco Chanel

Coco Noir : la face cachée de Coco Chanel

Chaque sortie d’un nouveau parfum s’entoure de mystères… Mais quand on s’appelle la maison Chanel, la nouveauté est encore plus attendue, surtout quand on compte dans ses rangs le mythique n°5 cher à Marilyn Monroe. Il y a environ 2 mois, Coco Noir a vu le jour dans nos parfumeries.

Et depuis que je l’ai senti, je suis sous le charme. Ce n’est pourtant pas le genre de parfum vers lequel je suis attirée habituellement. Trop « dame ». Et pourtant…

coco-noir--2-.jpg

Avant lui, il y avait eu Coco en 1984, savant mélange de bergamote, de jasmin des Indes, de rose de Turquie et de fève de Tonka du Brésil, pour rendre hommage à Gabrielle Chanel. Puis Coco Mademoiselle est né, en 2001, pour proposer un parfum plus frais, plus léger, plus « mademoiselle ». Il y aura désormais Coco Noir.

coco-noir-copie-1.jpg

Ce dernier s’inspire, selon la marque « des voyages vénitiens de Gabrielle Chanel, voyages pendant lesquels elle découvrit l’art baroque et développa son goût pour les couleurs et les ors« . Ceux qu’elle fit pour oublier l’accident qui coûta la vie à Boy Capel, son grand amour.

Un esprit fidélement retranscrit à travers le flacon épuré de Coco Noir, une déclinaison très noire mais surtout très classe du désormais classique flacon Chanel, le tout bordé d’un liseré doré. On croirait presque voir un parfum d’homme en ne regardant que le packaging.

le-noir-coco.JPG

A l’intérieur, un jus mystérieux : « un bouquet d’agrumes épicés de baies roses suivi de notes de jasmin, de rose, de narcisse et de feuilles de géranium. Le sillage vous enveloppe de notes de patchouli, d’encens, de vétiver, de muscs blancs, de vanille et de fève tonka » comme l’explique la marque.

De mon côté, bien peu rodée aux descriptions alambiquées des pyramides olfactives, je dirai que c’est un parfum qui reflète bien l’esprit baroque, un parfum que je ne qualifierai pas de capiteux (parce qu’il n’est pas entêtant) mais qui en garde l’esprit (difficile à expliquer cette sensation, celle d’un parfum qui fait capiteux mais qui ne l’est pas !!). Je dirai que c’est un parfum très « femme », très oriental, très boudoir, et c’est ça qui me plait.

chanel.jpg

 » Pour qu’une femme séduise, elle doit être à la fois dans le mystère et la lumière », affirme la marque. Un pari réussi avec Coco Noir.

4 commentaires pour “Coco Noir : la face cachée de Coco Chanel”

  1. je l’ai senti tantôt en parfumerie : une vraie révélation ! Mon ancien parfum préféré c’était le Dior J’adore, et là il y a sérieuse concurrence, je le trouve vraiment incroyable ce parfum.

    bref, c’est comique que t’en parles le jour où j’ai eu le coup de coeur pour lui 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *