Découverte : les produits corps de Bourjois

Découverte : les produits corps de Bourjois

Bourjois, on en parle souvent en long, en large et même en travers pour la maquillage et les vernis : je suis toujours surprise de voir l’étendue de l’offre permise par la marque en matière de maquillage !

Les nouveautés sont hyper nombreuses, parfois innovantes et surtout très attirantes. Mais on parle quand même moins souvent de « l’offre » en produits corporels de la marque : si elle n’est pas nouvelle, mais elle aussi est assez prometteuse. J’ai reçu des gels-douches et des déodorants de la marque (à chaque fois dans des BeTrousse) et c’était l’occasion pour moi de les tester. Habituellement, c’est plutôt en grandes surfaces que l’on trouve ces produits ou sur l’e-shop de la marque.

gel-douche-deo-Bourjois

J’ai donc testé un gel-douche « Déshabillez-moi » et le déo assorti ainsi que le lait de douche « Cajolez-moi » et le déo « Tendresse ».

Les produits sont plutôt agréables à utiliser et font ce qu’on attend d’eux (sic !). Côté compo, rien de bien extraordinaire, on est sur du sans parabene, et une compo que je qualifierai de classique.

gel-douche-Bourjois

Côté odeur, le gel-douche « Déshabillez-moi » se compose de notes d’ylang-ylang et d’épices : présenté comme aphrodisiaque (il contient du ginseng), il a surtout des vertus tonifiantes. Le déo assorti est sans sel d’aluminium. Je trouve le format peu pratique pour emporter et sa version en déos-bille n’existe pas. Dommage.

déodorants-Bourjois

Pour le lait de douche « Cajolez-moi », c’est plus doux avec un parfum fleuri un peu poudré, qui s’assortit un peu avec le déo « tendresse » composé de notes fleuries (roses, iris, vanille…). Pas de version bille non plus pour ce parfum…

Chaque déo en format 200 mL (3.45€) et chaque gel-douche en 250 mL (2.85€).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires pour “Découverte : les produits corps de Bourjois”

    1. moi je n’avais pas trop vu de pubs sur ces produits, on en parle tout de même beaucoup moins que le maquillage (bon, je savais qu’ils existaient… mais jamais testés…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *