Eclaé, une nouvelle marque qui vous emmène en Camargue

Eclaé, une nouvelle marque qui vous emmène en Camargue

Allez, aujourd’hui, je vous emmène en Camargue pour découvrir une toute jeune marque qui s’appelle Eclaé. En Camargue, car c’est sur ces terres salées que la marque puise ses vertus, notamment à travers une algue (la Dunaliella salina) contenue dans les fameux salins du midi.

éclaé

Pour faire court, l’algue vit en milieu hyper-salé : comment fait-elle pour résister? C’est là tout son secret : elle dispose d’un énorme stock de caroténoïdes aux vertus anti-oxydantes qui lui confère une très bonne résistance à ce milieu hostile… L’idée des chercheurs a donc été d’introduire cette micro-algue dans un soin, astucieux, non?

J’ai reçu pour test le sérum et un masque régénérant que je teste depuis quelques semaines maintenant, suffisamment pour vous en dire plus !

Le sérum  « perles précieuses Eclaé »

serum eclae gri

C’est le premier produit de la marque que j’ai testé. Il se présente sous la forme d’un flacon pompe, transparent dans lequel on aperçoit des sphères roses nacrées. Visuellement, c’est déjà très réussi.

A l’application, le produit ne laisse pas la peau grasse, il pénètre rapidement. Il est nacré et si on le laisse seul sur la peau, les nacres se voient légèrement (effet dont je ne suis pas fan) mais comme on n’utilise jamais un sérum seul, pas de panique, cet effet est gommé à l’application d’une crème de jour pour ne laisser qu’une jolie impression de lumière (et vraiment promis ! car je déteste l’effet ver luisant, ce qui n’est pas du tout le cas ici).

serum eclae détail

Effet immédiat : la peau est éclatante, repulpée et douce.

Effet sur le long terme : un effet lissant probant et une peau vraiment plus lumineuse, je valide. Je n’ai pas encore terminé le flacon mais je suis vraiment satisfaite par ce sérum qui ne graisse pas la peau, qui ne l’assèche pas, mais la bonifie. Ma peau en mieux.

Son prix? 56,70€ les 30 mL en parapharmacie.

Le masque « Concentré de lumière » Eclaé

A l’intérieur, toujours la même petite pépite des salins du midi couplée à un peptide anti-âge et de la camomille maritime.

L’objectif? Que ce cocktail sur-puissant efface les traces de fatigue…

masque eclae

Alors, après test, promesses tenues?

L’application est très agréable, on laisse poser une dizaines de minutes et on retire l’excédent avec un mouchoir. Pour ma part, je lisse ensuite avec les paumes de la main et je file au lit… La peau est fraîche, le soin est agréable (l’odeur est légère, douce), les traits paraissent reposés. Au matin, pas de miracle particulier, ma peau n’est ni moins bien, ni mieux mais ce masque fait son petit effet instantané… C’est typiquement le genre de petit masque que je recommande pour un coup d’éclat instantané… Le genre à faire avant une soirée ou un dimanche matin, quand on a le temps, pour bien débuter la journée !

Son prix? 18,70€ les 50 mL en parapharmacie.

Le site de la marque où vous trouverez plus d’infos sur ces produits, sur la marque et sur le reste de la gamme (qui contient également des démaquillants, gommages, crèmes et produits corps).

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires pour “Eclaé, une nouvelle marque qui vous emmène en Camargue”

  1. Je suis toujours complètement ravie de découvrir des marques françaises qui ont su tirer parti de ce que la nature de leur région leur ont apporté (ça c’est mon côté un peu Manuel Valls). Bien sûr, et ce à cause de son prix affiché, il ne rempli en revanche pas vraiment tous les critères pour que je le trouve satisfaisant. Mais j’admet que ces petites billes roses irisées ont de quoi faire leur petit effet.
    (Je découvre ton blog aujourd’hui :-))

    1. bienvenue sur mon blog ! Oui, c’est une jolie marque française et tu as raison de le souligner, mais pour le prix, si le sérum semble cher, il dure relativement longtemps et pour un sérum, le prix ne me choque pas… quant au masque, il est plutôt abordable, je trouve… mais après, je comprends que cela puisse être un budget !

  2. Je suis convaincue des vertus de la Dunaliella salina, une micro-algue connue pour ses vertus antioxydantes. En revanche, je me demande de quoi vont se nourrir les flamants roses vivant sur les Salins d’Aigues-Mortes que j’ai pu admirer une année où je passais mes vacances au Grau du Roi. C’est dommage que la marque ne communique pas là-dessus car sincèrement je serais cliente si j’étais assurée de ne pas faire du tort à cette magnifique espèce protégée.

    1. apparemment, ces algues étaient inexploitées, et je pense que si la marque a eu l’autorisation de travailler au sein de cette réserve de flamants roses, c’est que ça ne doit pas nuire à leur habitat et leur mode de vie ! Je n’ai jamais eu la chance de pouvoir m’y rendre (enfin, juste de passage) mais je pense que cala doit être sympa ! Je fais passer le message à la marque 🙂 merci !

  3. Merci pour cette revue. La marque et les soins qu elle propose m’intrigue. Ces jolies petites perles roses sont très tentantes et leur ‘transformation’ lors de l’application me tente . Un soin a ajouter a ma whislist
    J’ai vu des photos sur le net des photos d ou sont issus la matière première est le paysage est sublime .
    Bonne fin de journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *