J’ai testé l’éponge Silidrop

J’ai testé l’éponge Silidrop

En matière d’application de maquillage, j’ai tout découvert depuis que j’ai un blog : parce qu’avant, je devais avoir très peu de pinceaux, j’utilisais surtout mes doigts (non ce n’est pas sale) et mes mains pour appliquer ce que j’avais à appliquer (et jeter moi la pierre car pour le teint, je continue à le faire de temps en temps, na !).

silidrop

Récemment, il y a eu un engouement certain pour les éponges de type Beauty Blender et compagnie, dont je vous ai parlé ici ou encore ici.

C’est so old school si on en croit les youtubeuses 🙂 non parce que maintenant, le must en la matière c’est l’éponge en silicone façon prothèse mammaire (non pas Mamère comme Noël (Noël Mamère, t’as connu?) ou ma mère qui n’a rien à voir dans l’histoire). L’éponge silicone ressemble donc à une mini prothèse PIP, le scandale en moins. Elle est petite, toute lisse, transparente et faite de silicone.

éponge maquillage silidrop

Le gros plus de l’objet, c’est de ne pas absorber le maquillage qu’on veut appliquer avec : il ne boit absolument pas le produit. Limite, au début de mon test, j’en mettais trop, habituée aux blenders qui « boivent » un peu la matière… Ici, rien, nada.

J’applique donc sur le dos de la main mon produit teint et je prélève pour appliquer sur la peau OU je dépose quelques gouttes directement sur mon visage et je lisse avec l’éponge tout doucement sur le visage, vers l’extérieur.

éponge silicone maquillage

Avantages :

  • on n’utilise que le minimum de produit teint (fond de teint, BB/CC crème.
  • l’éponge Silidrop se nettoye le plus simplement du monde, sous l’eau
  • elle est immédiatement réutilisable.
  • elle est toute petite et ne craint pas le passage dans une trousse de maquillage.
  • elle doit avoir une résistance à l’usure plus grande que les blenders « classiques ».

Inconvénients

  • Faire gaffe de ne pas griffer l’enveloppe de l’éponge en silicone, sinon, c’est fichu !
  • une application un peu plus longue si on veut un résultat nickel surtout au début, j’ai clairement eu tendance à mettre trop de produit !

BILAN : une bonne idée, à apprendre à manier ! 

Plus d’infos sur le site de Silidrop.

Et hop, un petit code pour avoir -25% sur votre commande de l’éponge Silidrop : VESPER25 vous donne droit à la réduction jusqu’au 31 janvier. L’occasion de vous faire un avis, p’t’être?

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires pour “J’ai testé l’éponge Silidrop”

  1. Bonjour,

    L’idée est sympa ! Surtout le côté nettoyant, car avec la blender entre la faire « gonfler » et la nettoyer, ça prend du temps je trouve, donc sur ça c’est sympa. Par contre, c’est pas « rêche » ou comment dire, ça « grippe » pas sur la peau, ça glisse ?

    Ah et je connais Mamère ! mdr

    Bye.

    1. c’est super glissant, c’est du silicone « enrobé » d’une très fine enveloppe comme du plastique, c’est souple, doux, et pas rêche pour un sou !
      ahaha pour mamère, j’aime bien quand on remarque mes vannes un peu nulles 🙂

  2. J’aime bien la comparaison avec les nichons en plastoque ^^

    Perso je n’accroche pas avec les éponges en tout genre alors je garde mes doigts 🙂

    des bises et bon rétablissement

    1. c’est que j’avais vu que c’était « la grande mode » sur YT d’utiliser des trucs en silicone qu’on trouve dans les sous-tifs pour se maquiller, du grand n’imp’

  3. Hello girl!
    J´espère que tu t´es bien remise de ton opé! <3

    Effectivement, ca ressemble à s´y méprendre à des ajouts silicones pour poitrine un peu plate…

    Honnêtement, je ne suis pas fan de tous les accessoires et autres pour le teint (pour faire une référence à ton autre article, j´aime que ca aille vite et bien niveau make up, je n´aime pas trop multiplier les gestes…). Je me contente de mettre ma poudre avec mon flattop acheté il y a 10 ans que j´adore tellement que je le mets ds mon sac à main si je pars en voyage si jamais la valise devait se perdre… 😀

  4. Pour le fond de teint ou le baume de beauté je garde mes doigts… pour le blush et les FAP je n’y suis jamais arrivée sans pinceaux ; depuis que je lis des blogs beauté jai acheté un peu plus de pinceaux à paupières, persuadée qu’il y avait un manque… je trouve cette petite chose en silicone plus sympa que les applicateurs en mousse mais c’est vrai qu’avec les doigts ça va plus vite..

    1. je te rassure, je reste très cliente de l’utilisation de mes doigts pour les produits teint, mais j’ai tout de même progressé avec les pinceaux, les éponges… mais en vacances, je n’utilise que mes doigts quand je me maquille (léger)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *