J’ai testé l’atelier de maquillage vintage (en mode pin-up)

J’ai testé l’atelier de maquillage vintage (en mode pin-up)

Je dois vous confesser une chose : je suis une dingue de vieux films et je suis vraiment admirative de certains canons de la beauté des années 50/60… Ttttttsssss, je vois déjà les mauvaises langues qui jubilent derrière leur écran : « normal c’était de son époque »…… Meuh non, j’rigole !

maquillage-vintage-emblematique.jpg

En tout cas, au niveau maquillage, s’il en est un que je rêve de réaliser un jour, c’est celui de Twiggy, vous savez ce top anglais « brindille » (bien avant Kate Moss) qui avait les cheveux tout courts, des taches de rousseur et des cils en patte d’araignée…. Oui, elle. Je ne sais pas, j’aime bien ce look un peu spécial (un jour, je tenterai, d’ailleurs celles qui me suivent sur Instagram savent que j’ai déjà tenté…).

En attendant, j’ai été invitée par Camille, une blogueuse roubaisienne que je vous invite à découvrir juste ici, qui tient un blog sur le maquillage vintage (en voilà une belle idée, non?) et qui s’est lancée dans les ateliers de maquillage vintage avec une maquilleuse professionnelle. Et je dois dire qu’à la base, j’étais déjà séduite par l’idée et après test, je suis plus qu’emballée : j’ai trouvé ça très sympa, girly à souhait, utile pour bénéficier de conseils personnalisés si besoin…

equipe-des-maquillages-vintage.jpg

A gauche, Camille et à droite, Marie, qui est maquilleuse pro.

Le premier atelier s’est déroulé un dimanche après-midi début octobre, en petit comité : ambiance sympa, détendue, avec un fond de musique vintage (Camille est une vraie fan !) et une déco douce et girly. Marie, la maquilleuse qui accompagne Camille dans cet atelier nous a montré pas à pas, sur Camille, comment reproduire le maquillage de pin-up : bouche rouge et eye liner. Pas de bol pour moi pour la bouche rouge, c’est le jour où un bouton de fièvre a fait son apparition, mais j’ai joué le jeu quand même !

Voici les différentes étapes « pas à pas » sur Camille et les produits que j’ai utilisés pour ce look…

  • Premiere étape : se faire un teint parfait. On camoufle des imperfections, on efface les cernes et on unifie le teint. Pour cette première étape, j’ai utilisé la BB-crème Erborian dans la teinte dorée [je vais bientôt passer aux teintes plus claires pour mon teint, on est en automne ! ]
etape-1-le-teint.jpg
  • Deuxième étape : le fard à paupières. On le choisit dans les tons neutres, beige, champagne, mat ou légèrement irisé. J’ai pour ma part opté pour le fard « Desert Sand » de 2B cosmetics (qu’on peut trouver dans les Parashop).
etape-2-le-fard-paupieres.jpg
  • Troisième étape : le trait de liner. C’est l’étape cruciale du look et c’était (un peu) la baptême du feu pour certaines des filles qui étaient présentes. de mon côté, j’avais emporté avec moi le liner sixties d’agnès b. : non seulement, il est parfait pour se faire un trait de liner hyper facilement, mais en plus, son nom est « so vintage » que je n’ai pas résisté à l’idée de l’emmener ! Mais j’avoue avoir été séduite à l’idée de tracer mon trait au pinceau, je ne le fais que trop rarement, cet atelier m’a décidé à réessayer !
etape-3-le-liner.jpg clic-clac.jpg photo.jpg
  • Quatrième étape : le mascara. Un mascara noir noir pour ma part, j’ai opté pour un des chouchous du moment, le ScandalEyes de Rimmel London.
etape-4-le-mascara.jpg
  • Cinquième étape : la bouche rouge. Un impératif avant toute chose, bien hydrater. Ce jour-là, ma lèvre inférieure était ravagée par un bouton de fièvre (beurk), mais j’ai joué le jeu. Camille et Marie ont conseilléunanimement le baume Carmex (dont je vous ai aussi déjà parlé) qui est vraiment le produit, qui selon elles, hydrate le mieux. C’est vrai que les maquilleurs que j’ai pu rencontrer ça et là ne jurent que par ce produit. Une fois la bouche bien hydratée, on prend son plus beau rouge à lèvres rouge et hop, on dessine. Au pinceau c’est mieux, ça permet de bien dessiner ou re-dessiner la bouche. Pour ma part j’avais opté pour un « grand rouge » de chez Yves Rocher, teinte « rouge vif » que j’ai appliqué au pinceau (d’autant que j’avais un bouton de fièvre, je n’utilise jamais les raisins directement sur mes lèvres dans ces cas-là).
etape-5-rouge-a-levres.jpg

Les participantes étaient très concentrées, comme en témoigne Laurianne, ma voisine de maquillage, du blog « La Boite à Malices »

laurianne.jpg

Et voici le look final sur moi et ensuite avec Camille qui a organisé cet AM maquillage et Laurianne du blog « La Boite à Malices ».

maquillage-final.jpg maquillage-vintage-trois-blogueuses.jpg

(C) Vintage MakeUp

Et comme on avait toutes bien travaillé, Camille nous a concocté un goûter home-made avec du carrot-cake et autres gourmandises.

le-gouter-vintage.jpg

Alors, ça vous tente? Si oui, sachez que Camille met en place un atelier de maquillage vintage par mois. Le prochain se déroulera le 10 novembre. Toutes les infos utiles juste ici. Je me suis d’ores et déjà inscrite pour le prochain atelier : le charbonneux de Brigitte Bardot.

Merci encore à Camille pour l’invitation !

vintage1.jpg

8 commentaires pour “J’ai testé l’atelier de maquillage vintage (en mode pin-up)”

  1. ça avait l’être d’être chouette cet ateier ! Tu es toute jolie aux côtés de la créatrice de l’atelier ! Bien vu la chemise en vichy rose !

  2. Cela va bien avec ta carnation de peau et ton style. Je trouve cela joli sur les personnes qui peuvent se le permettre. Je ne pense pas que le rendu serait le même sur moi. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *