Je ne suis pas maquillée… [réflexion sur le maquillage]

Je ne suis pas maquillée… [réflexion sur le maquillage]

L’autre jour, j’avais une conversation avec un couple d’amis et l’on parlait de nos familles respectives… Mon amie me parle de sa soeur en me disant « sa peau est abimée, tu verrais ça, elle est un peu plus jeune que moi, mais elle en fait plus« .

1Ce à quoi son mari (mon ami, si vous suivez) répond « c’est normal, t’as vu tout le maquillage qu’elle se met sur la peau!« .

Je me suis permise de lui dire que je me maquillais tous les jours (ou presque), que là, telle qu’il me voyait, j’étais maquillée. Et je ne pense pas avoir la peau abîmée (vous pouvez en témoigner, je me livre en photo assez souvent « nue » de la peau…).

clarins palette printemps

Ce qui m’a amenée – petit à petit – à plusieurs réflexions… Le maquillage abîme-t-il la peau? Y-a-t-il un lien? C’est quoi se maquiller? Y-a-t-il maquillage et maquillage? Réflexion que je partage à partir d’aujourd’hui…

Le maquillage abîme-t-il la peau?

Sincèrement, je ne peux pas répondre de manière catégorique car je n’ai pas fait d’études scientifiques sur la question pour avoir une réponse carrée là-dessus. Et je ne pense pas qu’il y ait des études très poussées sur le thème (alors que finalement, ça doit en intéresser plus d’une). Il y a les pour, les contre, les neutres (suisses? 🙂 qui s’en fichent) et il y a sans doute un milieu entre rien et tout (ça, c’est très Pascalien !).

maquillage

J’ai bien trouvé quelques articles « scientifiques », mais c’était plus sur l’impact environnemental/santé du maquillage (exemple, le lien formaldéhyde des vernis à ongles/santé, ou encore le fait qu’on avale quotidiennement plusieurs dizaines de mg de rouge à lèvres (qui contiennent des substances pas « glop »))

  • Pour certaines marques, axées sur le soin, le maquillage c’est le mal incarné mais aussi l’occasion de vendre des produits super efficaces (ou décapants) pour nettoyer la peau.

 

  • Pour d’autres marques, axées sur le maquillage, c’est un plaisir, un devoir (j’exagère si peu). Il en existe même qui vous vendent des produits de maquillage qui améliorent l’état de la peau.

 

Une chose est sûre, j’ai lu récemment sur le maquillage et l’acné pouvait faire bon ménage.

Pourquoi? A condition de prendre de bons produits qui soient non comédogènes, le maquillage cache l’acné et participe donc du « mieux-être » de la personne qui en souffre. Comme il camoufle, il évite à la personne touchée par cette maladie de peau de voir les « dégats » et de mieux l’accepter. Il ne résulterait que – par réflexe – la personne aurait tendance à moins « triturer » ses boutons (puisqu’elle ne les voit plus grâce au maquillage) et la peau s’en tirerait mieux.

  • J’aurai envie de dire aussi « tout dépend du type de maquillage » : je fais confiance aux grandes marques, éprouvées, testées, pour le maquillage. Aujourd’hui, le choix est hyper large, on trouve de tout, partout et c’est plutôt cool.  Bien sûr, il vaut mieux privilégier des marques connues et éviter les fonds de tiroir ou « bon plan déstockage » dont on ne sait pas si les produits ont tourné.
maquillage Bionike
  • Il existe aussi des marques bio qui sortent des trucs plutôt très bien maintenant, là aussi le choix est large et c’est top : pour celles qui scrutent les compo chimiques, le bio est plutôt un alternative intéressante !
creme gel hydratante teintée bare minerals
  • Il y a aussi le maquillage minéral : le maquillage naturel par excellence. Normalement. Parce que de plus en plus de marques s’engouffrent dans ce créneau avec la mention « minérale » sans être à 100% constitué d’éléments naturels… Mais c’est aussi – pour les marques connues et de confiance – un gage de naturalité.

Bref, l’offre est large pour ne plus se « faire avoir » avec des produits de mauvaise facture ! Le maquillage est un plaisir (avant tout, ou pas, c’est une autre histoire !)

Je dirai aussi que le maquillage n’abîme pas la peau à condition de bien se démaquiller.

C’est d’une telle évidence. Vous le savez que je le martèle depuis toujours et à longueur d’année. La base.

Est-il besoin de vous rappeler ce film qui avait fait un réel tabac à l’époque où il est sorti?

Il y a aussi cette « expérience » menée par une journaliste qui ne s’est pas démaquillée pendant un mois… Ici : beurk, non?

Anna Pursglove

Convaincues?

Autre évidence : si vous utilisez des pinceaux ou accessoires de maquillage (beautyblender, éponge), je pense qu’il faut rappeler l’évidence : bien laver tout ça…

ça ne vous viendrait pas à l’idée de vous maquiller le visage avec des mains sales? Pareil ici ! Perso, je lave mes pinceaux quasiment au fur et à mesure de leur utilisation, mais j’avoue que pour la poudre, je suis très mauvaise élève et moins constante ! J’ai plusieurs pinceaux à poudre mais il arrive que j’en utilise un plusieurs fois de suite (ils ne sont pas trop chargés, mais quand même).

set-de-pinceaux-Too-Faced-teddy-bear-hair

Last but not least : avant de se poser la question du « maquillage abîme-t-il la peau », peut-être est-il important de rappeler les bases du soin, de l’hygiène, du « prendre soin ».

Quand je vois, les rares fois où je m’aventure sur youtube, des filles se maquiller sans même mettre une crème hydratante ou un soin visage (à quoi ça sert?), au saut du lit (oui parce qu’elles se filment H24, mais ça, c’est un autre débat, oserai-je en re-parler?), après avoir, au plus, passé un coton d’eau micellaire non rincée sur le visage, je me dis qu’il  y a du boulot.

booster clarins te crème de jour The Body Shop

Les jours où l’on peut se passer de maquillage, on le fait mais on ne fait pas l’impasse sur le soin. Maintenant, il existe tellement de produits hybrides soin/maquillage au top : perso, pour moi, les BB/CC et crèmes teintées ont réellement changé la donne. C’est teinté, ça cache un peu la misère et ça a un rendu naturel. Je ne porte du fond de teint que deux fois par mois, peut-être…. le reste du temps, c’est BB/CC ou crème teintée !

« C’est facile pour toi, t’as une jolie peau ».

Mouais : il y a des jours où elle a aussi des coups de tête et n’en fait qu’à sa tête. Je ne la charge pas pour autant : je vois de plus en plus de femmes, jeunes ou moins jeunes, avec des maquillages lourds, chargées, sur le teint, les lèvres, les yeux. Je ne suis pas contre, chacune fait ce qu’elle veut, mais je m’interroge parfois. Parfois, on ne les reconnait plus. Je suis étonnée, sincèrement du succès de certains stéréotypes archi-maquillés, archi-contourés. Surtout que pour certaines, au naturel, il n’y a pas lieu de charger.

fail

[[Une autre galerie des « horreurs » à découvrir ici]]

Certes, le maquillage est un jeu, un art je dirai même presque (ne parle-t-on pas de « make-up » artist?). Mais à quoi sert-il avant toute chose? Sublimer, cacher, transformer? Est-il une nécessité, un besoin, une passion? Chacune a sa vision des choses, je vous ai livré la mienne…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors? Maquillage, ange ou démon? Vous avez quatre heures ! A vous les studios (de maquillage) !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 commentaires pour “Je ne suis pas maquillée… [réflexion sur le maquillage]”

  1. Alors moi, le maquillage, c’est le minimum de chez minimum. Sortir sans fond de teint ne me dérange absolument pas. Ce que je porte le plus souvent : mascara, crayon (si j’ai le temps / l’envie) et rouge à lèvres (également si j’ai le temps / l’envie). Par contre, je ne fais pas l’impasse sur les soins (enfin tu le sais que je suis plus soins que maquillage de toute manière). Nettoyage + hydratation = la clé du succès !

    1. Sortir sans fond de teint, je le fais aussi, au pire, je cache un peu mes rougeurs 🙂 et il faut que j’étoffe mes sourcils, j’en ai un qui se déplume un peu et je déteste leur asymétrie 🙂 en revanche, en effet, côté soin, aucune impasse !

  2. Question et article fort intéressants…
    Au delà du bon démaquillage, je pense surtout qu´il faut faire attention aux compositions et aux marques comme tu le dis. (la contrefacon de MAC dans les ral par exemple…)
    Je fais super attention aux compo et ca va, je n´ai pas la peau « abimée ».
    Je dirais même que souvent, le maquillage protège la peau et fait « écran ».

    1. c’est clair que les contrefaçons font sans doute pas mal de dégats et que le fait de pouvoir acheter partout dans le monde, via le net, n’est pas sans conséquence ! Et effectivement, le maquillage fait écran », maintenant, il y a une très grande diversité de produits au top !

  3. Voilà tout est dit! Choix du produit + démaquillage + soin de peau.

    Et puis pas besoin de se maquiller pour justement prendre soin de sa peau!

    De toute façon, avec le maquillage, c’est comme avec les soins: Si tu en choisi de qualité (propre à chacun: bio, pas bio, grande marques etc…) et surtout en convenance avec les besoins de ta peau = tu afficheras un bel épiderme!

    Et il n’y a pas que ça hein: l’hydratation intérieure ( = boire de l’eau quoi) le train de vie, le sommeil, l’alimentation, la pollution, le stress… tant de chose à prendre en compte pour avoir réellement une belle peau!

  4. Coucou ta réflexion m’a beaucoup intéressée, voici mon avis et mon expérience de peau mixte de 41 ans avec imperfections:
    j’ai commencé avec un fdt trop blanc de supermarché à 15 ans, objectif camoufler les boutons et retrouver de l’estime de soi.
    Faisant ça seule dans mon coin, je ne me démaquillais pas tous les soirs, bilan misère.
    à 18 ans, je me maquiller nude sans connaître le terme : fdt de la bonne teinte et un trait de crayon noir.
    J’avais adopté la crème de jour et le démaquillage (avec encore quelques loupés je l’avoue)
    à 20 ans, c’était blush et fdt adapté à mon type de peau Clinique (j’ai gardé les 2 5 ans) et toujours le crayon + le ral nude clinique pour sortir.
    J’avais récupéré ma confiance;à l’époque, mes rougeurs m’ont toujours empêchée de me présenter devant qqun (même au supermarché) sans mon camouflage invisible.
    Et à 41 ans, c’est pareil, plus la peur de tomber sur l’homme de ma vie et de le faire fuir 😉 mais simplement j’ai besoin de ma béquille-maquillage pour être moi-même.
    Bilan de la peau : je la connais tellement bien à force de m’intéresser que je la gère assez bien, ma peau est même moins abimée que certaines personnes de mon âge ne « touchant » jamais à leur peau.
    Le naturel c’est bien au grand air, à la mer ou à la montagne.avec le teint blafard, la pollution, la fatigue, pourquoi s’en passer, je trouve personnellement ma peau en bien meilleur forme les 11 mois de l’année après 10heures de maquillage que l’été en vacances (même sans soleil)… donc oui le maquillage s’il ne fait pas de bien, ne fait aucun mal à ma peau. Et côté moral, j’adore 🙂

    1. comme tu le dis justement, à un certain âge (tout dépend, il est propre à chacun) on se connait mieux et on connait aussi beaucoup mieux notre peau, moi, je continue d’en apprendre encore 🙂 et je gère plutôt bien !! et c’est clair que de mon côté aussi, le maquillage (même léger) fait du bien au moral 🙂

  5. Coucou,

    Je ne commente que très rarement ( et pourtant je suis ton blog depuis quelques années maintenant) mais j’avoue que pour le coup, je suis prête à commenter 🙂 Je fais parti de celles qui se maquille tout les jours, et pas qu’un peu, j’adore ça, fond de teint, poudre, contouring, highlight et j’en passe mais mon crédo à toujours été :

    – Charger : Panoplie maquillage
    – Décharger : Rituel Démaquillage
    – Recharger : Sommeil & Hydratation interne

    Je vais avoir trente ans dans peu de temps, je me maquille depuis environs une presque quinzaine d’années (bien moins marqué à 16 ans évidemment), mais je pars personnellement du principe, qu’il faut s’occuper de sa peau à mesure ou l’on l’a malmène, je ne sais pas si je suis très claire haha. Par exemple dans mon cas, il est évident qu’avec la quantité que je met, ma peau a besoin de soutien côté soin et hygiène de vie pour récupérer, après j’ai la chance d’avoir une peau normale avec tout de même une forte tendance à la déshydratation, et pourtant Dieu sait que je bois énormément et que mes apports journaliers sont très bons.
    Il y a des peaux qui ont besoin d’être plus chouchoutées que d’autre c’est normal, en fonction de leur type ou de leur problématique.

    Donc voilà, je pense que je me suis peut être un peu égarée mais j’espère avoir été comprise 🙂
    Passe une belle soirée.

    1. j’adore ton tryptique « charger, décharger, recharger » 🙂 et quand tu ne te maquille pas (ou alors très légèrement) tu te sens toi-même ou différente?

      1. Alors il m’arrive aussi de ne pas me maquiller mais je me sens moi même et pourtant je n’ai aucun sourcils naturellement suite à un accident et pourtant je sors sans gêne sans rien faire. C’est vraiment un jeu pour moi le maquillage 🙂 Des fois je fais plaisir à ma maman et je fais juste mes sourcils elle s’inquiète bien plus que moi sur mon image haha.

  6. c ‘est comme pour tout , nous ne sommes pas toutes égales ! toujours dame nature !
    je me maquille depuis très longtemps , ma peau va bien , je vieillis je n’ai plus le visage de mes 20 ou 40 ans .rien à voir avec le maquillage .
    il faut toujours se démaquiller , et en vacances laisser sa peau juste avec une crème de jour , maquillage léger le soir et tout va bien ….

    1. ah ça, dame nature n’est pas toujours généreuse avec tout le monde, c’est certain ! Moi elle m’a oublié quand elle a programmé les cheveux LOL (mais bon, elle m’a doté de longs cils, je lui pardonne 🙂
      côté peau, je pense que le capital génétique joue en premier lieu (j’ai de la chance, je pense, de ce côté là) mais le soin y fait beaucoup aussi !

          1. je pense que tu as raison ; mais ne pas griller c’est déjà pas mal. j’ai une fille qui travaille en plein air en Normandie et elle me fait peur quand je la vois, elle n’a pas le temps de remettre de crème dans la journée…

  7. Tu as raison, le maquillage a souvent un rapport avec l’acné. Enfin pas tout le maquillage, pour les peaux acnéiques, il faut impérativement choisir des produits non comédogènes qui ne bouchent pas les pores de la peau et lui permette donc de respirer! Et tu as raison aussi sur le fait que le maquillage est inoffensif pour la peau SI on se démaquille comme il faut! C’est impératif! On se maquille pou se démaquiller. Hors de question de zapper cette étape, surtout qu’au jour d’aujourd’hui, de plus en plus de formules « rapides » on fait leur entrée dans les rayons de nos supermarchés pour de démaquiller vite fait bien fait.
    Bisous 🙂

    1. c’est vrai que autant il y a plein de maquillages de marques différentes, autant il y a de formules démaquillantes au top : les eaux micellaires ont connu un vrai boom, c’est pas pour rien (même si j’en utilise pas mal, ce n’est pas mon mode de démaquillage préféré…)

  8. Super ton article ! J’ai beau être une adepte du maquillage (léger) au quotidien, je pense que le maquillage abîme la peau s’il est utilisé en trop grosses quantités, trop souvent, et si la peau n’est pas chouchoutée par ailleurs (journées détox sans maquillage, masque, soins purifiants…) Si tu mets un sac plastique sur une plante, elle va faire la tronche, si tu mets 3 tonnes de fond de teint sur la peau, elle va peut-être s’asphyxier aussi à la longue. (Je sais j’ai de super métaphores);
    Bisous

  9. On se met des dérivés de pétrole sur le visage de notre plein gré.
    Après on s’achète une bonne conscience en démaquillant bien.

    1. Tout n’est pas dérivé du pétrole et heureusement ! Il y a le bio, le minéral qui font des choses plutôt bien ! et ce n’est pas se donner « bonne conscience », mais faire preuve de bon sens !
      Si tu ne souhaites pas mettre des dérivés du pétrole (ce que je comprends totalement !), il y a les marques bio, qui font de très beaux soins et de très bons maquillages !

  10. Personnellement je ne pense pas que le maquillage en soit abîme la peau, car aujourd’hui les qualités des produits s’est beaucoup améliorer. En revanche je suis contre utiliser 30 produits au quotidien pas spécialement nécessaire. Par exemple pour moi mettre du fond de teint tous les jours ce n’est pas utile (sauf si problèmes de peau ect). Je ne comprends pas non plus l’intérêt de faire du contouring ou de mettre de l’enluminateur pour aller bosser.
    En revanche ce qui je pense abîme vraiment la peau c’est le non démaquillage, ne pas laisser sa peau respirer (c’est important de faire une journée no make up), le manque de soin (ne pas utiliser de crème de jour ni de faire des gommages pour éliminer les peaux mortes).
    Après je ne pense pas que le maquillage abîme la peau si on respecte quelques règles contrairement au tabac.

    1. le fond de teint, le contouring, c’est une question – à mon avis – de mode / de tendance….
      et je n’ai pas cité le tabac ni l’hygiène de vie, mais effectivement, tout ça participe à un bon état de la peau !

  11. Je me maquille très rarement (peut-être 1 fois tous les 2 mois…), mais je mets énormément de soins sur ma peau et je suis une adoratrice de vernis à ongles. Et mon instant de fierté, c’est quand des copines me disent que mon fond de teint est génial et que je réponds « je n’en mets pas ». Voilà c’est mon instant de gloire lol!!

    Pourquoi suis-je contre le maquillage? Je sais pas, c’est un peu un problème de conscience au niveau de la planète (il suffit de voir tous les déchets et impacts sur l’environnement que l’industrie des cosmétiques génère), mais cela m’effraie aussi. Notre peau subit déjà beaucoup d’agressions au quotidien, donc je ne vois pas l’intérêt de l’empêcher de respirer avec un fond de teint hyper couvrant au quotidien. Surtout que je reste persuadée qu’on ne connaît pas les effets à très long terme de tout ça… Idem, quand on voit l’augmentation des allergies et eczema, je continue de penser que c’est peut-être corrélé avec le maquillage.

    Je me permets d’intervenir aussi car le vernis à ongles, considéré comme du maquillage en fonction des gens, est bel et bien nocif pour la santé. Il ne faut pas se vernir 365j/365 mais faire des pauses régulièrement car il abime les ongles. C’est pas pour rien qu’on prend quand même un dissolvant pour l’enlever. Plusieurs médecins et ophtalmo m’ont dit également que certains vernis favorisent les conjonctivites (surtout les vernis qu’on trouve dans les bacs au marché par exemple, mais pas que) car on se frotte les yeux avec nos ongles vernis, et que certains autres favorisent les mycoses vaginales lors de la toilette intime.

    Donc je suis quand même carrément d’accord sur un point : se maquiller, pourquoi pas, mais il faut vraiment faire attention aux produits qu’on achète.

    1. félicitations pour ta jolie peau, c’est vrai que quand on a une peau à peu près correcte (voire plus que correcte dans ton cas, visiblement, vu ce que dises tes collègues) on peut se passer de tout ça : moi j’ai une jolie peau, mais parfois des rougeurs et l’hiver, je suis tellement pâle qu’on me croit malade, un peu de blush, ça fait du bien ! Quant au mascara, j’adore ! ça ouvre le regard ! Le vernis, je fais souvent des pauses, obligée, par manque de temps et puis là, j’avoue avoir un peu rongé mes ongles (pas bien !)

  12. Bonjour merci pour ton article et la galerie des horreurs OMG! Même les people et leurs maquilleurs réalisent de beaux ratés !
    j ai du mal sans maquillage, le FDT me semble indispensable l hiver ou l automne Mais dés que l’été arrive, et que je suis bronzée Exit le FDT. sinon Eye liner, khôl et mascara 🙂
    Un bon démaquillage est indispensable et un démaquillant adaptée à notre peau aussi
    Comme toi, je fais attention au maquillage que j’achète et n’achète pas n importe quelle marque
    si on prend soin de notre peau ( aussi coté alimentation ) maquillage ou pas notre peau nous le rendra bien
    Bonne journée
    Dot

    1. si tu me dis que l’été tu ne mets pas de fond de teint parce que tu es bronzée, tu peux peut-être simplement essayer une crème teintée pour « relever » la couleur de ta carnation (pas trop foncée non plus !)

  13. coucou alors ben j’imagine que comme pour tout, c’est une question de moderation…
    de la même façon que j’apprécie d’enlever mon jean qui serre, les chaussuresn ou mon sous tif pour voir un peu de « liberté »
    je suppose que notre peau aime resprirer
    je me maquille peu
    juste les yeux, et je mets poudre sur le visage si je dois sortir ou autre
    j’ai pas une très belle peau, enfin j’ai pas mal de marque d’acné, et en fait quand je cherche a les camoufler c’est plutot vilain qu’autre chose

  14. Merci pour cet article qui résonne en moi ! Même discussion ce week end avec des personnes qui pensent cela aussi. J’ai bientôt 50 ans (c’est moi la doyenne de tes lectrices ), je me maquille depuis mes 15 ans. Tous les jours sauf le dimanche, c’est fond de teint, poudre, blush, fards à paupières, crayon,mascara et ral. Et tu sais pourquoi ? Parce que je me sens belle ! Ça me fait plaisir de me maquiller tous les jours, c’est mon moment de pur plaisir ! Je me sens mieux dans ma peau tout dimplement. Mais j’ai toujours, quelle que soit l’heure ( même avec parfois l’envie d’aller me coucher sans passer par cette étape) : démaquiller et hydrater ! Gommage, masque font aussi partie de ces moments de plaisir. Le soin est primordial. Et lorsque je dis que je suis Mamy d’un petit Loulou de 9 mois, on ne me croit pas ! On pense que j’ai 10 ans de moins ! Preuve que le maquillage n’abîme pas la peau. Je pense surtout que c’est une remarque un peu ringarde venant de personnes qui ne se maquille pas. Par contre le soleil… on en parle du soleil ? Bisou collant – ben oui, j’ai du gloss !

  15. Tu me connais un peu mais pour moi le maquillage ce n’est absolument pas indispensable !
    J’adore prendre soin de ma peau avec des soins mais côté make up, c’est le minimum chaque jour : OAP, crayon et mascara.
    Les jours où j’ai vraiment mauvaise mine, je rajoute une bb cream et un blush mais au quotidien je trouve que ça asphyxie un peu la peau qui est déjà grasse…

      1. Je ne vois pas le rapport entre tenir un blog beauté et se maquiller !
        Pour moi la beauté est avant tout intérieure. Je connais beaucoup de femmes que je trouve très jolies au naturel et je dirais que le maquillage est un plus mais pas indispensable. Et si vous connaissez un peu mon blog, vous verrez que je parle essentiellement de soin et très peu de maquillage. Mais mes lectrices n’ont pas l’air de s’en plaindre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *