Kenzo vous invite à savourer le soleil !

Kenzo vous invite à savourer le soleil !

Aujourd’hui je lance un appel solennel au printemps : m**** qu’est-ce-que tu fous? Tu sais que chez nous l’hiver a commencé tôt et en plus, tu tardes à le chasser? Pourtant ici on rêve de bourgeons, de petites fleurs colorées, d’oisillons qui chantent, de couleurs, de petites jupes virevoltantes, de douceur sous le soleil en terrasse. Et puis aussi de parfums. Et pour ça, heureusement que Kenzo nous apporte un peu de tout ça avec sa nouvelle gamme d’eaux de parfum « couleur« .

couleur-kenzo-jaune-copie-1.jpg
  • Rose pour un côté « flashy pétillant » et jaune pour un « floral ensoleillé gourmand« . On retrouve dans chaque flacon un style épuré avec un contenant frappé d’un K qui veut dire « Kenzo » (qui rime avec Zorro) et un bouchon reprenant l’emblématique flur dessinée par Serge Mansau en 1982 lorsque le tout premier parfum Kenzo vit le jour.
bouchon-kenzo-couleur.jpg

J’ai pu tester les deux fragrances, l’un en full size (le jaune), l’autre en échantillon et je dois dire qu’ils ont tout pour me plaire : le rose allie la rose et le safran dans une effluve de pamplemousse et d’angélique tandis que le jaune part sur des notes de bergamote et de cédrat entourées de jasmin et de fleur d’oranger, le tout réchauffé de vanille (qu’on sent peu, ouf !). Oui, on peut le dire, ça sent vlairement le printemps !

Sans-titre.jpg

Je suis juste un peu déçue par le manque d’originalité du flacon, trop épuré à mon goût avec un bouchon reprenant un classique de la marque : c’est justement par les flacons que Kenzo se distinguent des autres habituellement, j’aurai donc adoré voir quelque chose de plus lêché !

Néanmoins, la fragrance vaut le détour : allez les sentir, ces deux versions colorées, l’une et l’autre se trouvent en exclu chez Sephora (59.90€ les 50 mL). Vous aurez au moins un peu de printemps sur vous !

4 commentaires pour “Kenzo vous invite à savourer le soleil !”

  1. J’avoue, il est encore tôt pour le monoi, mais je crois que c’est le désespoir qui parle! Moi j’ai encore une crème pour le corps au monoi, je me refuse à la ressortir avant cet été! Déjà qu’il n’y a plus de saison, si on commence à dérouter notre corps avec ses odeurs innapropriées, on n’est pas sortie ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *