La gazette des bonnes nouvelles #1

La gazette des bonnes nouvelles #1

Allez hop, soyons fous. J’ai envie de lire des choses positives. Parce qu’en ce moment, les informations le sont peu (et on ne peut blâmer personne, n’est-ce pas?). Dans mon quotidien de journaliste, j’écris pas mal d’articles en lien avec le Covid-19 et je suis forcément tout ce qui touche à cette actu… et parmi les news, on peut trouver des bonnes nouvelles. Des trucs positifs. Alors je me suis dit qu’on avait toutes et tous envie de lire des trucs « sympa » aussi, et ainsi m’est venue l’idée d’une « gazette des bonnes nouvelles ». Gazette car c’est l’esprit actu/news/potins et bonnes nouvelles, bah voilà quoi… On commence? Allez, voici l’édition numéro 1 de la Gazette des bonnes nouvelles… en lien ou pas avec le covid19 car un jour, on parlera d’autre chose !

[Disclaimer] il peut y avoir des vraies infos et aussi quelques petits trucs légers, ne vous en offusquez pas 🙂 c’est l’esprit « gazette ».

Bonne nouvelle N°1 : alors que l’on pensait que le fait d’avoir été malade ne nous immunisait pas forcément contre un nouvel assaut de la maladie, il semblerait, d’après une étude chinoise, que l’on soit protégé une fois qu’on a guéri de la maladie. C’est tout de même sympa à savoir.

Bonne nouvelle N°2 : le 11 mai, nous pourrons enfin sortir acheter du pain, un pot de crème fraîche ou un pot de peinture (ne pas confondre les deux derniers!) sans devoir faire une attestation de sortie. Je n’ai jamais été contrôlée jusqu’alors, mais ça commence à me courir sérieusement de devoir faire cette attestation… Un vent de liberté pourra souffler. Un peu 🙂

Faudrait que je vous fasse voir l’attestation dérogatoire d’anniversaire que j’ai eue par mon mari le 21 avril, une super attestation !

Bonne nouvelle N°3 (et pas des moindres) : le 11 mai, on va pouvoir revoir certains de nos proches – gardez néanmoins vos distances et respectez les gestes barrières. Bah ça, ça va faire du bien, notamment à nos p’tits vieux. Pour ma part, je vais pouvoir aller voir ma mère, mais avec tout un protocole qui m’a été envoyé (elle vit dans un foyer autonomie, pas vraiment un Ehpad, mais plus ou moins le même fonctionnement) et il est temps que je puisse la revoir, le temps est long et dernièrement, j’ai eu peur qu’elle « décompense ». J’ai hâte, très hâte de la revoir, même si on ne pourra pas se bisouter….

Quand on a été voir ma mère en début d’année, ma filtre s’est amusée avec les filtres snapshat et sa mamie 🙂 Du coup, voici ma maman, elle twiste, hein 🙂

Bonne nouvelle N°4 : la levure est revenue dans les rayons. Si vous cuisinez un peu, vous savez ce que ça veut dire 🙂 Perso, depuis novembre et l’acquisition d’un robot Companion, je fais énormément de choses moi-même et je me suis mise aux brioches depuis quelques mois. Pendant le confinement, je me suis essayée au pain avec succès, mais j’ai eu peur que cet élan soit tué dans l’oeuf à cause d’un manque de matière première… Ce fut en tension pendant un moment, mais peu à peu, ça revient à la normale. Et la farine, j’ai une supérette pas loin de chez moi qui doit s’approvisionner sur un marché parallèle, car à chaque fois que je veux en acheter, son rayon est garni ! Ce soir, d’ailleurs, pizza 🙂

Mon pain maison

Bonne nouvelle N°5 : certains commerces vont rouvrir. Non pas que je me réjouis de consommer – ça serait même le contraire // on aura l’occasion d’en reparler – mais je me réjouis à l’idée de pouvoir de nouveau faire un truc futile, comme le dimanche matin, aller de temps en temps chercher un peu de fleurs chez ma fleuriste….

Seul et unique bouquet pendant le confinement, commandé en livraison à ma fleuriste, pour mon anniversaire de mariage et mon anniv. J’ai hâte d’y retourner !

Et vous, quelles bonnes nouvelles?

19 commentaires pour “La gazette des bonnes nouvelles #1”

  1. Oh oui des bonnes nouvelles !
    si tout se passe bien la semaine prochaine je vais pouvoir embrasser (de loin) mes grands mères (une est en ehpad et la seconde seule chez elle), mes parents et surtout en bonne mère indigne me débarrasser de mon fils 😉
    Non il n’ira pas à l’école mais chez mes parents une petite semaine, instits à la retraite ils sont en manque (de leur petit fils pas de l’EN !)et se font une joie de lui faire l’école à la maison…
    Je t’avoue que ça va nous faire du bien à tous de souffler un peu et de pouvoir sortir sans ce fichu papier !
    Même si dans un premier temps je ne vais rien changer à mes habitudes actuelles et limiter au maximum mes déplacements et contacts extérieurs !

    1. la vie sans attestation, ça fera du bien à tout le monde ! ça me saoulait un peu d’autant que je n’ai jamais été contrôlée 🙂 mais bon 🙂

  2. En deconfinement depuis lundi puisque je vis en Belgique, un bonheur tout simple : prendre sa voiture pour se promener en forêt… Même si nous pouvions randonner à partir de notre domicile sans limitation d’espace et de temps..
    Isabelle

  3. Chouette, des bonnes nouvelles !
    Je vais pouvoir moi aussi aller voir ma mère (seule depuis le début du confinement à 93 ans, ça fait long ! ) et nous allons retourner randonner dès que possible : le Mercantour, c’est notre oxygène – et peut-être que ça me permettra de chasser tranquillement les « kilos-confinement » !

    1. le Mercantour, chanceuse ! Tu a raison d’en profiter ! Et pour ta maman ,seule à son âge, waouhh, je comprends que tu aies envie d’aller la voir !

  4. J’ai pu voir mon père samedi dernier, à trois mètres de distance en plein air, il faisait beau et le personnel l’avait bien emmitouflé, je lui ai apporté un gâteau maison. Depuis le 10 mars, son EHPAD avait interdit visites et cadeaux, ce qui est très sage mais frustrant
    j’attends avec impatience la réouverture des opticiens, je veux des lunettes de soleil, ça fait deux mois que je marche ls yeux baissés !

    1. Je revois ma mère jeudi, si tout va bien : j’ai déjà acheté quelques magazines pour lui donner, je vais lui apporter des livres et des biscuits aussi et essayer de lui cuisiner un ou deux trucs (parce qu’elle m’a dit qu’elle ne mangeait pas beaucoup car « c’était pas terrible »….

  5. J’adore !!!!
    Question à la journaliste (totalement hors thème car pas du tout bonne nouvelle si tu as trouvé des informations qui confirmeraient cette information plutôt douteuse car incomplète en plus… et que je n’ai pas voulu creuser auprès de celle qui m’en a fait part, vue que ça serait anxiogène pour elle) :
    Ma mère qui a le covid, discute beaucoup avec son médecin (technique, car elle a fait 2 années de médecines, et donc a quelques connaissances, de part ses études, son expérience pro, …) :
    Son médecin l’a tient informée des nouvelles sur le covid qu’il apprend. Et là, information douteuse, il lui aurait dit :
    « on a découvert que le covid-19 se comporterait un peu comme un virus herpétique ». Elle m’a envoyé comme commentaire : « en gros quand on l’a, on l’a »…
    Sauf que de mes connaissances sur les virus herpétique, effectivement quand tu l’as, tu l’as et il fonctionne par poussée. Donc as-tu des sources autour de cette info ? Lien d’article si tu as ??? Merci d’avance.
    Désolée de cette partie.

    Revenons au côté positif de ton article qui me plaît bien !
    Oh que oui, plus d’attestation, pouvoir oublier le rachat d’éponge et pouvoir y retourner le lendemain sans se dire que le GIGN va débarquer à la maison !!! Oh bonheur !

    Que ton pain a l’air bon !!! Waouh ! Avant confinement, je n’achetais aucun gâteau industriel, je faisais tout moi même. La seule exception était l’achat de pain de mie, parce que j’avais trouvé une marque qui n’utilisait pas d’huile de palme et en plus une liste d’ingrédient humaine, avec 5 ingrédients à peu près, donc farine, oh joie ! Et puis parce que ma fille qui a un appareil dentaire était gênée de manger du pain.
    Depuis le confinement, pas de farine, ou trop peu. Alors avec 4 enfants, et bien, on a recommencé à acheter des madeleines, des 4 quarts tout fait, et un ou deux biscuits chocolaté genre cookies et choco.
    Par contre plus de pain de mie, ça aussi c’est comme la farine ça n’existe plus.
    Nous n’avons jamais eu de manque de levure en revanche. D’ailleurs, mon beau père faisait sa propre levure de boulanger, pour ses brioches et son pain. Donc si tu as de la farine en quantité, c’est faisable relativement facilement.

    Top pour ta maman et pour tous ceux qui vont à nouveau pouvoir voir leurs parents / grands-parents !!! Ouf ! Même si ça sera sous protection.
    La mienne est à plus de 100km dans un autre département, une autre région, donc ce ne sera pas pour maintenant. Mais elle est relativement jeune et avec mon beau père. Après, on risque pas de la contaminer, vue qu’elle l’est déjà !!!!

    Merci pour ce bel article 🙂

    1. Hello ! Concernant l’analogie herpès /SARS Cov2, je n’ai lu qu’une seule fois un médecin en faire la comparaison mais je n’ai jamais lu d’études sérieuses sur le sujet… en vrai, le truc c’est qu’on ne sait pas encore totalement comme il fonctionne : j’espère surtout, pour celles et ceux qui l’ont eu qu’il ne reste pas en dormance en attendant de se re-manifester…comme le fait l’herpès !

    1. Je referai des articles good news, il faut maintenir le cap des bonnes nouvelles (même si j’avoue que je le fais un peu comme la méthode Coué 🙂 pour me persuader que ça va 🙂 parfois, ça ne va pas si bien que ça… Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *