La vie est injuste, je ne suis pas bien gaulée de la cuticule ! *

La vie est injuste, je ne suis pas bien gaulée de la cuticule ! *

Tout est dans le titre.

Voilà, à force d’arpenter des blogs beauté, on découvre de bien belles choses chez les autres qui viennent nous complexer.

Et donc, à force de regarder les manucures des autres, ça y est, je sais : je suis mal gaulée de la cuticule.

french_manicure_3

Y’en a qui sont nées sans cuticule, sachez-le, que ça devienne de notoriété publique cette affaire, que dis-je, cette injustice. Je ne citerai pas les personnes en question, vous les reconnaitrez toutes : qu’elles fassent pshiiit en un claquement de doigt, qu’elles mettent des vernis en folie ou qu’elles prétendent porter des louboutins, je suis jalouse (pour celles qui ne connaitraient pas, je parle de blogs de NPA (mais non pas de Poutou, de nail polish addicts !)

Moi à côté de ça, je dois me contenter d’avoir des cuticules qui ne veulent jamais vraiment disparaître. Bon OK, c’est vrai que pendant des années, de très longues années, j’ai maltraité mes ongles et ils me le rendent bien : attaquées, mes cuticules se sont défendues coûte que coûte en produisant en continue de la kératine pour protéger en vain mes ongles. Peine perdue ! Mes ongles, je les martyrisais. Et pour se venger, ces fourbes de cuticules, maintenant, elles ne veulent pas que je tire un trait sur leur vie. Résultat : quoi que je fasse, où que je sois, elles pensent à moi. Pire, elles me font même de la sous-cuticule.

Pourtant pourtant pourtant j’ai bien essayé (et j’essaye encore) de les chouchouter, de leur dire combien elles sont importantes mais combien elles doivent se faire discrètes, mais rien n’y fait.

Dans les derniers pourparlers que j’ai entamé, j’utilise ça :

matos.jpg

Là j’en vois plein qui sont prêtes à écrire sur leur clavier en commentaire que l’engin, en haut de la photo (un coupe-cuticule Kiko) faut éviter car on ne doit pas couper les cuticules. Ouais sauf que j’en fais quoi des bourrelets disgracieux que ma peau a surproduit pour se défendre, hein?

Donc reprenons : je mets de l’huile cuticule stimulatrice Sephora (tube parme sur la photo) pour ramollir les indésirables et je les repousse à l’aide du batonnet de buis (en bas sur la photo). Puis je coupe le surplus avec précaution avec le coupe-cuticules Kiko, ce truc m’a changé la vie (avant, c’était encore pire, z’imaginez !?).

Les soirs où j’en ai le courage, je pose la crème cuticule de Mavala (tube blanc) : je déteste ce produit à l’utilisation. C’est gras, c’est horrible, mais étant prête à tous les sacrifices, je tente de suppoter, coûte que coûte.

Je n’ai pas encore assez de recul pour dire si ça change beaucoup les choses, mais cela améliore quand même l’état de mes cuticules.

Mais force est de constater que je ne suis pas née avec le gène supresseur de cuticules ! je crois même avoir hérité de celui de la sous-cuticule qui double le problème 🙁

Aussi, si vous avez des secrets pour déloger les fourbes, je serai ravie de les entendre : allez, on se dit tout?

* au cas où, précision : pas de complexe en vue, y’a plus grave dans la vie que les cuticules ! (Bon en revanche, je suis admirative devant celles qui parviennent à avoir des ongles photoshoppés sans logiciel photo 😉

18 commentaires pour “La vie est injuste, je ne suis pas bien gaulée de la cuticule ! *”

    1. En fait, la cre8me e0 l’abricot, celle de Dior ou d’une autre marque, en Suisse, la plus cnuone et la plus efficace est estampille9e De9esse, c’est le must pour la peau et toutes ses petites contrarie9te9s.

  1. Ha, les cuticules, je crois bien que ce sont des petites fourbes qui reviennent sans cesse. J’avoue que je les laisse en paix et la seule chose que je fais, c’est de les hydrater avec une huile tous les jours (j’utilise celle de gemey). Par contre, j’ai vu que Sally Hansen, la marque qui est sortie chez Sepho, avait un produit « degommeur de cuticules » que j’aimerais bien essayer, pour voir ce que ça fait … à Euralille, il n’y était pas aussi 🙁

    Courage pour l’éradication de ces petites vilaines !

  2. Je connais aussi le problème de la sous cuticule. C’est très laid, du coup je ne peux pas garder mes ongles au naturel… En plus c’est vraiment dur à repousser. Pourtant je suis mignonne, je les hydrate bien et tout. Mais comme toi, avant, je maltraitai mes mains. Je me dis à force de soins réguliers, une amélioration devrait arriver ^^

  3. Hi hi hi, je te soutiens, je suis moi aussi mal gaulée de la cuticule!! Tu nous diras si avec le recul ta technique marche bien?! Moi, je crois que je vais aller me faire faire les ongles chez une pro qui rendra à mes cuticules un aspect normal!!

  4. Alors l’huile dont je viens de te parler, je sais pas si ça conviendrait. Elle est magique pour moi dont le souci était la sécheresse des cuticules et des petites peaux des doigts, elle m’a soignée en qq heures et maintenant elle va entretenir. Pour ton souci, je suis d’avis d’y aller à l’eau émolliente (j’ai celle de Mavala, très bonne) : du coup tu n’as pas à couper les cuticules, juste à les « gratteré en les repoussant et ton ongle reparait. Cette eau couplé à l’huile, ça peut être pas mal !

  5. T’es ma copine de cuticules toi! Lol, t’inquiètes, samedi on se montrera ça! 😀

    J’ai le même soucis, même si leurs état s’est amélioré depuis que j’essaie d’en prendre soin. J’ai la même pince et d’autres produits qui aident, mais je n’arrive toujours pas à avoir des doigts nickels!

    Bisous

  6. LOL, mois aussi, j’ai des cuticules envahissants…et pourtant, j’ai cessé de ronger mes ongles à 10 ans. Mais côté hydratation, je suis loin d’être constante. Ce qui est étrange, c’est que c’est pire sur certains ongles que sur d’autres : le majeur, en particulier, est envahi. Pas de recette miracle, malheureusement. Quand j’ai le temps, un bain à l’huile d’amande douce tiédie améliore notablement les choses…

  7. hum…quand ça fait un bout de temps que je n’ai pas soigné justement mes cuticules…yen a trop et je coupe! Au cuteur…oui au cuteur! 😀 (Des années d’experiences… ça aide!) bref et ensuite j’hydrate à mort et je repousse!

  8. J’ai « mangé » les cuticules pendant des années et maintenant que j’ai arrêté, je suis aussi en guerre contre elles … Mais elles se défendent les bougresses … Et elle font aussi des doubles cuticules c’est assez chiant.

  9. Les cuticules, c’est comme la peau des pieds, plus tu la vires et plus elle revient. Mets ton machin coupe-cuticules à la poubelle et chouchoute-les tous les jours, l’épaisseur finira par disparaître 🙂

  10. Tu devrais peut-être essayer ça, il parait que c’est miraculeux (et pas si cher) : Instant Cuticle Remover de Sally Hansen, 9 € chez Sephora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *