La cosmésothérapie, cet engin de torture qui ne nous veut que du bien !

La cosmésothérapie, cet engin de torture qui ne nous veut que du bien !

Pour lutter contre la cellulite, il y a la cosmétique… Il y a aussi, depuis sa réhabilitation (suite à un décret qui l’interdisait puis qui l’a de nouveau autorisée…) la mésothérapie, qui consiste à administrer certains produits par une injection pour favoriser la lipolyse. Filorga a donc fait un mix des deux pour créer la cosmésothérapie.

Avril-2012-9049.JPG

Késako? Il s’agit de cosmétiques inspirés de la médecine esthétique, d’un produit anti-cellulite et fermeté inspirée de la mésothérapie pratiquée en cabinet médical.

L’objectif : réduire les amas graisseux, estomper l’effet peau d’orange et raffermir la peau.

J’avoue que tout cela m’intriguait fortement et que j’ai voulu en savoir plus en demandant à Filorga si ce genre de traitement pouvait être bénéfique sur une cellulite gorgée d’eau. Oui, m’a-t-on répondu … et puis j’ai pu tester le produit grâce à Filorga.

C’est un peu, avouons le, comme un engin de torture. Car voyez vous, dans cosmésothérapie, y’a un peu de mésothérapie, donc des aiguilles. Voici l’engin en gros plan… C’est du quasi taille réelle : donc les micro-aiguilles font 0.25 mm, c’est tout minus…

grosplanfilorga.jpg

La « tête » de l’objet est protégée par un capuchon pour éviter d’abimer les micro-aiguilles…

filorga.jpg

Le tout est emballé avant un premier usage dans un emballage qui ressemble à celui des dispositifs médicaux…

Avril-2012-9054.JPG

Comment cet engin de torture s’utilise-t-il?

Avril-2012-9050.JPG

C’est donc relativement facile…

Et concrètement, ça fait quoi?

Je vaporise le produit sur la peau et je déplace le roll-on sur les cuisses, en insistant sur les genoux. Cela me fait une sensation de fourmis dans les jambes (sensation que je déteste car elle me rappelle de très mauvais souvenirs) mais ça ne dure – heureusement- pas. Il faut veiller à ne pas trop appuyer sur la peau sinon, le lendemain, c’est micro-griffes assurées (j’ai eu le malheur d’avoir la main un peu lourde un soir !). Pas de douleur, même quand on remet un coup de vapo pour terminer la séance. Cela ne prend pas plus de temps qu’un massage et je pense d’ailleurs que les réfractaires du massage à la crème anti-gras peuvent y trouver une bonne alternative.

Et niveau résultats? (la question la plus intéressante).

J’avoue que ce produit me tentait mais je n’avais jamais vu de blogs parlant du résultat final sur la cellulite (pourtant plein de blogs ont parlé de ce produit quand il a été lancé, mais aprèsn pas de suivi de l’effet).

Sur ma cellulite, je trouve que la cosmésothérapie a plutôt bien marché. L’idée de « micro-injecter » un produit minceur à base de caféine, c’est plutôt une bonne idée (il est maintenant connu et reconnu que la caféine, contre la cellulite, ça marche !). La peau d’orange est atténuée. J’ai aussi légèrement perdu en « épaisseur » de cuisse, mais je ne saurai dire si ça vient du produit et de mon plan « réduction du cuissot » (à relire ici).

filorgacoffret.jpg

J’ai malgré tout une ou deux réserves… Bon le prix, forcément, une telle innovation a un prix : environ 100€ le kit avec le roll-on et la solution anti-cellulite. Et puis le fait que le roll-on finisse par s’user et n’a donc pas une durée de vie plus longue. Dommage !

Cela dit, je suis ravie d’avoir pu tester ce produit, je continue jusqu’à ce que le flacon de solution anti-cellulite soit vide, mais il en faut peu, donc heureusement, ça dure plus qu’un mois !

Et pour rassurer encore une fois, malgré ses airs un peu agressifs, ce roll-on ne vous veut que du bien !

5 commentaires pour “La cosmésothérapie, cet engin de torture qui ne nous veut que du bien !”

  1. J’ai entendu parler pas mal de ce produit mais je ne l’ai jamais testé. En tout cas ça a l’air de marcher… En effet ça fait un peu engin de torture, mais ne faut-il pas souffrir pour être belle?! mais bon j’imagine que ce n’est pas si désagréable que ça!

    le hic, c’est qu’il est cher, même si son prix semble avoir légèrement diminué depuis sa sortie.

  2. Je le teste aussi en ce moment et faut dire que j’appréhendais car je suis vraiment douillette des jambes et finalement il ne me fait pas mal.

    J’espère que le résultat sera bon. Je l’utilise depuis un peu plus d’une semaine j’ai l’impression d’etre un peu raffermie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *