La FBI* de l’année : l’eyeliner patch de Sephora

La FBI* de l’année : l’eyeliner patch de Sephora

Y’a des trucs vraiment pratiques qui méritent qu’on s’y attarde et puis il y a les trucs qui auraient pu être une bonne idée et qui au final n’en sont pas une. C’est le cas de l‘eyeliner patch de Sephora. Quand j’ai vu que ça allait sortir, je vous en avais parlé sur Facebook parce que je trouvais que le produit avait du potentiel, au moins pour l’idée. Je vous rappelle que Dior en avait sortis (à relire ici pour mémoire) et je me disais que si Sephora en sortait aussi, ça pourrait démocratiser le concept et permettre aux nulles en liner de s’offrir un oeil de biche pour quelques deniers.

FBI.jpg

Alors, j’ai hésité à en parler, mais puisque je les avais évoqués sur Facebook et qu’ensuite, j’ai pu les tester, autant aller jusqu’au bout !

Allons-y clairement, je trouve que cet eyeliner patch est une Fausse Bonne Idée (FBI* du titre) : pourquoi?

  • il est censé s’adapter à toutes les formes d’yeux : on est plusieurs à les avoir testés et plusieurs à qui ça ne convient pas. OUF, je suis un peu rassurée, car non, ils ne s’adaptent pas à la forme de mes yeux… Il y a toujours un jour entre le bord de mes cils et le liner (qu’il faut combler avec un vrai liner, quel intérêt?)
  • il est autoadhésif : mouais, ça colle plutôt mal. Surtout le bout très fin. La preuve ci-dessous … A la rigueur, si on veut vraiment les poser, on ajoute de la colle à faux-cils, mais là aussi quel intérêt?
colle-pas.jpg
  • il est réutilisable : oui, sans doute, mais alors, là il faut ajouter de la colle à faux-cils et avoir envie de persister. Perso, ça sera non.
  • il se pose en un clin d’oeil : oui, si on veut un truc brouillon. Non, si on s’applique et qu’on finit par s’énerver et à y passer deux heures. Et on revient au point de départ.
  • il fait un trait de liner ultra-graphique : si on comble les lacunes avec un liner classique, ça peut faire un trait graphique. Sinon, on passe son chemin. Aucun intérêt.

Au final, je ne suis pas convaincue : pour 9.90€, même si le produit est réutilisable, il ne présente pas un grand intérêt. Pour obtenir le résultat ci-dessous, j’ai dû ajouter de la colle à faux-cils sur la partie la plus fine du patch afin qu’il adhère complètement à la paupière et puis j’ai dû combler le trait avec un liner classique. Sans compter qu’une fois posé, c’est inconfortable (ça a tendance à tirer sur la paupière). Et avec tous les liners « pour les nulles » existants désormais sur le marché, c’est tout aussi facile de réaliser un joli trait et surtout adapté !

Dommage, l’idée était bonne, mais reste à l’améliorer grandement !

liner-final.jpg Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires pour “La FBI* de l’année : l’eyeliner patch de Sephora”

  1. J’ai vu la vidéo qu’avait fait Beauté blog, sur ces patchs. Vu ta revue, ça ne me donne tjs pas envie de tester.

    C’est clair que l’idée est bonne, mais elle a grandement besoin d’amélioration!

    Des bisous

  2. J’avais déjà lu des avis plutôt négatif sur ce produit, et ton article ne fait que confirmer tout ça!

    Je ne suis vraiment pas fan de la forme, et 9,90€ pour un produit inefficace, qui se décolle, c’est vraiment abusé!

  3. J’avais vu qu’ils faisaient ca mais ca ne m’a absolument pas attirée meme si je reve de réussir à faire un trait de liner correct lol. Je sais pas, je n’ai pas confiance en ces genre de patch (de meme pour ceux qui font fards à paupières…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *