Laisser pousser ses sourcils : astuces et patience…

Laisser pousser ses sourcils : astuces et patience…

Les sourcils : combien de fois ai-je dit sur ce blog que c’était un truc hyper important à ne pas négliger? Combien de fois, hein? Eh bien, on va en rajouter une couche today…
sourcil-idéal

Parcours sourcilesque (pour ma pomme) : J’ai eu une période (avant le bac, ça nous ramène un paquet d’années en arrière) où j’ai eu les sourcils diaboliques, c’est-à-dire que j’avais trop épilé la « queue » et du coup, ça me faisait des sourcils qui « montaient » vers le front, sans redescendre… puis j’ai laissé repousser tranquillou sans trop m’en faire, pour récupérer des sourcils plutôt épais, enfin surtout sur la base du sourcil… (visible ici sur Instagram, on ne rigole pas, j’avais 20 ans, à peine)… Puis je les ai laissé vivre un peu comme ça, assez longtemps, en traquant à la pince à épiler uniquement les égarés, ces poils qui poussaient en dehors des sentiers battus… puis ma pince à épiler a repris un peu de service pour équilibrer la tête du sourcil que je trouvais trop grosse par rapport au reste… jusqu’à obtenir de l’équilibre avec le sourcil que vous connaissez…

 

Evolution : Et puis là, je suis en train de me dire que j’aimerai bien essayer d’avoir un sourcil un tout petit peu plus épais sur toute la longueur… quand je suis allée au Maroc, bagage cabine oblige, je n’ai pas pris de pince à épiler et j’ai laissé « vivre » mes sourcils comme ça… Je dois avouer que le premier geste que j’ai fait à mon retour a été de dégommer tous les indésirables qui avaient oser pousser là où le terrain devait être défriché.

produits-sourcils

Preuve en tout cas, que oui, ils pouvaient repousser si je les laissais tranquille… Bon, certes, la queue du sourcil a toujours du mal à devenir aussi épaisse que celle d’Emmanuel Chain, mais on y travaille…

Voici donc quelques petits trucs pour aider la nature et faire en sorte qu’à la fin de l’été, j’ai récupéré un peu…

liposourcils-talika
  • Miser sur un booster de pousse avec Talika et son Liposourcils : j’ai commencé à l’appliquer le soir, après le démaquillage et j’en mets aussi parfois dans la journée 😉 on verra bien ce que cela donne, mais pour le moment, j’ai du poil hirsute là où le terrain était vierge avant… on est bon, là ! Comme on tube se termine, je vais enchaîner avec le Liposourcils Expert, la version supérieure qui contient un produit qui booste la pigmentation (visuellement, un sourcil plus foncé sera toujours plus fourni). Les deux coûtent assez cher, mais je n’en ai entendu que du positif…
pince à épiler sephora
  • Bannir la pince à épiler, même si ça démange : parfois, je me regarde dans le miroir et je me dis « ohlalala, c’est pas possible », prête à dégainer la pince. Non, résistance ! Même si on passe par une phase assez horrible où le sourcil ne ressemble pas à grand chose… Cela dit, petit aparté, celle que je « barre » ci-dessus vient de chez Sephora et et top quand on en a besoin (sauf en ce moment, vous l’aurez compris !)
sourcils-too-faced
  • S’armer d’un bon produit pour les sourcils, pour les redessiner et surtout intensifier les zones qu’il faut : comme ça, les quelques poils qui sévissent en bataille sont moins visibles, pour la repousse (en attendant d’être aussi domptés). Pour ça, j’utilise toujours le Bullet Proof de Too Faced (revue détaillée ici) qui est vraiment un produit impeccable. Dans le même genre, la palette Clarins spécial sourcils est aussi très bien : j’aime bien ces produits car ils permettent de façonner le sourcil avec un produit qui le fixe en plus 🙂

En attendant, en gros plan, ça donne des sourcils en friche, mais l’été est – me semble-t-il – la période la plus propice à ce genre de choses, on allège le maquillage, on peut bien laisser vivre quelques poils librement (pas partout, hein…. :D). (photo à comparer avec la photo d’entrée de l’article, avec zéro poil de travers – là, on voit bien que ça repousse, je me fais violence chaque matin pour ne pas passer tout ça au napalm)

sourcil en friche

Je vous ferai un point « sourcil » à la rentrée pour voir si j’ai réussi à faire quelque chose…

NB : ce qui veut dire que tout make-up présenté dès lors sera avec sourcil en friche,merci de votre indulgence !

 

Shopping : Liposourcils Expert Talika, chez Sephora ou Nocibé ou boutique Talika (ici) 39, 50 € et Liposourcils 34, 50 €. Palette Bullet Proof Too Faced chez Sephora (26€).

 

21 commentaires pour “Laisser pousser ses sourcils : astuces et patience…”

  1. Oh ben moi je serai trèèèès indulgente car j’ai fais ma toute première épilation … vendredi dernier (oui oui, faire ça à quasiment 30 ans quand même ….).
    Sinon Talika, très bon choix, ça devrait marcher.

  2. Moi j’aimais bien ta ligne de sourcils à 20 ans !
    De toutes façons la tendance est au sourcil marqué, plus épais. Le Liposourcils devrait pas mal t’aider, en tous cas ça a bien marché sur moi ;).

    1. on verra, le plus dur est de résister à l’appel de la pince, cette friche, là, juste sous mes yeux, c’est un supplice ! et ça ne risque pas de s’arranger en allant vers septembre, mais je croise les doigts pour que ça fonctionne !

  3. Je suis ravie de ce produit Talika, ça a bien fait repousser les poils de mon sourcil maigrichon, maintenant il est presque comme l’autre ! Je l’utilise pour les cils aussi et l’effet est bel et bien là.

    Courage, je sais que c’est TRES difficile de ne pas épiler tous ces petits poils qui repoussent, mais ça en vaut la peine.

    1. C’est vrai que ce produit Talika, je n’en ai entendu que du bon, on verra bien ce que ça donne sur moi (tu as pris lequel, la version classique ou expert?) : et pour le courage, oui c’est ce qu’il va me falloir pour résister à l’appel de la pince à épiler LOL c’est dur le matin, lorsque je mets du mascara de voir en dessous de mes sourcils des trucs qui ne devraient pas être là ^^

  4. J’ai hâte d’avoir ton bilan pour la rentrée ! Moi, je vais justement commencer en septembre car avec les vacances, je serais à droite et à gauche donc pas hyper régulière dans l’application de mes soins… et autant le faire sérieusement !
    Pour les maquiller, j’alterne en ce moment « Gimme Brow » de Benefit et un crayon de chez Mac 😉
    Gros bisous !

    1. oui, il faut effectivement être régulière ! le Gimme Brow est top, je l’avais testé, il y vraiment bcp de bons produits maintenant pour ne plus avoir des sourcils de pauvresse (en revanche, je suis contre les sourcils archi dessinés que ça en est tout sauf naturel !)

  5. Coucou !

    Alors ici j’ai hérité des sourcils de mon papa qui, si je ne fais rien, ressemblent à ceux d’Emmanuel Chain !
    Donc pas besoin de booster leur pousse (je préfèrerais même le remède inverse !), ni même de les maquiller ! Encore moins de les laisser en friche !
    Merci papounet !
    Bisous belle lilloise aux sourcils éparses !

  6. Coucou, ils sont biens (enfin, il est bien) sur la photo d’ouverture. Je serai indulgente, promis, les miens changent de forme chaque semaine…

    1. oui, sur la photo d’ouverture, je les trouve bien, mais j’aimerai tenter de les avoir un peu épais : seulement, je suis à deux doigts de craquer quand je les vois, le matin, dans le miroir, arghhhh, la repousse c’est hard 🙁 moche, ces poils en bataille

  7. Hello! Haha trop fort, moi aussi je suis en mode « laisser-r’pousser » car j’ai tendance à beaucoup les épiler & je les voudrais un peu moins fin! & moi aussi chaque matin c’est un cauchemar, je me regarde en me disant vite vite que ça pousse car là c’est vraiment moche; ca fait 2 semaines et ça pousse vraiment trop lentement! J’espère que dans un mois ça sera bon! Bon courage, je sais ce que c’est : résistons à l’appel de la pince à épiler! =)

    1. je résiste mais beurk, quand je vois ces poils en bataille, dur dur d’attendre la repousse, on verra en septembre, si j’ai tenue jusque là 🙂 (enfin, fin aout, car j’ai un mariage et je ne me vois pas y aller avec des sourcils beurk ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *