Le vrai prix de la beauté…

Le vrai prix de la beauté…

Etre une beauté-addict, ça peut vite coûter cher !! Bon évidemment, on ne va pas toutes avoir la possibilité de craquer sur les soins La Prairie ou la fameuse crème de la Mer et on pense rester « raisonnable » en s’offrant des soins moins chers (revisitez ici mes rêves si j’étais riche).

money

C’est ce qu’on croit… Je me suis amusée à rapporter le prix qu’on paye un produit (rouge à lèvres, mascara, parfum, etc…) au prix au poids ou au kilo, comme quand on achète son kilo de poulet ou de pâtes…. et là, sachez que vous allez regarder vos produits comme du vrai luxe, pur et simple…

D’abord voici quelques produits que j’utilise et dont j’ai déjà parlé sur le blog (en prenant soin de vous mettre un « éventail représentatif » de ce qu’on peut mettre sur la peau tous les jours…

Commençons par la douche matinale…

Le Petit Marseillais, douche crème fleur d’oranger : environ 10 € le litre.

Shampooing Klorane à la cire de magnolia : 33 € le litre.

9823950-2

Passons ensuite à la préparation de la peau (hydratation)

Sérum Genefique de Lancôme : 2513 € le litre.

genifique

Baume des yeux à l’immortelle de l’Occitane : 1800 € le litre

Crème désaltérante Clarins : 933 € le litre.

Sans oublier le corps :

Lift Minceur Clarins : 230 € le litre

Hydratant velours (Agave) chez Yves Rocher : 45 € le litre.

Passons maintenant au maquillage

BB crème Erborian : 711 € le litre.

BBcrem-copie-1

ou pour un maquillage plus soutenu…

Embellisseur teint Eclat Minute de Clarins : 1000 € le litre.

Teint Miracle de Lancôme : 1367 € le litre.

Poudre de soleil Agnès B. : 2878 € le kg.

IMG 2996

Blush Maison Lancôme : 6700 € le kg.

Base à paupières Primer Potion Urban Decay : 1600 € le litre.

Palette Quatuor Clarins : 6670 € le kg.

Mascara Benefit « They are real » : 2647 € le litre.

Aout-2011 4697-copie-1

Kit sourcils Palette Pro Clarins : 7018 € le kg.

Rouge à lèvres Yves Rocher : 4027 € le kg.

Vernis à ongles Bourjois So Laque : 1040 € le litre.

Last but not least,

Trésor de Lancôme, 1520 € le litre.

P1010006 (3)

Je vous épargné certains petits détails comme l’anti-cernes ou la base pour les ongles …

Et pour en finir avec cet article, voici le prix de quelques produits qui viennent de sortir et font le « buzz » sur la planète beauté !!

Serum Visionnaire de Lancôme : 2733 € le litre.

visionnaire.jpg

Serum Estée Lauder Idealist : 1680 € le litre.

9MTF01_311x311.jpg

Mascara Instant definition Clarins : 3557 € le litre.

Rouge à lèvres Allure Velvet de Chanel : 8543 € le kg.

landing_RAV_black_full_height.jpg

Vernis Chanel Perdiot : 1615 € le litre.

Parfum Loverdose Diesel : 1166 € le litre.

Fard à paupières Nars Outremer : 7667 € le kg.

nars.jpg

Palette Naked Urban Decay ou palette 15 year anniversary eyeshadows collection : entre 2400 et 2500 € le kg

naked

Finalement, les plus chers ne sont pas les soins !

Je savais que certains produits coûtaient cher, mais pas à ce point, et vous?

7 commentaires pour “Le vrai prix de la beauté…”

  1. Hallucinant, et certaines consommatrices marchent au pas bien cadencé !!!

    J’ai un ami pharmacien qui me prépare les produits dont j’ai besoin car et c’est là que l’affaire se corse, tout ces produits de soin ne passent pas la couche superficielle de l’épiderme sinon ce sont des médicaments.

    Le rêve a un prix que je ne suis pas prête à payer.

    Merci pour cet article bien instructif.

  2. Bonsoir Vesper,
    je suis arrivée sur ton blog via le post Payer pour des échantillons ?, puis j’ai lu celui-ci. Et mon cerveau a fait un lien entre ces prix et le concept de cost-per-wear que j’ai parfois vu sur des blogs mode et/ou minimalistes. En gros on ramène le prix d’un vêtement au nombre de fois où on l’a porté. Et on peut voir qu’une pièce avec un prix d’achat élevé a été bien amortie et ne revient au final qu’à quelques centimes par jour.
    Et si on ramenait les prix des produits à leur durée ou fréquence d’utilisation ? Certes on ne va pas forcément noter sa routine beauté/make up tous les jours ni peser une dose de produit (on va pas s’acheter une balance de chimiste, si ?), mais si on estime ça à la louche ? Ou qu’on écrit la date d’ouverture sur le produit avec un feutre permanent ? Est-ce que ça ne serait pas plus parlant finalement ? On se rendrait peut-être compte que ce n’est pas si cher, que peut-être un produit plus cher à l’achat dure en fait plus longtemps parce qu’on a pas besoin d’en mettre des tonnes…
    Bon, désolée pour le pavé, je me suis un peu égarée dans mes réflexions. Et oui je reconnais que j’ai des pensées bizarres parfois 🙂
    Bonne continuation et joyeuses fêtes

    1. bonjour… tu as 100% raison : il faut compter en « rentabilité » même si je n’aime pas ce mot, ni l’idée, mais c’est un fait… si on met une crème chère et qu’elle nous le rend au centuple côté résultat, ça reste intéressant ! Cela dit, trop cher, ça ne serait pas possible pour moi de me l’acheter 🙂 un juste milieu est donc à espérer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *