[Lecture] Amerigo – Magellan vu par Stefan Zweig

[Lecture] Amerigo – Magellan vu par Stefan Zweig

Stefan Zweig est un auteur que j’ai découvert sur un tard (avec sa bio de Marie-Antoinette, revoir ici) et qui ne cesse de m’intéresser. Dernièrement, j’ai lu deux récits de voyage, l’un sur Magellan, l’autre qui n’en est pas vraiment un, qui parle de Amerigo Vespucci, de Christophe Colomb et de la découverte de l’Amérique.

Amerigo Magellan Stefan zweig

 

 

Amerigo

Synopsis : Si Christophe Colomb a découvert l’Amérique, pourquoi s’est-on inspiré du prénom d’Amerigo Vespucci pour baptiser cette partie du monde ? Comment a-t-on pu attribuer au modeste marchand florentin les mérites d’un autre ? Quelle est la part de responsabilité de Vespucci dans cette erreur ? Pour élucider cette énigme, Stefan Zweig entreprend dans ce récit une enquête palpitante. Avec le même art consommé du suspens qui caractérise ses nouvelles, il transporte le lecteur de la brillante Florence des Médicis à la péninsule Ibérique des conquistadors et au Nouveau Monde, objet de tous les fantasmes.

Amerigo

Mon avis : un petit livre passionnant si l’on s’interresse aux faits qui conduisent à l’Histoire (les petites histoires dans l’Histoire) et qui redonne à Colomb la primeur de sa découverte et donne enfin une réponse au porquoi que l’on se pose parfois : on nous apprend à l’école – à juste titre – que c’est Christophe Colomb qui a découvert l’Amérique et ce continent porte en fait son nom en hommage à Amerigo Vespucci. Pourquoi donc? C’est cette petite et savoureuse histoire qui est racontée dans ce court essai historique riche en références ! Presque une enquête digne d’un polar !

Magellan

Synopsis : En 1518, un Portugais exilé du nom de Magellan convainc le roi d’Espagne, Charles Quint, d’un projet fou : « Il existe un passage conduisant de l’océan Atlantique à l’océan Indien. Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l’est à l’ouest. » Partie en 1519, l’expédition reviendra trois ans plus tard, disloquée, victorieuse. Malgré les fausses cartes et les mutineries, le froid, la faim et les maladies, Magellan a forcé le détroit qui porte aujourd’hui son nom et vaincu le Pacifique, inconnu à l’époque. Un destin héroïque magistralement conté et réfléchi par Zweig.

Magellan

Mon avis : J’ai eu l’envie de lire cet ouvrage suite à l’écoute d’un livre audio de Franck Ferrand que j’avais glissé dans le lecteur CD de la voiture, un jour, comme ça… Le récit du passage de Magellan entre les deux océans, Atlantique et Pacifique m’avait impressionné. J’ai eu simplement envie de connaître l’histoire, magnifiquement contée par Zweig, de cet explorateur. A l’époque, après l’exploit de Christophe Colomb, Magellan convainc le roi d’Espagne d’un projet fou, persuadé d’un passage conduisant de l’océan Atlantique à l’océan Indien. « Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l’est à l’ouest  » (C’était sans compter, bien sûr sur l’océan Pacifique, inconnu à l’époque..). Partie de Séville avec plusieurs bateaux et 265 hommes, son expédition reviendra trois ans plus tard, réduite à 18 hommes sur un raffiot. Sans Magellan qui décède lors d’une rixe avec des sauvages aux Philippines, bêtement. Le récit rend hommage au marin et le fait magnifiquement passer à la postérité. Un magnifique récit de voyage et d’aventures !

 

 

J’ai bien sûr envie d’aller plus loin avec l’auteur… Mes prochaines lectures ? J’en ai noté plusieurs : Le monde d’hier (que m’a recommandé un contact professionnel), Freud, Le joueur d’échecs, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, Erasme (encore un récit de grand voyageur !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires pour “[Lecture] Amerigo – Magellan vu par Stefan Zweig”

    1. Je ne connais pas « Amok », mais je note également ! En tout cas, si tu aimes Zweig, je te conseille ces deux livres, Magellan est un beau récit, je trouve ! Quant à Amerigo, c’est plus un « document » je trouve, sur le pourquoi de l’Amerique alors qu’on parle toujours de Colomb….

      1. Moi aussi je n’ai lu qu’Amok, très déroutant. voilà quelques suggestions pour mon Kindle ou pour enfin visiter cette librairie allemande parisienne !

  1. Merci pour ton avis sur ces deux écrits. J’ai eu un énorme coup de cœur pour Zweig à cause du joueur d’échec. Je ne sais expliquer pourquoi, cette nouvelle m’a complètement bouleversée, exaltée, bref elle a eu sur moi un effet très impressionnant.
    Depuis, je me dis chaque jour que je dois lire autre chose de cet auteur qui visiblement, a un talent qui me parle particulièrement. Mais voilà, quand tu as été transporté par une lecture, tu as toujours peur d’être déçu en lisant autre chose…
    Tu me donnes très envie, parce que j’adore l’Histoire et les histoires de l’Histoire… Alors ça ne peut que me plaire.
    En plus je me suis passionnée pour la découverte de l’Amérique, qui me laissait plutôt de marbre auparavant, depuis mon voyage de noces et notre passage sur les traces de Christophe Colomb, le parc où se trouvent les reconstitutions de ses caravelles et le monastère où il a passé quelque temps juste avant de partir.
    Bref, je suis bien dans l’ambiance, dans ma tête, et je note ces deux titres dans ma liste de lecture.
    Merci !

    1. ah oui « le joueur d’échecs », je ne l’ai pas lu non plus, mais il figure dans la liste de ceux que j’aimerai découvrir…

      Si tu aimes « les histoires » dans l’Histoire, les deux que je présente devraient te plaire ! perso, j’ai vraiment accroché ! et si en plus tu as déjà été sur les terres de Colomb, la chance ! ça m’intéresserait ++++ (c’était sur Hispaniola?)

      1. Non, c’était en Andalousie, à la frontière portugaise. Le monastère de la Rabida. Au XVème siècle, c’était l’un des seuls endroits au monde où l’on pratiquait la cartographie en utilisant la position des étoiles et c’est là que Colomb a préparé son premier voyage.

    1. non, je ne l’ai jamais lu, je n’ai lu qu’elle s’appelait Sarah de Tatiane de Rosnay et j’avais été extrêmement émue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *