[Lecture] ça peut pas rater, de Gilles Legardinier

[Lecture] ça peut pas rater, de Gilles Legardinier

Après « Demain j’arrête » et « Complètement cramé », j’ai vu en librairie deux nouveaux opus de Gilles Legardinier. Hop, de retour chez moi, je les ai achetés sur ma Kindle et je vous présente donc aujourd’hui « ça peut pas rater », dont la couverture est toujours illustrée par un chat (oui, car il y a toujours un chat dans l’histoire, voyez-vous…).

ça peut pas rater - gilles legardinier

Sorti en octobre 2014.

Synops/4ème de couverture : « J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume. »

Mon avis : je « sortais » d’une période pauvre en lecture, parce que trop crevée le soir pour lire, j’ai un peu mis le frein à mes séances nocturnes. Et donc j’avoue avoir eu du mal à m’y remettre… Donc au départ, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le bouquin, je ne peux pas dire que j’ai lu « ça peut pas rater » avec autant d’enthousiasme que les deux précédents, mais le plaisir est tout de même là. C’est plaisant, ça se lit facilement, l’histoire est bien ficelée. C’est celle de Marie, au bord du gouffre car Hugues, son copain depuis dix ans vient de la lâcher pour une autre. Au boulot, pas mieux, son boss prépare un sale coup et l’utilise en tant que RH pour annoncer aux employés la situation, sauf que tout ne se passe pas comme il le voulait et que Marie devient soudainement la « gentille » face aux employés… Et le reste des choses prend une tournure inattendue et plutôt cool pour elle : un mystérieux amoureux transi lui envoie des lettres, un appart presque luxueux lui tend les bras, etc… Des histoires « positives » comme on aime en lire, une bouffée d’air frais… Finalement, on en redemande (ça tombe bien, j’ai aussi acheté « Et soudain tout change » qui est l’opus précédent de Gilles Legardinier (sorti en 2013)) – prochainement sur le blog !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires pour “[Lecture] ça peut pas rater, de Gilles Legardinier”

  1. J’ai adoré tous les livres de cet auteur. Ils sont vraiment drôle et sans prise de tête. J’ai fini celui-ci il y a deux jours et j’ai tout autant adoré. Ca me donne même envie de relire les autres que j’ai un peu oublié, je l’avoue… 🙂
    Et j’ai trop aimé Paracétamol <3

    1. Paracétamol, chuuuttttt, on ne dira pas qui est ce mystérieux personnage 🙂
      As tu lu « soudain tout change », celui qui était sorti l’an dernier? Je l’ai commencé hier soir 🙂 (et relire les deux autres sera un plaisir !)

  2. J’aime les lectures positives, elles sont tellement rares. Je pense que le livre dont je parle ce soir sur on blog te plaira 🙂

    Mais je n’arrive pas à accrocher avec Gilles Legardinier, le langage familier, ou tout simplement qui relève de l’oralité, me déplait, donc forcément là je suis servie !

    1. oui, c’est effectivement très langage parlé, pas littéraire, pas travaillé, pas non plus familier, mais moi j’accroche bien à cette « positivité » 🙂 j’irai voir ton article ce soir 🙂 bonne initiative que de parler lecture, ça change et pour moi c’est indispensable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *