[Lecture] Les jours où les lions mangeront de la salade verte, de Raphaëlle Giordano

[Lecture] Les jours où les lions mangeront de la salade verte, de Raphaëlle Giordano

J’ai découvert Raphaëlle Giordano à travers son premier succès dans les librairies « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » (dont je vous avais parlé ici).

Alors forcément avec un titre comme celui que je vous présente aujourd’hui, un lion qui mange de la salade verte, on a forcément envie d’en savoir plus…

Synopsis / 4ème de couverture

L’homme est un lion pour l’homme. Et les lions ne s’embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous… C’est ce que Romane appelle : la « burnerie ». Trentenaire passionnée et engagée, Romane accompagne ces félins mal embouchés vers davantage d’humanité. Elle a créé une société qui leur propose un programme unique en son genre, relooking intégral de posture et de mentalité. Parmi ses nouveaux participants figurent de beaux spécimens. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d’affaires, PDG d’un grand groupe de cosmétiques, charismatique en diable, mais horripilant archétype de burnerie ! Saura-t-elle le faire évoluer pour qu’il exprime autrement sa puissance intérieure, avec plus de justesse et de respect pour autrui ? Une évidence : elle va avoir du fil à retordre.

le jour ou les lions mangeront de la salade verte

Mon avis

Au delà du roman qui fait passer un bon petit moment, ce sont – comme à chaque livre – les pistes que l’auteur propose pour faire face à un « problème » dans le cadre du développement de soi. Ici, c’est la « burnerie » : on en a tous rencontré, des mufles, non? Moi j’en côtoie un de temps en temps et après des années à en souffrir, j’ai pris le taureau par les cornes : oeil pour oeil… enfin, quoi que, ce n’est pas mon genre. Moi ce serait plutôt l’ignorance face aux gens qui n’en valent pas la peine. Mais c’est un autre débat ! pensez à offrir « le lion…. » à des personnes de votre entourage étouffante, qui ne comprenne pas votre détresse, vos envies, vos aspirations, qui vous cassent les pieds et peut-être cela leur fera-t-il ouvrir les yeux (ça, j’avoue, j’en doute) – le sujet du roman sur le mode « tout est bien qui finit bien » (et c’est vraiment le cas ici, le « happy end », je n’y crois plus !). Vivement les vrais stages de burnerie !

Aux éditions Eyrolles, 16€ en format broché (10€ sur Kindle)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires pour “[Lecture] Les jours où les lions mangeront de la salade verte, de Raphaëlle Giordano”

  1. Cela donne vraiment l’envie et la curiosité d’en apprendre davantage sur le contenu de ce livre. Je me sens d’autant plus concernée étant actuellement en conflit ouvert avec ma hierarchie.
    Merci pour les conseils de lecture.
    Bonne soirée dominicale.

  2. Coucou ma belle, ce livre me parle : on parle souvent du trop plein , des mamans (souvent) qui gèrent tout et pour tout le monde, c’est un peu ça pour moi. Je vais bientôt commencer le premier roman de cette auteure et je pense bientôt m’acheter celui-ci aussi. Merci pour l’article et ton avis.Bisous et belle soirée 🙂

    1. Il faudra que je regarde ce qu’elle a écrit d’autres, je crois qu’avant « le premier jour de ta vie commence…. »; il y en a eu d’autres, mais qui ont peut-être eu moins de succès, qui sont restés discrets, mais peut-être aussi intéressants ! Bonne lecture !

    1. j’ai toujours – moi aussi – du mal à choisir le livre sur lequel jeter mon dévolu quand j’en ai plein en attente (toujours 🙂 alors parfois, je me fie aux avis des autres 🙂 ou je tire au sort LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *