[Lecture] Le Test, une expérience inouïe, la preuve de l’après-vie ? Stéphane Allix

[Lecture] Le Test, une expérience inouïe, la preuve de l’après-vie ? Stéphane Allix

Une lecture un peu spéciale en cette fin de week-end (ou devra-t-on bientôt écrire weekend?) avec « Le test, une expérience inouïe, la preuve de l’après-vie ? » de Stéphane Allix.

Le Test, la preuve de l'après vie, Stéphane Allix

Ce livre, je l’ai lu sans connaître l’auteur, puisque je n’avais jamais entendu parler de lui. Il est journaliste. J’avoue avoir été attirée par ce livre par la promesse d’une « preuve » de la vie après la vie, apportée par un journaliste. C’est une question que l’on peut parfois se poser, quand on perd un être cher…

Synopsis (4ème de couverture)« Lorsque mon père est décédé j’ai placé des objets dans son cercueil. Je n’en ai parlé à personne. Puis j’ai interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts. Découvriront-ils de quels objets il s’agit ? C’est le test. ». 

Peut-on parler avec les morts ? Des femmes et des hommes le prétendent et en font même profession. Des milliers de gens les consultent. Ces capacités sont-elles réelles ou sont-elles une illusion ? Pour répondre à ces interrogations, Stéphane Allix a interrogé six médiums. Les résultats sont stupéfiants et confirment ce que révèlent les recherches scientifiques menées sur ce sujet : la vie après la mort est aujourd’hui une hypothèse rationnelle.

Comment devient-on médium ? Est-ce un don ou une malédiction ? Comment décrire ce qui se passe lors de la mort ? Où va-t-on après ? Consulter un médium peut-il aider au processus de deuil ? Comment éviter les charlatans ?

Autant de questions que ce livre aborde, nous entraînant à la découverte d’une réalité à la fois simple et vertigineuse : il est possible de communiquer avec ceux que nous aimons au-delà de la mort.

 

Mon avis : j’ai tout lu, très rapidement (le livre compte 288 pages « physiques » – je lis sur Kindle, pour rappel). Il est facile à lire et est plutôt bien structuré. Mais j’ai trouvé qu’il manquait de rigueur, de rigueur scientifique, pour être plus précise. Lire « et c’est valable pour tout ce qui est vivant : un corps humain, un végétal, une pierre« , c’est peut-être un détail, mais pour moi c’est un erreur grossière, quand on est biologiste, une pierre n’est pas un être vivant. Une approximation, qui rend le « test » caduque.

extrait

 

Et le test justement? Pour moi l’idée est bonne : cacher des objets dans le cercueil d’un proche défunt et essayer après sa mort à entrer en contact avec le défunt pour qu’il nous dise ce qu’on a caché. A ce stade de l’expérience, seul le défunt peut être au courant. Les mediums, s’ils trouvent quelque chose, pourront dire qu’ils ont « communiqué » avec le défunt s’ils parviennent à transmettre les infos. OK.

Sauf que le livre ne se contente pas de décrire ce dialogue entre le défunt et le medium (ils ont plusieurs à avoir été interrogé). Je trouve que ce livre raconte un peu trop l’expérience personnelle (la vie) de chacun des médiums interrogés (que l’auteur connaît très bien pour certains – à l’inverse, les mediums en connaissent aussi peut-être aussi sur l’auteur, sa famille, etc?). Alors qu’au final, ça importe peu sur la suite. Il ou elle est medium, OK, mais comment s’en sort-il/elle avec le test, c’est ça qui compte. Et ce qui en sort est peu précis, brouillon, peu convaincant à mon sens. Je suis quelqu’un de très terre à terre, qui n’aime pas l’approximation. C’est peut-être pour ça que je n’ai pas été convaincue. J’en ai brièvement parlé avec mon mari, de certaines expériences et des résultats et il m’a dit « ah oui, quand même ».

Cela dit, je trouve que ce livre m’a ouvert les yeux encore plus (ils étaient déjà ouverts) sur une réalité qui pourrait exister. Je ne suis pas contre, je ne demande qu’à voir… Il faut juste me convaincre, par des faits, pas de l’approximation. L’auteur me dirait sans doute, comme il le répète dans son livre, ce que les mediums lui ont dit : à savoir grosso modo, que pour les défunts, ça n’est pas si facile que cela de communiquer avec les vivants… Soit, je le conçois. Mais en tout cas, pas de quoi me convaincre définitivement sur le sujet. Juste de quoi m’interroger !

NB : ne connaissant pas l’auteur avant de le lire, j’ai découvert après qu’il avait ouvert un institut, l’INREES, l’Insitut de recherches sur les expériences extra-ordinaires. Il s’y est fortement investi depuis, je le comprends, la question est passionnante. Mais l’approximation dans le traitement du sujet (pas forcément de sa faute ! Qui sait? peut-être qu’au-delà, ça n’est pas facile de communiquer !) rend la question difficile à trancher. Lisez le livre si vous voulez vous faire un avis sur la question. Je suis sûre en tout cas que le sujet ne vous laissera pas indifférent(e).

Aux éditions Albin-Michel. (19,50€).

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires pour “[Lecture] Le Test, une expérience inouïe, la preuve de l’après-vie ? Stéphane Allix”

  1. Je suis sur mon arrière-train là…
    Je n´aurais pas cru lire un article de ce type sur un blog beauté!
    Eh bien comme toi, j´étais hyper gouvernée par mon ratio, mon intellect et la logique pure mais force a été de constater qu´il y a « autre chose ».
    J´ai lu notamment « la prophécie des Andes » et juste avant, « a new earth » d´Eckart Tolle en août 2013.
    Ces deux livres ont totalement révolutionné ma facon d´appréhender le monde.
    Depuis, je fais totalement confiance à mon instinct, mon intuition, me laisse guider et ma vie est bien plus douce et harmonieuse. 🙂

    1. je ne sais pas si c’est bien ou pas de te scotcher sur ton arrière train… Lire « un article de ce type » sur un blog beauté, oui… en fait je vois plus mon blog comme un blog perso, orienté beauté/bien-être et parfois santé (les trois sont liées) avec aussi une autre passion, la lecture 🙂 alors côté lecture, c’est très hétéroclite ! LOL (je devrais ouvrir un blog lecture, non? 🙂 (non, je plaisante, je préfère tout garder ici)
      je suis ravie de lire ton avis sur la question et tes suggestions de lecture, que je ne connais pas mais que je note (la prophétie des andes me dit quelque chose, vaguement….)

      Bises

      1. Pardon, j´étais tellement surprise qu´effectivement, ma réaction n´était pas claire.
        En fait, j´étais RAVIE de voir que tu avais posté un article sur ce type de sujet. 🙂
        De toute facon, j´aime ton blog justement parce qu´il est super diversifié au niveau des sujets. (tiens, ca fait un moment que tu n´as pas fait de photos mode! :-D)

  2. Effectivement le titre du livre est très accrocheur et donne envie d’en découvrir plus. L’idée de base est très bonne, c’est ce que je me dis souvent lorsqu’on interroge des médiums, pour avoir des preuves concrètes il suffit de donner des réponses précises et qui peuvent être confirmer. Je suppose que c’est plus compliqué que ça, qu’il y a des conditions, que communiquer n’est pas forcément aussi simple que par téléphone. Je m’y intéresserai bien en tout cas à ce livre, je me documente souvent sur internet mais très peu avec des livres, à tord certainement. Merci pour la découverte, à bientôt ! 🙂 xx

    1. c’est tout à fait ce qui est dit dans le livre « ce n’est pas si simple que cela » 🙂 mais en tout cas, le livre interroge, c’est sûr ! même s’il ne m’a pas convaincue, il a au moins le mérite de m’avoir fait réfléchir 🙂

  3. Bonjour Vesper, je suis ton blog depuis quelques temps déjà sans avoir commenté 🙂

    J’ai été surprise de ton choix de lecture, de manière agréable je dois dire. Les sujets traitants du « paranormal » ne m’intéressent pas de base, il faut dire que j’ai eu une éducation catholique (ce qui touche à l’ésotérisme et au paranormal est fortement déconseillé dans la religion chrétienne).
    Mon père a vécu une EMI il y a 16 ans environ à l’hôpital. Le sujet est sensible donc il n’en a parlé qu’à ma mère et moi. J’ai lu quelques livres par le suite vu que le sujet m’était totalement inconnu.
    Honnêtement chercher des « preuves » est je pense impossible. A moins de le vivre soit même je suppose.
    Ce que je trouve intéressant c’est que cette expérience touche des personnes venant de milieux et cultures très différents. Souvent en opposition avec ce que leur religion leur apprend.
    Je me dis désormais que chaque religion possède une petite partie de la vérité sur la mort.

    En livres sérieux sur le sujet que j’ai lu il y a :
    – « Premières rencontres internationales. L’expérience de mort imminente. » Colloque 2006.
    – « Mort ou pas ? » Dr Pim Van Lommel
    – « Etats modifiés de conscience » Sylvie Déthiolliaz et Claude Charles Fourrier
    Sinon, un livre de base sur le sujet c’est :
    – « Deadline » Dr Jean-Pierre Jourdan

    Stéphane Alix avait fait un bon documentaire TV « Enquête extraordinaire, ils sont revenus de la mort » :

    Pour ma part je n’ai pas dérivé sur d’autres sujets de lectures que les EMI. Le paranormal et l’ésotérisme ne m’intéressent pas et me rendent très méfiante. Comme disait ma mère quand j’étais enfant, on ne joue pas avec des forces que l’on ne connait pas. Et puis je pense qu’il faut garder les pieds sur terre, la tête dans le présent et ne pas se laisser entraîner dans des sujets que de toutes façons nous ne maîtriserons jamais.

    Merci pour cet article 🙂

    1. Hello ! je comprends tout à fait ton point de vue ! De mon côté, j’ai un mix d’éducation chrétienne mais surtout un esprit cartésien et une formation scientifique, qui me ferait dire que je suis comme Saint-Thomas, que je ne crois que ce que je vois 🙂 Tout ce qui touche à cette thématique m’interpelle, ça touche finalement tout le monde, et personnellement mon côté rationnelle me fait avant tout penser à des messages physico-chimiques du cerveau qui ne « s’endort » pas tout de suite (des études penchent pour ça !) tandis que mon côté moins rationnel (il existe) me fait penser que peut-être, qui sait…. et je me dis que finalement, sans croire en Dieu (je ne donnerai pas mon avis là dessus 🙂 on peut très bien imaginer une subsistance de l’esprit après la mort, les deux ne vont pas forcément de pair pour moi (et je connais des athés qui peuvent le confirmer 🙂 Bref, une vaste question, et ce livre participe à ce questionnelement, c’est finalement ce qui me plait aussi dans ce genre de lecture : même s’il ne répond pas clairement à une question relativement simple (la question est simple, la réponse est – j’imagine – beaucoup plus complexe), il interroge et après la lecture, on continue de s’interroger ! Et ça, ça me plait beaucoup 🙂
      A bientôt et merci pour tes conseils de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *