[Lecture] L’enfant aux cailloux, de Sophie Loubière

[Lecture] L’enfant aux cailloux, de Sophie Loubière

On va reprendre une « habitude » que j’avais prise ici, celle de parler de livres et lectures… Parce que ça fait un bail et que pendant ce temps, j’ai pas mal lu…

Aujourd’hui, on va parler de L’enfant aux cailloux, livre que ma meilleure amie m’a prêté et que j’ai lu avant ce confinement…

Synopsis / 4ème de couverture : Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s’ennuient tellement – surtout le dimanche – qu’elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s’installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps – triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l’appeler à l’aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre…Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n’a plus qu’une obsession : aider ce petit garçon qui n’apparaît ni dans le registre de l’école, ni dans le livret de famille des voisins. Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n’existe pas ?
Et qui est vraiment Elsa Préau ? Une dame âgée qui n’a plus toute sa tête ? Une grand-mère souffrant de solitude comme le croit son fils ? Ou une femme lucide qui saura croire à ce qu’elle voit ?

Mon avis : Au départ, on est intrigué par les premières pages qui signent comme un « prologue » à une histoire de fantômes… mais on se rend compte que ce postulat n’est pas forcément ça… A moins que… Qui est Elsa ? Très vite, on rejoint la vie d’une vieille dame (confinée ou presque chez elle par la force de l’âge) qui observe ses voisins et n’a que peu de visites, de son aide ménagère et son fils médecin qu’elle voit au restaurant… Parfois, j’ai eu l’impression d’avoir raté un train dans le livre, mais en réalité, c’est pour mieux « noyer le poisson », nous éloigner de la vérité, pour mieux nous surprendre. A un moment, j’ai cru avoir sauté un chapitre, un truc qui me manquait pour comprendre… et puis soudain, tout s’éclaire. On comprend, tout s’écoule, tout prend un sens. Terrible. J’ai bien aimé cette « navigation à vue », à certains moments…. on doute en même temps que l’histoire et au final…

Conclusion : Je vous invite à découvrir cette ouvrage de Sophie Loubière, plaisant car écrit dans un style très vivant (on imaginerait presque une Tatie Danielle derrière le personnage d’Elsa, en moins méchante… et qui nous fourvoie pour mieux nous surprendre! A découvrir !

4 commentaires pour “[Lecture] L’enfant aux cailloux, de Sophie Loubière”

  1. Bonjour,

    Tu donnes envie ! Confinement oblige j’ai commandé une liseuse, je me le prendrais ! Perso, j’ai fini un livre emprunté à la médiathèque : Les refuges de Jérôme Loubry. Je ne sais pas si tu connais. Mais on est vite pris par l’histoire. La psychologie prenant le premier rôle de ce drame.

    Bye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *