[Lecture] Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay

[Lecture] Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre qui m’a été offert par l’une de mes meilleures amies pour mon anniversaire… Un livre d’une auteur que j’aime beaucoup, Tatiana de Rosnay (j’avais A-Do-Ré Elle s’appelait Sarah).

Synopsis

Sentinelle de la pluie est un roman d’une rare intensité dramatique où Tatiana de Rosnay déploie une tension psychologique magnifiée par un cadre apocalyptique renversant. Elle fait surgir de l’ordinaire bouleversé, l’insubmersible pouvoir de l’amour et de la rédemption. La famille Malegarde est réunie à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de renommée internationale. Sa femme Lauren prépare l’événement depuis deux ans, alors qu’importe les pluies diluviennes qui s’abattent sur la Ville Lumière et contrarient les retrouvailles. Mais Linden, le fils cadet, photographe charismatique, pressent que la redoutable crue de la Seine n’est pas la plus grande menace qui pèse sur l’unité de sa famille. Les secrets enfouis déferlent sous le ciel transpercé par les flots…

Sentinelle de la pluie - tatiana de Rosnay

Mon avis

J’ai été surprise par le ton du roman, dont l’écriture m’a semblé, dès le départ « lourde »… Pas de dialogue, tout est raconté par un narrateur omniscient qui voit tout, raconte tout… On sent une volonté de rendre les choses psychologiquement « lourdes », dans le sens « pensantes », d’entrer progressivement dans les secrets d’une famille que tout unit et désunit au fur et à mesure de l’intrigue, mais ça ne vient pas… Je trouve que les choses sont effleurées, que l’auteur ne va pas au fond des choses, que les personnages sont intéressants, mais le reste ne suit pas. L’intrigue est ponctuée de la crue de la Seine (comme on a pu la vivre fin janvier, par exemple) mais, si je trouve que si l’idée est bonne, elle reste en surface, n’est pas suffisamment exploitée. Idem pour le reste (par exemple, l’accident de voiture d’un des personnages du livre, on ne ressent pas la profondeur de ce que cela a engendré ensuite pour cette personne…) et j’ai en vain attendu que le livre prenne un tour meilleur, qui n’est pas venu. Je me suis même ennuyée et ça m’embête vraiment de le dire, d’autant que je sais que mon amie avait coeur à me faire plaisir avec un auteur que j’aime, mais l’alchimie n’a pas fonctionné… Quand je n’aime pas un roman – cela arrive – j’aime bien regarder sur Amazon (là où tout le monde commande et là où – surtout – tout le monde donne son avis !) pour voir/lire ce que les autres personnes qui ont lu le roman en ont pensé ! Et visiblement, beaucoup ont été déçu(s) de cet opus… Quel dommage, l’idée était intéressante mais quelque chose fait que j’ai l’impression d’être passée à côté, à moins que ça ne soit le style qui m’ait donné cette impression? L’avez-vous lu? Qu’en avez-vous pensé?

Aux éditions Héloïse d’Ormesson

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires pour “[Lecture] Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay”

  1. Merci pour cet avis fouillé et circonstancié ce livre ne me tente pas mais pourquoi pas je vais sans doute l emprunter à la médiathèque (au passage je n ai jamais pensé à regarder les avis sur Amazon tu m a donné une idée )

  2. J’ai lu moi aussi « elle s’appelait Sarah » et j’ai vu aussi le film, mais je n’ai rien lu d’autre, dommage que ce livre n’ait pas été à la hauteur !

  3. J’adore aussi Tatiana de Rosany : elle s’appelait Sarah, évidemment, mais aussi Moka ( très triste et pesant également) entre autres je ne sais pas si tu l’as lu.
    Je n’ai pas encore lu celui-ci mais du coup tu m’as un peu refroidie, je crois qu’il va rester encore quelques temps dans ma pile à lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *