[Lecture] Winston (comment un seul homme a fait l’histoire), Boris Johnson

[Lecture] Winston (comment un seul homme a fait l’histoire), Boris Johnson

J’aime beaucoup l’histoire, depuis quelques années et il y a quelques périodes qui ont mes « faveurs ». Et certaines contrées. L’histoire de l’empire britannique m’intéresse pas mal et après avoir visité le bunker de Churchill à Londres, je me suis intéressée de plus près au personnage. Et puis j’ai entendu que le maire de Londres, l’exubérant Boris Johnson avait écrit une biographie (ou hagiographie, telle est la question) de Sir Winston Churchill. C’était un livre que j’avais mis sur ma petite wish-list de Noël et que j’ai reçu pour l’occasion.

Churchill par Boris Johnson

4ème de couverture

«Profondément intelligent…Ce livre est saisissant.» The Times

« L’énergie de Churchill – son inlassable recherche d’enthousiasme, de gloire et de pouvoir – demandait un écrivain aussi pétillant et passionnant pour rendre justice à son histoire. Johnson est cet écrivain.»
The Mail on Sunday

«Une performance de haut vol… Johnson n’a pas seulement célébré Churchill dans ce livre, il l’a égalé avec un panache incomparable.» Financial Times

«Captivant… Boris est un écrivain superbe, accessible, avec une touche de bonne humeur.» The Independent

«Aussi divertissant qu’édifiant sur les accomplissements d’un grand homme.» The Daily Telegraph

« Didactique mais jamais pédant, rythmé mais jamais superficiel… Pas une fois l’immense travail de recherche ne pèse sur la lecture.» Daily Express

Mon avis…

Cette biographie se lit facilement grâce au côté très vivant du récit et aux nombreuses connaissances que l’auteur distille ça et là. Il se concentre surtout sur les épisodes où Churchill fut Premier Ministre (à différentes périodes de sa vie et notamment pendant la Seconde Guerre Mondiale) et brosse un portrait qui vise à illustrer l’idée maîtresse de la philosophie politique du personnage : « le droit aliénable du peuple britannique à vivre en toute liberté, de faire ce qu’il lui plait« . terriblement d’actualité, pour les britanniques en plein « Brexit » (dont Johnson est d’ailleurs un fervent partisan à l’encontre de David Cameron).

L’ouvrage est assez intéressant à lire dans le sens où il se place vraiment du côté britannique (déroutant parfois de lire certaines phrases…). « Quels sont les attributs clés de British?« , s’interroge Boris Johnson pour expliquer la percée de Churchill en temps de guerre, décrivant à la fois l’humour britannique et cette nation aux cultures bigarrées. Quelques anecdotes ponctuent le récit, certaines connues,  comme cette fameuse phrase attribuée à Churchill où il répond à Bessie Braddock en 1946 lorsque celle-ci l’accuse d’être ivre : « madame, vous êtes moche et vous le resterez, tandis que moi, demain, je serai sobre« . D’autres sont démenties, tant il y a d’histoires sur Churchill (un des personnages de l’Histoire parmi les plus truculents).

On apprend également que Churchill était une « girouette » politique, triangulant (c’est l’auteur qui le dit), adoptant une position centriste lui permettant d’en appeler au soutien le plus vaste et affirmant qu’il était important d’être conservateur par principe et libéral par sympathie ».

Ce qui n’enlève rien à l’admiration de Johnson voue à Churchill « le meilleur orateur, le meilleur écrivain*, le meilleur auteur de blagues, le plus courageux, le plus audacieux et le plus original des politiciens de sa génération« . Une vraie figure historique.

J’ai cru au départ à une autobiographie très manichéenne, puis le trait s’est fait plus nuancé, l’auteur n’hésitant pas à retracer tous les échecs que Churchill connût, non sans montrer qu’à chaque fois il sut rebondir.

cabinet de guerre Churchill Londres

(C) Londres pour les enfants

Les nombreuses anecdotes qui ponctuent le récit nous permettent de mieux cerner le personnage. Un homme qui a fait l’Histoire.

Churchill War Room

(c) mullc

A ce sujet, je vous invite, si l’Histoire vous intéresse, à visiter le cabinet de guerre de Churchill à Londres (Churchill War Rooms), à quelques pas de 10 Downing Street, très intéressant…

* je ne le savais pas avant de lire cette biographie, mais Churchill a eu le prix Nobel de littérature pour ses mémoires en 1953, prix pour lequel il faut plutôt déçu, il aurait préféré celui de la Paix.

Le bouledogue qui trône sur le bureau de M dans Skyfall (James Bond)... Le bouledogue, symbôle de la pugnacité britannique et aussi une des caricatures de Churchill...

Le bouledogue qui trône sur le bureau de M dans Skyfall (James Bond)… Le bouledogue, symbôle de la pugnacité britannique et aussi une des caricatures de Churchill…

 

Aux éditions « Stock » – Churchill – Comment un seul homme a fait l’histoire – Boris Johnson. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires pour “[Lecture] Winston (comment un seul homme a fait l’histoire), Boris Johnson”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *