[Lecture/Culture] Secrets d’Histoire, Stéphane Bern

[Lecture/Culture] Secrets d’Histoire, Stéphane Bern

Je ne ne serai plus capable de dire de quand date la première fois où j’ai visionné Secrets d’Histoire, l’émission. Mais j’ai immédiatement accroché. Mêler l’histoire d’un personnage avec l’Histoire avec un grand H, je trouve ça super intéressant comme entrée en matière. On accroche tout de suite. C’est exactement dans cette optique là que j’ai acheté les différents tomes de Secrets d’Histoire de Stéphane Bern (chez Albin Michel).

secrets d'histoire

Comme le dit Stéphane Bern dans la 4ème de couverture de son premier tome de Secrets d’Histoire, « mes ancêtres n’étaient pas gaulois, loin s’en faut (NDLR – d’ailleurs, qui peut se targuer d’être 100% gaulois à l’heure où le métissage fait la richesse de notre nation?) mais l’étude passionnée de l’Histoire de France m’a permis d’aimer ce pays qui m’a vu naître ». D’autant que l’histoire de la Pologne a parfois été mêlée à celle des rois de France, je me rappelle encore que ma grand-mère me disait que le roi Louis XV s’était marié à Marie Leszczynska (mot compte triple au Scrabble, c’est banco !)…

Bref, l’Histoire avec un grand H ou un petit H, ça m’a toujours intéressée : quand j’étais « petite », l’Antiquité avait mes faveurs, puis ce fût la Renaissance que j’ai appris à aimer, surtout par le prisme de la littérature, et enfin l’histoire contemporaine, du début du XXème siècle à nos jours. Je reste également passionnée par l’histoire des rois de France, j’adorerai me refaire les châteaux de la Loire (ahhh, Chambord !), retourner une énième fois à Versailles (l’an dernier !) et j’avoue être parfois jalouse de Stéphane Bern, quand dans ses émissions, il visite des lieux d’exception (Versailles et la galerie des Glaces sans la foule, le petit Trianon, etc…)

Mais le propos est ici de parler de Secrets d’Histoire, le livre, je m’éloigne un peu…

Secrets d’Histoire, c’est quelques chapitres qui prennent l’Histoire par le petit bout de la lorgnette, si je puis dire. L’entrée en matière se fait sur une anecdote, pas si anodine que cela, loin s’en faut. Mais qui permet d’appréhender l’importance d’un personnage de l’Histoire et de situer l’importance de certains événements.

secrets d'histoire

Sisi impératrice m’a fait rêver quand j’étais gamine (les films avec Romy Schneider), mais pourquoi a-t-elle été assassinée? C’est par exemple ce que l’on découvre dans le tome 1 de secrets d’Histoire.

Dans le tome 2, l’affaire du collier de la reine (Marie-Antoinette) qui nous éclaire sur le personnage et son histoire, mais aussi sur la royauté britannique (pourquoi Edouard VIII a-t-il abdiqué? – Edouard VIII était l’oncle de la Reine Elizabeth II – vous savez que j’aime aussi beaucoup l’histoire de la Couronne britannique).

Tome 3, autre exemple : Eva Braun, la femme d’Hitler ou encore l’exil de Victor Hugo…

Je passerai les détails des autres tomes, le but n’est pas ici de vous livrer un inventaire à la Prévert mais de vous dire à quel point j’aime ces livres bourrés d’informations qui finissent pas trouver un lien entre eux une fois que l’on a refermé chacun des tomes : ça m’a donné envie de renouer avec l’Histoire, pas seulement l’Histoire de France, puisque Stéphane Bern a élargi ses Secrets d’Histoire à l’histoire du monde… et le sujet est intarissable !

Ces Secrets d’Histoire m’ont donné envie d’en savoir plus, d’élargir mes connaissances, et j’investi beaucoup pour y parvenir : Marie-Antoinette, Versailles, c’est sans doute ce que j’ai le plus documenté avec l’Histoire de la Couronne Britannique (je pense que la passion de Stéphane Bern pour ces items a clairement été transmise !), j’ai lu Zweig (Marie-Antoinette), j’ai étendu à d’autres lectures, d’autres domaines, ce qui montre qu’en histoire, tout est lié.

Petite anecdote, dans le cadre de mon activité pro (journaliste) j’ai eu l’occasion une fois de travailler sur un sujet scientifique en lien avec l’histoire et c’est sans doute l’un des plus beaux sujets qu’il m’ait été donné de faire ! Réellement passionnant… J’aimerai vraiment me tourner dans cette thématique…

Je pense que ce qui fait le succès de l’émission est la richesse des points de vue donnés dans l’émission, le côté romanesque (il ne faut pas le cacher!) mais qui permet de bien entrer dans l’Histoire. Si Secrets d’Histoire avait existé à l’époque où je passais le bac, les ouvrages auraient bien complété les manuels scolaires (ils doivent le faire aujourd’hui, même si j’imagine mal un étudiant en terminale lire tous ces ouvrages, sauf à être passionné…)

magazine secrets d'histoire

J’ai désormais 5 tomes des Secrets d’Histoire, je n’en manque pas un et j’ai d’ores et déjà en ligne de mire le 6ème qui est sorti il y a peu et il y a même un ouvrage illustré (Secrets d’Histoire illustrés) que je compte aussi ajouter à ma collection (vive les « wishlist » pour Noël) ! Je suis devenue passionnée ! J’achète aussi la revue (Secrets d’histoire et je caresse le projet de pouvoir un jour proposer des sujets, mais là, c’est une autre… Histoire !)

NB : je ne vous ai pas parlé de « les pourquoi de l’Histoire » de Stéphane Bern, mais l’ouvrage est aussi en bonne place dans ma bibliothèque ! Quand on aime, on ne compte pas… etc…

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires pour “[Lecture/Culture] Secrets d’Histoire, Stéphane Bern”

  1. On a décidément bien des centres d’intérêts communs!
    Je suis passionnée d’Histoire depuis toujours avec une préférence pour la période médiévale et j’ai pas mal de bouquins sur le sujet.
    Si tu aimes les fastes de Versailles, je te conseille très vivement L’ Allée du Roi de Françoise Chandernagor, c’est un roman magnifique et qui se lit d’une traite (ou presque car c’est une brique!).
    Hâte de découvrir d’autres de tes lectures. 😉
    Bises

    1. j’ai entendu parler de Françoise Chandernagor, d’autant qu’elle avait, il me semble, témoigné, il y a peu dans une émission de Stéphane Bern et je m’étais dit « ah oui, faudrait que je lise ses ouvrages, tiens ! »….

  2. « Marie Leszczynska », j´attends la vidéo où tu nous prononces aussi son nom de famille. ^^^^

    Perso, je suis fan des biographies depuis toute petite.
    J´en lisais des tonnes et je trouve que ca permet aussi d´avoir un autre point de vue/une autre perspective sur l´histoire.

    Ce qui a été cool aussi, c´est de passer un mois à Berlin à fouiner dans les archives du ministère des Affaires étrangères.
    (Mais je te l´avais déjà dit)

    Comment tu fais pour trouver le temps de lire autant?
    Je peine à lire 2 chapitres tous les soirs…

    1. Malgré les multiples lettres imprononçables, ça se dit assez facilement 🙂 quelque chose comme (en phonétique) Letchinska !
      Sinon pour répondre à ta question sur « comment je fais pour lire autant » : alors … Là, évidemment je présente les livres, mais je les ai lus depuis un petit moment, tu t’en doutes… je lis beaucoup le soir, j’ai besoin de ça pour dormir, alors tous les soirs, je lis, plus de deux chapitres et souvent quelle que soit l’heure… j’ai néanmoins baissé ma consommation dernièrement, manque de temps, fatigue, mais je lis toujours. Une journée sans lecture pour moi est une journée perdue (je parodie le fameux « une journée sans rire est une journée perdue » de Chaplin, qui est toute aussi vraie 🙂
      Et je suis une grande curieuse, je lis vraiment beaucoup beaucoup… Grosse consommatrice de magazines aussi ! Impossible pour moi de vivre sans lire, c’est un besoin presque aussi vital que de manger, vraiment ! ça doit paraître incompréhensible (mon chéri par exemple lit très très peu), mais je me soigne très bien LOL
      En ce moment, je termine un thriller, mais j’ai moins la tête à ça… je vais me replonger dans des choses plus « folichonnes », je diversifie aussi beaucoup ce que je lis (tu as dû t’en rendre compte ici 🙂

  3. J’ai lu les 2 1ers livres, je les ai trouvés super, comme l’émission que j’adore! Je suis fan de Stephane Bern!! Par contre, je ne savais pas qu’il y avait des revues, je vais aller chercher la dernière pour voir si ça me plait! Merci pour l’info du coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *