Ma routine capillaire bio (sans sulfate, sans silicone) et le pourquoi…

Ma routine capillaire bio (sans sulfate, sans silicone) et le pourquoi…

Cela faisait quelques mois qu’on n’avait pas parlé cheveux… Figurez-vous que je me suis mise en tête de redonner une chance à ma crinière de fauve de musaraigne anémiée. J’ai envie d’essayer de la laisser pousser un peu, parce que j’aimais bien les avoir plus long (on verra si je tiens 🙂

Pour cela, j’ai d’abord commencé par booster ma chevelure de l’intérieur, avec des compléments alimentaires, le Forcapil, dont je vous ai parlé ici. Mon bilan est plutôt positif, je pense qu’une fois que j’aurai arrêté, j’attendrais quelques mois, mais je recommencerai, le cure ne m’a pas coûté très cher et je l’ai trouvée réellement efficace.

routine cheveux

1. Et puis j’ai un peu réfléchi à ce que « j’infligeais » à mes cheveux. Pas que je les brûle avec un lisseur ou un sèche-cheveux, mais plutôt le fait que je les lave souvent. La faute aux cheveux très fins qui prennent une forme impossible au réveil et à la platitude qu’ils adoptent après une folle nuit. Et dans les shampooings, il y a plein de choses « chimiques » (et pourtant, je ne suis pas contre le chimique…)

2. J’avais essayé il y a longtemps de bannir les silicones puis j’étais revenue sur ça, car j’avais les cheveux courts. Le fait est qu’en poussant, je trouve de nouveau que mes cheveux ont tendance à s’alourdir avec les silicones. J’ai donc orienté mes choix vers le sans silicone.

mousse

3. Et puis j’ai cherché des infos sur les sulfates. Les sulfates, c’est à peu près dans tous les shampooings ce qui permet de faire mousser (les fameux tensio-actifs qui existent aussi dans les gels douches). D’avoir donc sur la tête une belle et généreuse mousse pendant le shampooinage. Sauf que le sulfate, ça décape. Sur cheveux fins, le décapage, c’est sans doute pas folichon, surtout si on utilise un shampooing très très souvent. Et puis qui dit décapage/agression, dit cheveux qui ont tendance à graisser plus vite. Pas glop non plus !

4. C’est alors que je me suis dit que j’allais essayer de me faire une routine sans sulfate et sans silicone, histoire de voir ce que cela donnait pour mes cheveux. J’ai commencé il y a environ un mois en alternant les produits et en tentant d’espacer les shampooings.

  • Les produits utilisés

shampooing lavages fréquents melvita

shampooing lavage fréquents pamplemousse et miel, Melvita (ci-dessus)

shampooing soin douceur « miel de fleurs et fleur d’oranger », cheveux secs, Melvita (ci-dessous)

low shampoo, crème lavante délicate, Yves Rocher

baume démélant douceur, Melvita

5. J’ai donc jeté mon dévolu sur la marque Melvita car je la connais et j’ai découvert qu’elle proposait des shampooings sans sulfate. Ils sont sans silicone également, et de composition bio… que demander de plus?

shampooing doucueur melvita

Sont-ils efficaces? Je dirai que oui, je les utilise depuis maintenant au moins 4 semaines, mes cheveux sont propres. Chose à signaler, cex deux shampooings moussent, malgré l’absence de sulfate ! Pas une mousse de folie bien dense, mais une mousse tout de même ! Je ne perçois pas d’amélioration notable sur mes cheveux par rapport au côté non « agressif » sur la fibre capillaire, mais je pense que le choix du « sans sulfate » se voit sur un usage prolongé.

baume démélant melvita sans sulfate

  • Le baume démélant est plutôt utile car les soins sans silicone ont tendance à ne pas rendre la cheveu aussi « glissant » que les autres, ce qui peut parfois rendre le démélage hasardeux.

 

  • Concernant le low-poo d’Yves Rocher, je vous l’avais présenté dans cet article, je l’ai racheté depuis, c’est vous dire que j’en ai tiré satisfaction et je l’utilise en alternance avec les deux autres de Melvita.

crème lavante sans sulfate low shampoo yves rocher

6. D’autres marques sans silicone et sans sulfate existent, du côté du bio, forcément, Lenor Greyl, Weleda ou encore Hip…

Et si vous avez les cheveux colorés, les « sans sulfate » vous permettront de garder la couleur plus longtemps (puisque le cheveu ne sera pas « decapé »)!

7. Info composition/shopping

– shampooing soin douceur « miel de fleurs et fleur d’oranger », cheveux secs, 9€ les 200 mL chez Melvita.

shampooing soin douceur melvita

– shampooing lavage fréquents pamplemousse et miel, 9€ les 200 mL chez Melvita.

shampooing lavages fréquents

– low shampoo, crème lavante délicate, 3,50€ les 200 mL chez Yves Rocher.

composition low shampoo yves rocher

– baume démélant douceur, 9€ les 150 mL chez Melvita.

baume démalant melvita Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires pour “Ma routine capillaire bio (sans sulfate, sans silicone) et le pourquoi…”

    1. Mounette, je les ai découverts il y a longtemps avec Samuel… et j’y suis revenue car Anne-Lise en parle mdr régulièrement. Merci à elle. Si je passe une commande bientôt ça t’intéresse Mounette ?
      Par contre moi shampooing avec ma tignasse on oublie, c’est indémêlable malheureusement.

        1. Le shampoing me fait un gros paquet sur la tête, le démêlant y passerait. Il me faut vraiment un shampoing qui démêle déjà en gros :-(.

          1. c’est vrai que je ne connais pas ce problème 🙂 et dans ce domaine , les silicones aident bien, je crois ! mais peut-être que d’autres alternatives bio existent? tu utilises quoi actuellement?

    2. pour le moment, je n’ai jamais été déçue que d’un seul produit Melvita, un démaquillant pour les yeux qui était un peu faiblard, mais c’est une marque que j’aime beaucoup !

  1. Bonjour,

    Ça fait un an au moins que je suis passé au bio et aux « sans » et j’ai vu très vite une différence ! Je reviendrai pas aux shampoing de commerces classiques ! Je suis comme toi, je me lance à la repousse pour une coupe toujours courte mais avec des longueurs (hum suis-je clair ?lol). A la différence de toi, j’ai une masse de folie ce qui peux être un avantage et un inconvénient…Et bien sûr il poussent hyper vite.

    Le melvita fleur d’oranger rien que pour l’odeur m’aurait tenté mais c’est pour cheveux fins, tant pis

    Bye !

    1. le Melvita à la fleur d’oranger n’est pas spécifique cheveux fins, tu peux tenter ! mais l’odeur n’est pas hyper intense ! et sinon, je suis jalouse de tes cheveux sans les connaître, vu comment tu les décris 🙂

  2. Cela fait un certain temps que j’ai banni sulfates et silicones autant pour moi que pour la planète que nous laisserons aux générations futures. Sans sulfates, les cheveux regraissent moins vite. Je pourrais limite rester 2/3 semaines sans laver mes cheveux sans qu’ils semblent sales même si je les lave plus souvent. Et sans silicone, ils sont moins plats, ils ont retrouvé un beau volume. Par contre, le low shampoo d’Yves Rocher contient tout de même du behentrimonium chloride.
    Mais c’est vrai qu’il faut qq temps pour percevoir le bénéfice de ta nouvelle routine, tu ne regretteras pas. Je n’ai pas encore tester Melvita en soins cheveux mais en tous les cas, tu me donnes envie d’essayer, merci pour le test.

    1. tu as raison pour le côté environnemental… Pour YR, je ne m’y connais pas trop en produits complexes et sur le behentrimonium chloide, c’est problématique à quel niveau?

      1. Le behentrimonium chloride qui a une fonction double, conservateur et agent actif pour les cheveux (quat), est un composé d’ammonium quaternaire, autrement dit un substitut de silicone non biodégradable et potentiellement légèrement irritant.

  3. Hello 🙂 super bravo pour le passage au sans silicones, ça change la vie hihi 🙂
    Melvita j’aime bien mais je les trouve chers. Je préfère les shampoings solides qui sont écologiques et surtout très économiques 🙂
    Bonne soirée!

    1. je ne connais que très peu les shampooings solides, tu utilises lesquels? chez Lush, je ne suis pas tentée à vrai dire ! faudrait franchir le pas et essayer !

      1. Oh non pas Lush ils sont pleins de SLS donc pas top 🙂 Je les fait moi-même mais sinon il y a ceux de Lamazuna qui sont top (mais un peu cher je trouve) ou Pachamaï 🙂
        Sinon en Biocoop ils en vendent aussi 😀

        1. tu me rassures pour LUSH 🙂 Lamazuna, je connais… je regarderai à l’occasion (et faire moi-même, euh…. je sais que ça se fait, mais j’aime bien aussi acheter du tout cuit 🙂 merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *