Le mascara « Volume Revolution » de Chanel

Le mascara « Volume Revolution » de Chanel

Un nouveau mascara qui sort? Je ne pouvais presque pas résister…  Lorsque Chanel a sorti son mascara « Volume Revolution », j’ai été partagée : j’avais à la fois envie de le tester et puis j’avais aussi un peu « peur » d’être déçue… parce que beaucoup de bruit autour de l’innovation que Chanel présentait…

mascara Chanel

Et cette innovation, justement, de quoi s’agit-il?

D’après le site Chanel, la grande nouveauté de ce mascara, c’est sa brosse produite en impression 3D. Ahhhhh, l’impression 3D qu’on nous vend comme miraculeuse et merveilleuse à toute sauce… C’est quoi? C’est le fait que cette brosse de mascara ait été imprimée directement en 3D : alors j’ignore un peu comment sont faites les brosses habituellement, mais j’imagine que c’est – pour les brosses en silicone – du plastique/silicone coulé dans un moule très fin pour lui donner une forme bien précise.

Et j’avoue que sur le coup, dans le cas d’une brosse à mascara, l’impression 3D, je ne vois pas vraiment l’intérêt de la chose. Certes, la brosse est fabriquée d’un seul tenant, mais elle doit l’être aussi, je suppose, dans le cas d’une fabrication plus conventionnelle…

Du coup, le mystère reste entier pour moi sur l’apport de cette technologie pour le mascara… J’ai l’impression que les ingénieurs chez Chanel se sont fait plaisir pour fabriquer de manière high-tech un produit, mais je n’en vois pas plus l’utilité que cela… si ce n’est au niveau du rythme de production, qui est, sans aucun doute plus rapide. Toujours selon le site Chanel, la brosse,  » grâce à sa structure alvéolée, se charge de la juste dose de formule. Conçue avec une matière unique, elle la libère entièrement dès son premier passage sur les cils. En un seul geste, vos cils affichent un volume extrême immédiat sans surplus. Ils se déploient pour un effet renversant« .detail brosse mascara Chanel

Côté « texture », Chanel explique qu’il se compose de « cires (riz, abeille) et une formule souple qui enrobe et densifie intensément la frange, d’un film polymère qui fixe le résultat volume extrême jusqu’au démaquillage
et d’une provitamine qui renforce les cils à chaque application pour que la frange reste belle ». Tout un programme.

En gros, avec ce mascara Volume Revolution de Chanel, on se trouve en présence d'un mascara high tech qui promet longueur et volume de la racine à la pointe et sans paquet. Une belle promesse.

Voilà donc pour les explications « techniques ».

Côté présentation

C’est donc un mascara tout ce qu’il y a de plus classique en la matière, qui ressemble comme deux gouttes de rimmel à un mascara avec brosse silicone. Le tube extérieur est plutôt joli, griffé sur son pourtour pour rappeler l’impression 3D.

mascara volume révolution de Chanel

Pour le moment, il n’existe qu’en noir, la teinte que j’ai achetée, à la rigueur en brun, prune ou bleu, cela pourrait se justifier, surtout si, pour Chanel, le procédé d’impression 3D permet d’industrialiser sa fabrication !

Voici le rendu sur mes cils avec un avant/après, comme d’habitude…

mascara volume revolution Chanel avant après

Plutôt très sympa, comme vous pouvez le voir, mais je n’étais pas inquiète, car les mascaras Chanel sont toujours de bonne facture (relisez mes tests précédents pour vous en convaincre !).

Un petit zoom pour le détail… en un passage, un mascara seul, je n’aime pas trop surcharger…

mascara volume revolution Chanel

Côté prix

C’est sans doute là qu’est l’os : qui dit technologie plus aboutie, dit prix qui suit… 35€ sur le site de la marque, mais je l’ai pris chez Nocibé ou Sephora (j’ai oublié) avec une petite offre à -20%. Un craquage qui fait passer le mascara autour des 30€. Tout de même !

Mais mes beaux yeux le valent bien…. 🙂 et le mascara c’est mon plaisir maquillage…

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires pour “Le mascara « Volume Revolution » de Chanel”

  1. Honnêtement, je pense qu´un mascara DM à 3 euros rendrait magnifiquement bien sur ta base de cil! 😀

    En revanche, le plaisir de s´offrir un produit de luxe et de tenir l´objet quelques minutes tous les jours, c´est inégalable…

    1. j’avoue que c’est vrai que l’on peut toucher du doigt le « luxe » en s’offrant un mascara de grande marque 🙂 mais un l’Oréal fait aussi son effet 🙂 en revanche, j’ai déjà testé des mascaras petits prix qui n’étaient pas tip-top… j’ai vu que Sisley allait sortir un nouveau mascara qui serait vendu autour de 48€, là, carrément, je trouve ça – comment dire – carrément super super cher pour un mascara !! Je ne franchirai pas le pas 🙂

  2. 35 euros c’est quasi pareil que guerlain ou st laurent , je veux bien tester chanel mais je veux des cils comme les votres !
    sisleys c’est bien mais c’est cher.

    1. Ah ça oui, Sisley est cher :ils s’apprêtent à sortir un mascara qui coûte quasi 50€, un tarif que je n’arriverai pas à franchir, je crois !

    1. moi aussi j’aime bien le « look » du tube : de toutes façons, faut pas se le cacher, en maquillage, on est fortement influencée par l’enveloppe de prime abord 🙂 hahaha 🙂

  3. Ton article m’a intriguée. Car le procédé d’impression 3D sert avant tout à créer des objets sur-mesure. Dans le cas de ce mascara Chanel, tout comme toi, le bénéfice reste flou par rapport à une brosse de mascara conventionnelle. Si ce n’est peut-être le résultat…

    1. moui, je suis moyennement convaincue de l’intérêt sur le résultat par rapport à ce que Chanel produit habituellement, ils font aussi bien, mais pas mieux… niveau production, ça doit les aider à produire plus, plus vite… et donc peut-être à en vendre plus?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *