Minceur #1 – le pourquoi du comment – mon rapport au poids

Minceur #1 – le pourquoi du comment – mon rapport au poids

Le marronnier de printemps : s’affiner avant l’été. Oui, et j’y ai cédé, surtout par nécessité! Donc oui, ça tombe maintenant, parce que ma prise de conscience arrive maintenant mais ça aurait pu être à un autre moment de l’année. Cela dit, si j’y arrive, ça tombera plutôt bien pour ma ligne avant l’été, non?

Bien sûr, en pipelette que je suis, je vais en plus vous raconter tout ça, le pourquoi du comment, le comment du pourquoi et tout ce qui va avec (et des photos croustillantes !).

Ready? Steady? Go !

regime-minceur-id973.jpg

Bon déjà il faut savoir – je vais l’écrire noir sur blanc et après ça ira mieux – que je ne me sens pas bien dans mon poids/dans mon corps. Voilà, je l’ai dit. J’avais du mal à me « l’avouer » mais je m’en rends compte.

Je vois déjà toutes celles qui me connaissent en vrai me dire « non mais oh, ça va, t’es très bien comme ça ».

Oui mais voilà : jusque 25 ans (j’en ai bientôt…. 12 de plus, diantre !) j’étais mince : du genre 1m65 pour 50/53 kg. Et je me sentais belle et bien comme ça.

avant.jpg

Me suis trompée, c’était en 2002 (en 2003, j’avais un ventre énorme, premier bébé inside)

Après mon premier bébé (27 ans et des poussières), j’étais à 53 kg puis j’ai quitté un job à l’extérieur pour bosser chez moi.

Erreur fatale. Fatale. Pour mon corps, mon stress.

Oui, car j’ai – longtemps – étanché mon stress dans la bouffe. Comme beaucoup de monde cela dit ! Un grignotage par ci, un par là, un carré de choco par là, un biscuit avec mon thé par ci, et puis j’aime bien manger, j’apprécie la cuisine, je suis – dirait-on – une bonne vivante, une épicurienne (ça fait trop classe de le dire). Et puis, j’ai aussi eu deux autres bébés (là, je cherche pas d’excuse, c’est un fait) et j’ai continué à bosser à la maison ! Et à continuer à étancher mon stress dans le grignotage.

Et donc fatalement à grossir. D’un peu partout.

Je faisais un 36 à une époque, puis longtemps un 38. Maintenant un 40. Toutes celles qui liront cet article se diront (peut-être) que je suis folle, si on prend en compte la moyenne française, je suis pile dedans. Donc pas besoin de perdre du poids. Si, si. Quand on a longtemps été mince, on s’est habituée à une certaine image de soi, et avec l’estime qui l’entoure. Quand on dépasse allègrement ce poids, on ne supporte plus forcément cette image et cette estime de soi.

balance.jpg

Je ne fais pas de sport régulièrement : le seul que je faisais, c’était d’aller à la piscine, et celle où j’allais a fermé pour de longs travaux, elle ne devrait rouvrir qu’en mi, donc j’attends. Je faisais aussi du vélo d’appart, mais finalement, l’hiver, j’ai abandonné. Mon médecin m’a conseillé la marche, je vais tenter de m’y mettre, à un vrai bon rythme !

Me restait donc le « mangé moins« . Pas de mystère. Je veux perdre du poids surtout sur le bas du corps. Ne soyons pas complaisante. J’ai de (trop) gros cuissots. Car j’ai un souci veineux qui ne m’aide pas du tout à me débarasser de ça. Donc il faut que je perde. Pour preuve, la photo ci-dessous (que j’ai eu beaucoup de mal à publier) prise l’été dernier en maillot de bain.

en-maillot-de-bain.jpg

En en discutant avec mon toubib, on est tombé d’accord sur ce que je faisais déjà et qui marche à fond, manger moins le soir. Ce que je fais plutôt bien et régulièrement, mais restent quelques couacs, because j’ai une vie de famille et que le repas du soir, c’est le seul repas que moi, mon chéri et les enfants partageons. Le plus souvent depuis quelque temps (j’ai fait une trève quand il a fait très froid, j’avais besoin de réconfort !), j’avale une soupe, que je complète ou non du même repas que toute la famille en quantité plus réduite.

adios-les-croissants.jpg

Bilan : – 3 kg en un mois. Aucune restriction, aucune privation, car j’adore la soupe, je mange aussi comme les autres (c’est important aussi pour moi aux yeux des enfants qui ne sont déjà pas de gros mangeurs, alors s’ils voient que je ne mange pas alors que eux doivent manger, ça ne va pas aller). Donc c’est faisable. Je le vois au niveau de mes pantalons, je suis un chouïa moins serrée. Mais évidemment, j’aimerai continuer à perdre. Pas trop non plus. Idéalement, en tout, je voudrais perdre 10 kg. J’en ai déjà perdu environ 3. En restent donc 7 (oui je compte trop bien).

Je vais donc continuer à manger moins, bannir toute ouverture de l’armoire à biscuits/chocolats (que je continue à acheter, j’ai des enfants !) et aussi me mettre à marcher. Peut-être à refaire un peu de vélo d’appart, en douceur, retourner à la piscine en mai, etc…

Mon objectif final : atteindre 57 kg. Donc sans le dire directement, vous pouvez savoir mon poids actuel, celui que je faisais y’a un mois et donc ce fichu poids qui ne me convient pas du tout. Croyez-le ou non, c’est un gros travail d’écrire ce que je viens d’écrire : donner ma taille de vêtements, mon poids, a va paraître ridicule à plein de nanas vu mes données, mais je n’arrivais pas à le coucher sur le papier. Et là j’ai réussi, je vais même publier ce papier sur le blog. Bouh !

Et avec ce que je vient de dire, certaines qui me connaissent (je répète) me diront « mais t’es très bien ».

NON.

J’ai été plus « mince », j’ai du mal à supporter MON corps comme il est maintenant. Ce n’est pas mon poids « de forme ». Celui dans lequel je me sens bien. Aucune apologie de la minceur dans cet article, aucun rejet des femmes rondes, juste que j’ai envie de me sentir mieux dans mon corps pour me sentir mieux dans ma tête. Et dans ma tête, je me sens mieux avec des kilos en moins. J’espère que vous comprenez.

Sur ces explications alambiquées, détaillées et pensantes pour moi (c’est le cas de le dire, je vous promet que c’était très dur pour moi de livrer tous ces chiffres (je sais pourtant, rien de catastrophique)), je vous laisse en vous donnant RDV demain où nous explorerons les petits produits cosméto que j’utilise en ce moment pour me sentir mieux dans mon corps (parce qu’un corps qui maigrit, il faut aussi l’aider!), avec quand même aussi du plaisir !

Qui m’aime me suive ! L’invitation est lancée !! Je veux un max de comms !!!

 

 

EDIT : mon bilan de cette « prise de conscience » est ici – ou comment j’ai réussi à perdre 10 kg en moins de 6 mois ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

34 commentaires pour “Minceur #1 – le pourquoi du comment – mon rapport au poids”

  1. j’aime bcp la photo ou tu manges un croissant, un petit air de julie andrieu

    pour le reste j’abonde dans ton sens, oui je suis de tout coeur avec toi, j’ai déjà perdu 7 kilos et ensemble on est plus fort !!! de gros bisous

  2. Loin de le trouver ridicule, ce billlet me parle beaucoup. J’ai pas eu de bébés, mais mon poids aussi a changé entre mes 25 ans et mes bientôt 33 ans. Jusqu’à 30 ans, même, je faisais 52 kilos. J’ai commencé à prendre un peu en sortant avec Chéri (le bonheur me fait manger, c’est con mais c’est vrai : envie de « croquer » la vie au sens premier du terme) et quand on s’est installés ensemble il y a bientôt un an, entre les petits plats et les repas ensemble, ça a été la chute libre (l’arrêt du tabac n’a pas dû aider). Bref, j’ai eu un déclic à 60 kilos.

    Jusqu’à ce chiffre, je ne m’alarmais pas. Psychologiquement, changer de dizaine m’a filé un choc et je me suis dit que j’avais fini de prendre du poids. Bon là je ne suis qu’à 58 après deux mois, rien de phénoménal, mais au moins j’ai arrêté de prendre : comme toi, en faisant juste attention, sans privation. Et d’un autre côté, mon état d’esprit a aussi changé par rapport à ça : j’ai enfin eu envie de me racheter de nouvelle fringues, tant pis si c’est du 40, mais fini la « double condamnation », avoir grossi et se sentir moche dans de vieilles fringues 🙂

    Et comme toi, j’ai conscience que faire un 40 ça n’est pas être grosse. Selon mon IMC, je suis encore dans la catégorie « normale » ou « ok », ou je sais plus son nom. Et je suis « large », je pourrais encore prendre six ou sept kilos et y rester. Mais ce qui est délicat, c’est juste d’apprivoiser un corps qui change autant. J’ai pris 8 kilos en moins d’unh an, j’ai mis des mois à me regarder en entier dans la glace et à me trouver jolie dans des fringues…

    Je suis désolée, mes idées sont un peu en vrac, mais je tenais à te dire que ce billet était loin d’être ridicule ou inutile, c’est un témoignage qui me « parle » 🙂

  3. Coucou,

    Je viens de lire ton article et je dois avouer que je me reconnais terriblement dedans mais pas dans le même sens… Toi, tu as été habituée à être plus mince, moi j’ai été habituée à être beaucoup plus ronde que je ne le suis actuellement. J’ai perdu quelques 20 kg très subitement à cause d’une santé fragile (en un peu moins d’un an) et depuis, j’ai beaucoup de mal à me faire à ce nouveau corps. Passer d’un 44 à un 38, alors qu’on est habituée depuis sa tendre enfance à être très ronde, ça fait tout de même un choc. Je peux paraître folle à dire ça : mais je préfère quand je faisais un 44. Tout comme toi, tu préfères être plus mince, moi je préfère être plus ronde. Chacun a ses préférences pour soi !

    Je comprend tout à fait que tu ne te sentes pas bien dans ton corps. Je ne te dirais pas que tu es bien comme ça, car c’est uniquement à toi d’en juger et pas aux autres. Je te soutiens totalement dans ton projet et je te souhaite bonne chance pour les sept derniers kilos qu’il te reste à perdre !

  4. Bonjour

    je n’ai pas de blog , mais c’est un billet que j’aurais pu écrire , en plus les poids sont pratiquement les memes !!!!

    je n’ai plus d’enfants à la maison et je change de dizaine cette année , là il y a une différence entre nous deux , je suis plus agée !! bientot 50 ans chuuuuut !!

    j’ai aussi entre 5 et 7kgà perdre !!! une chose me rassure , je n’en prend plus !!!

    ALors en te lisant cela me motive aussi … je vais « copier » sur toi …. !!! tu veux bien ???

    pas de grignotage , je ne grignote jamais

    je mange un peu trop le midi et un peu trop le soir ….

    je ne vais pas raconter ma vie … allez on va se dire que c’est pas grave .. mais dans la tête c’est lourd … alors petience on va y A R R I V E R sans problèmes

    Bon courage à nous deux !!!lol

  5. Ah les filles et leurs histoires de poids…

    Cet article me parle beaucoup à moi aussi. Je n’ai jamais été mince (merci papa pour cet héritage dze gênes dont je me serais bien passée 😉 et j’ai un physique légérement atypique avec mon mètre 91. Je pense que je ne suis jamais rentrée dans du 36 ou alors j’avais 12 ans.

    2009 : 1er bébé et +28 kilos sur la balance. J’ai 24 ans, erreur de jeunesse, je ne mange pas pour 2 mais comme 2… J’en perds 15 peut-être avec bien du mal

    2011 : 2ème bébé et malgré mes frustrations à ne pas manger ce dont je rêve, 28 kilos en plus quand même… Cette fois-ci, je ne vais pas me laisser aller, je vais me reprendre en main. Je ne supporte plus mon image, mon reflet dans le miroir. Me voir en photo est un calvaire.

    Septembre 2011 : reprise du boulot. Je suis hôtesse dans une concession automobile et ce milieu d’hommes est sans pitié mais il m’aide. Leurs regards m’aident à prendre soin de moi, à redevenir plus féminine. Je le fais pour moi, et beaucoup pour mes filles. Je veux qu’elles aient une mère bien dans sa peau et dans ses baskets.

    En un an, je perds 25 kilos sans frustrations juste en mangeant mieux et moins. Au final, je rerentre dans du 46 et pour moi, c’est déjà une grande fierté. Je peux enfin m’habiller comme j’en ai envie. Je continue de faire attention, c’est un combat de tous les jours mais c’est loin d’être une obsession. Si je me fais plasir un jour, je mange mieux le lendemain. Je ne m’interdis rien et c’est comme ça que je tiens.

    Je te souhaite vraiment de réussir dans ta démarche et pour info, la piscine de Mons (si c’est bien celle-là) rouvre ses portes le 13 mai 😉

  6. Bravo pour cet article courageux, ce n’est pas évident de parler de ce sujet surtout quand on est en plein dedans… Moi j’ai réussi à en parler après coup et sans photo 🙂

    Bravo pour tes kg perdus, et continue à te motiver ! Moi pour perdre mes 6-7 kg en trop : je suis tombée enceinte à mon poids le plus haut et pendant 2 ans j’ai gardé ces kg… Finalement, c’est une copine qui m’a convaincue de suivre Weight Watchers Online : pas de réunion, rien, on comptabilise juste chaque aliment mangé, qui correspond à un nombre de points. J’avais droit à 26 points par jour, é répartir comme je le souhaitais. Très vite je me suis prise au jeu, et cela a fonctionné très simplement ! Parfois je compte dans ma tête, sans être abonnée, juste pour m’assurer que je maintiens à peu près le cap !

    Bon courage à toi !!! Et à bientôt pour les photos avec encore des kg en moins

  7. Je te trouve très bien comme tu es ou alors tu sais super bien t’habiller pour camoufler tout ça MAIS je comprends tout à fait que tu ne te sentes pas bien dans ton corps!…

    Allez j’suis sympa, pour pas te laisser toute seule, je te balance les chiffres… Je fais 1,73 et j’ai longtemps pesé 52 kilogs qui était mon poids de forme. Certains diront trop maigre, je faisais un 38 mais le truc qui saute pas aux yeux c’est que j’ai un squelette ridiculement fin et léger donc forcément…

    BREF! Arrêt du tabac, routine d’une vie de falille plutot épanouie, je suis montée jusque 70 l’année dernière et le 40 devenait un peu serré… Le déclic fut là et j’ai un rapport compliqué ma pauvre avec la bouffe… Je susi une gourmande… tant pis, j’ai arrêté de manger à outrance. Je sais c’est pas bien, blablabla mais fallait bien affamer un peu cet estomac pour que son volume diminue hein XD

    Depuis 2 ou 3 mois, j’oscille entre 58 et 60, entre du 38 et du 40 mais je me sens mieux… ET surtout, j’ai ARRETE de finir mes assiettes. QUand j’ai plus faim, basta et je crois que c’est ce dernier point qui a tout changé parce que mine de rien, le « il faut finir son assiette’ qu’on te rabache toute ton enfance ben tu mets un temps certain à l’évacuer bordeyl!

    Bon ben en même temps, le truc est enclencé apparement pour toi y a plus qu’à poursuivre… Bon courage ma Vesper jolie 😉

  8. effectivement mon premier réflexe a été de me dire « ah bon ? mais elle est pourtant bien » ! Mais bien sûr, c’est toi qui doit être bien dans ton corps, donc si tu juges nécessaire de perdre un peu de poids, tu as raison de le faire. bon moi, j’ai bcp bcp + que ça à perdre. Bon courage !

  9. Alors je comprends tout à fait. J’ai toujours fais du 36. J’ai eu Louis. Je suis sortie de la mate’, je faisais encore du 36. Mais c’est plus le même 36. C’est un 36 un peu plus rondelé, plus….flasque….et depuis que j’ai repris le travail, j’ai pris 5 kilos. tout dans la ceinture abdominale….alors de voir mon physique changer..;bah ça commence à m’obseder…

  10. Bravo pour avoir franchi le pas d’écrire l’article! Ne t’arrêtes pas aux regards ou aux dires des gens! Chacun a le droit de se sentir plus ou moins bien dans son corps!

    Je me retrouve dans ton billet! J’ai, on va dire 7 kilos à perdre! Certaines personnes ne comprennent pas mais je ne me sens pas bien comme ça. Donc, j’ai repris le sport à raison d’une heure de zumba et de 3/4h d’aquabike par semaine et à côté de ça j’essaie d’équilibrer au mieux mon alimentation. A voir les résultats dans quelques semaines!

    En tout, je ne peux que t’encourager et je suis de tout coeur avec toi!!

    Bises

  11. C’est très courageux de ta part, d’en parler comme ça ! on a une telle pression sociale sur notre image…. je t’admire. Moi, je ne me sens pas encore prête mais je te comprends. Je te souhaite d’y arriver très bientôt, je sais que tu y arriveras tout court quelque soit le délai. Bonne chance et donne des nouvelles et des photos quand ton objectif sera atteint.

  12. bravo pour cette article…c’est pas évident de parler de ça, surtout quand on ne le vit pas bien….j’aimerais être plus mince même si on me dit que je le suis déjà…ça ne me va pas…donc j’ai des périodes ou je fais attention, et d’autres moins, mais je crois aussi que quand on approche la quarantaine (comme nous, et ça aussi ,c ‘est dur à dire!) notre corps change…je fais toujours la même taille depuis des années mais je trouve que mon corps change, c’est la vie! As tu testé le régime du docteur Delabos? tu devrais lire son livre….la chrononutrition, ça marche aussi 😉 bon courage

  13. Accepter le fait que l’on vieillit, t’inquiète, je connais aussi.

    Par contre, les enfants, en ce qui me concerne, c’est dans les projets à très moyen terme, donc faudrait pas que je me laisse aller avant sinon ça sera encore plus dur à « rattraper » après.

    MAIS !

    La question finale que je me pose, ou que je te pose, suite à ce que tu m’as répondu, c’est celle qui m’a permis de retrouver une certaine zénitude par rapport à tout ça : le vrai boulot consiste-t-il changer son poids pour de nouveau s’aimer ou à changer son mental pour de nouveau s’aimer avec le poids qu’on fait ?

    (Question rhétorique, évidemment, je n’ai pas UNE réponse, et chacune aura la sienne)

  14. Je te souhaite bon courage, j’espère que tu arriveras à perdre tout ce que tu désires!!

    De mon côté , il faudrait que je perde 20 kilos pour dir au revoir à l’obésité et au surpoid.. Mais bon, dur dur..

    Il y a un et demi j’avais déjà perdu 10 kilos, passant du 48 au 46 pour les jeans.

    Idéalement, je voudrais perdre encore 10 kilos, et rentrer dans du 44 en jean , mais le chemin est encore long, surtout que j’ai des troubles alimentaires :/

    Mais bon, je ne baisse pas les bras!

    et courage à toi 🙂

  15. Bon moi, suis un peu dans le même cas que toi. A chaque grossesse je garde quelques kilos. résultat 15kg à perdre. J’ai commencé un rééquilibrage alimentaire avec un nutritionniste résulta déjà moins 4kg. Je suis super contente.

    On va se soutenir mutuellement!!!

    biz ma belle

  16. Je suis mince et pourtant je ne me sens pas bien dans mon corps… Rien à voir avec le poids pour ma part (donc plus difficile à résoudre que par un régime)

    En tout cas je te souhaite d’arriver à ton objecif ^^

  17. Bravo pour ton article !

    J’ai 22 ans, étudiante, et en 4 ans j’ai pris 15 kilos. je suis passée de 47 kilos à 62 ( et encore il y a deux mois, et je n’ose plus regarder), pour 1m65.

    Mon amoureux me dit que je suis belle, mais je ne me sens pas au top non plus, du coup je ne fais pas d’effort à côté (maquillage, et pourtant j’adore ça) mais je me dis que ça ne sert à rien.

    j’ai demandé à une fille que je connaissais le nom de son diététicien, mais je n’ose pas y aller, j’adore manger et je ne veux pas me priver, et j’ai surtout très peur de regrossir après et de me retrouver pire que maintenant.

    en tout cas bon courage, et j’espère réussir à perdre comme toi ^^

  18. Coucou ma belle, c’est hyper courageux de ta part de montrer ton corps sur la blogo, quelque chose que je ne pourrais jamais faire car en plus du surpoids, j’ai aussi un problème assez grave de colonne totalement tordue et cela se voit énormément quand je suis nue… Du coup, exite les vêtements moulants… ça fait peur à voir. Mais revenons-en au poids. J’ai eu un choc en me voyant en photo il y a une dizaine de jours, du coup, j’ai pris le taureau par les cornes et voilà une semaine que j’ai repris le sport, je cours, ça me fait du bien mentalement car le boulot me stresse énormément (d’où la prise de poids et la difficulté à perdre), je commence à y prendre goût car je sens le besoin de courir, j’aime sentir que mes muscles travaille. Certes, au bout d’une semaine, je ne vais pas encore commencer à perdre mais je pense que sur la durée, je vais y arriver ! Et surtout je suis très fière car j’arrive à tenir 40 min sans être totalement naze. Je fais attention aussi à ne plus manger trop gras ou trop sucré, mon gros défaut ! Essaie peut-être de faire un tout petit peu d’exercice, une marche rapide par exemple pendant 10 min pour commencer puis après tu verras comment tu te sens. En tout cas, je te souhaite vraiment bon courage et d’arriver à perdre les kilos qui te gênent. On peut se soutenir mutuellement si tu veux, à plusieurs on est plus fortes ! Bisous !!!

  19. D’une certaine façon ton article me rend triste. Triste de voir que la pression est telle de nos jours que tu en viens à t’excuser de vouloir perdre du poids « alors que médicalement je suis normale ».

    Je déplore la perte de la liberté de chacun d’être bien dans son corps, Tu n’es pas une série de chiffre, tu es un être humain qui se sent moins bien dans son corps qu’à une époque et c’est ton droit le plus stricte de vouloir remédier à ça.

    Alors évidemment que tu as raison de vouloir perdre du poids, on ne peut pas vraiment t’accuser d’être une ado insécure qui veut ressembler à un top-model date triple 0, c’est quand même fou que tu craignes les remarques acerbes de nanas qui bavent sur ton poids actuel, je trouve que ça montre vraiment l’ambiance de merde qui entoure tous ces débats… Bref, tout ça pour dire 1-bravo pour ton courage de mettre des photos en ligne, je sais à quel point c’est dur et je te félicite 2- je te souhaite bien du courage pour ta perte de poids, avec une vie de famille et un boulot, c’est vraiment pas simple mais je suis de tout coeur avec toi!!

  20. Oui, Monsoise (j’habite à 50m de la piscine alors je suis plus que pressée qu’elle rouvre !)

    Il y a des cours de zumba à Mons le mercredi soir et l’ambiance est géniale alors si le coeur t’en dit…

    Belle journée !

  21. Non je n’en ai pas encore parler ac mon médecin, je n’ose pas, parce que souvent quand j’en parle à des amies, on me fait comprendre que c’est de ma faute, qu’il suffit d’avoir de la volonté , etc… Les gens ont souvent du mal à comprendre les troubles alimentaires j’ai l’impression.. C’est sur un médecin doit avoir l’habitude tout ça, il comprendrait etc, mais bon, pour l’instant je suis pas prête, c’est con mais bon…

    Après oui, je suis grande, je fais 1m78. C’est pour ça, souvent quand je dis mon poids, les gens ont du mal à me croire, et pourtant d’après mon IMC je suis bien obèse^^ ( bon ok c’est de la connerie cet indicateur , mais bon!)

    mon but n’est pas de devenir mince, pcq de toute façon, je veux garder ma poitrine et mes autres formes.. et qu’il faut être réaliste, jamais de ma vie je n’ai rentrée dans du 40 lol

    42 c’était au collège…. xD Donc voilà. Je m’assume plus ou moins, mais 10 kilos en moins, soulagerait mon dos! Le jour où j’arriverais à maitriser mes TA, je suis sur que je pourrais perdre déjà la moitié sans grands efforts, puisqu’en dehors de mes crises, je mange parfaitement équilibré^^

  22. Coucou poulette!

    Très bel article, plein de sincérité.

    Effectivement, je trouve la photo de toi en mode dodu très jolie aussi!

    Très pin up!

    Malheureusement, c´est ce gouffre entre ce qu´on était, la manière dont on se percoit et ce qu´on est actuellement qui est déprimant…

    Personnellement, après 15 ans de régime, j´ai laissé tomber après être tombée sérieusement dans l´hyperphagie…

    J´ai découvert Zermati à travers le blog de pensées de ronde et des copines de BT!

    Il y a eu une émission sur les régimes récemment Infrarouge, peut-être l´as-tu vue?

    Tout cela m´a permis de vraiment comprendre à quel point les régimes avaient bousillé ma vie et mon corps.

    Prends soin de toi, essaie d´être en harmonie avec les signaux que ton corps t´envoie.

    Bon courage!

    Cham

  23. Yeah, bravo a toi 🙂 tu t’y prends très bien et tes 10 kilos en trop ne seront qu’un sale souvenir bientôt.
    J’ai aussi eu mon déclic, après un faux départ en septembre… Si tu veux lire j’ai ouvert un blog, afin de m’y tenir.
    Bon courage a bientôt

  24. Je découvre ton article aujourd’hui : hier, j’étais à l’ouest… D’abord, bravo d’avoir le courage de mettre des mots sur ton ressenti. C’est vrai que tu n’es pas en surpoids, mais cela n’empêche pas de ne pas se sentir bien, pas en phase avec soi-même. Je connais le problème : j’ai à peu près le même gabarit que toi 1,64m pour 52,5 kilos à l’origine. Deux grossesses plus tard, j’ai pu revenir à 55,5. Tu me diras, pas de quoi me plaindre ! Mais les trois kilos restants sont dans les jambes, j’ai les mêmes que toi sur la photo de plage (et ce que je peux haïr mes genoux !!!). En prime, mon ventre est resté flasque, parce que je ne trouve pas vraiment le temps de m’en occuper entre le boulot, les enfants, la maison… Bref, la complainte habituelle de la femme moderne. Et à 42 ans, mon corps à plus tendance à stocker qu’à éliminer !

    Je te souhaite donc plein de courage dans ton entreprise, tu as bien raison de vouloir être à nouveau bien dans ton corps, c’est important, même si beaucoup ne comprennent pas la démarche dès lors qu’on a un IMC parfaitement correct. Pour ma part, l’an dernier, ce qui m’avait bien aidé pour perdre quelques kilos post grossesse, c’est la chrononutrition. Ce n’est pas restrictif en quantités (au contraire, j’en avais trop !), on peut encore se permettre du chocolat (bien noir) au goûter et même deux repas entièrement libres par semaine. Je trouve ce principe sympa pour ne pas craquer et j’avais vu non seulement mon poids descendre mais ma taille se redessiner comme jamais. J’aurais tendance à conseiller, donc, pas au long cours, mais pour donner un petit coup d’accélérateur, lancer la machine…

  25. En réponse à ta question : la chrono met l’accent sur la quantité de protéines et exclut deux choses : les laitages (sauf le fromage) et les soupes. Manque de chance, j’aime les deux ! Mais bon, ce n’était pas pour une durée trop longue. Le matin, c’est féculent + fromage, à midi, viande + féculents, au goûter, graisses végétales (chocolat, amandes ou autres graines, voire même avocat) et fruit, le soir, légumes et poisson. Après, les quantités et répartitions exactes s’adaptent en fonction des mensurations et de la morphologie. Moi, j’avais droit à un grand verre de jus de fruit en plus au goûter mais je devais éviter les pâtes à midi.

    Ce que j’ai trouvé contraignant par rapport aux repas familiaux, ce n’est pas le contenu, c’est l’obligation de respecter un écart-type entre chaque repas : 5 heures entre p’tit dèj et déjeuner, 5 heures encore entre déjeuner et goûter, 2 heures entre goûter et dîner. Et on a droit à deux repas jokers où on peut manger comme on veut.

    Si cela t’intéresse, tu peux aller voir le forum du chronobiggang : les admin t’envoient gratuitement ton morphotype et ton programme nutrition une fois que tu as indiqué tes mensurations…

  26. Comme je te comprends… j’essaie moi aussi de perdre (mot que l’on devrait éviter du reste, car la notion de « perte » n’est jamais trés positive) quelques kilos. mon gros complexe : la culotte de cheval, suis fine du haut mais au niveau du popotin c’est la cata!!!

    pas évident d’être en accord avec son poids…

    Je te souhaite bon courage… tient nous au courant, nous sommes toutes là pour t’encourager…

    Bisous

  27. quel article !! j’ai l’impression de me voir : la meme chose et les memes impressions, moi aussi j’ai 5 a 6 kg a perdre et c’est tres dur ! en plus j’ai qlq années de plus que toi et hélas, passé 40 j’ai bien été obligée de constater que ma peau ne réagissait plus pareille et que je perdais moins facilement du poids que dans ma jeunesse. Pas facile de se priver de gateaux quand on a des enfants, pas facile de ne pas gouter avec eux, ou de manger des legumes vapeur quand ils mangent de bonnes pommes de terre sautées ^^ et comme toi je n’ai pas une obssession de la minceur, juste besoin de me sentir bien dans mon corps et bien dans ma tete. Je vise 5-6 kg de moins (je voudrais etre à 54-55 kg pour 1m57 c’est raisonnable ?) tout le monde me dit que je suis bien ‘je fais 59 kg et c’est pas faux…..en tout cas, je te dis bon courage, et je vais te suivre fidélement.

  28. moi je te trouve très bien comme tu es mais je peux aisément comprendre ton envie de perdre du poids puisque je suis passée moi aussi par cet état d’esprit : j’en ai perdu 5, je voulais en perdre un peu plus, mais j’ai fini par me décourager ! je te souhaite plein de réussite !

  29. Hello ! Je lis attentivement ton article et me rend compte que je me rapproche bcp de ton sentiment. Je fais un bon 40 également et j’aimerai pouvoir sortir mon popotin en maillot de bain sans aller me cacher dans l’eau à cause de mes cuissots ! Je te suis à 200% et te souhaite de réussir à remplir ton objectif !

  30. Bonjour Vesper,

    Vraiment, un million de mercis pour cet article qui décrit tellement bien ce que nous sommes plusieurs à ressentir: non, nous ne sommes pas grosses selon les « normes », mais nous avons l’habitude de nous voir plus mince, et le poids que nous avons pris nous pique les yeux à chaque passage devant un miroir… Belle initiative!

    Moi aussi, je viens de commencer à me reprendre en main (depuis 15 jours!), avec exactement la même hygiène de vie que celle que tu nous décrits. Je nous souhaite à toutes d’y arriver!! (bon j’ai un peu de retard par rapport à la date de parution de ton article… Mais il garde sa vérité, il est intemporel pour chacune de nous, je crois…)

    Après tout, si on se donne les moyens! La balance et les miroirs n’auront qu’à bien se tenir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *