MISCELLANÉES #29

MISCELLANÉES #29

Hello les filles ! J’espère que vous allez toutes très bien en ce dernier WE de novembre qui annonce que l’on arrive dans le concret (décembre !) très prochainement…

black friday

On va commencer, si vous le voulez bien par un petit coup de gueule, celui que j’ai ressenti hier en recevant – non, que dis-je, en étant inondée, agressée, par mail, par SMS par le Black Friday. Oui, je sais bien, c’est bientôt Noël, il y a sans doute de bonnes affaires à faire, mais j’y ai vu une frénésie de consommation qui m’a mise horriblement mal à l’aise. Jusqu’à hier, je faisais partie d’un groupe Facebook de partage de bons plans beauté et tout ce que j’ai vu passer, c’est un déballage d’achats, de nanas qui demandaient si elles allaient réussir à décrocher telle palette à -20% ou si telle marque allait être « soldée » comme si leur vie en dépendant. OK, je suis fan de cosmétiques, mais j’essaye de consommer ce dont j’ai besoin. Et là, j’ai trouvé que c’était dans le too much du too much. Je me suis même désabonnée du groupe, n’y trouvant pas mon intérêt… Je ne suis certes pas dans une démarche de décroissance, je consomme aussi mais là, trop, cest trop… l’agression en permanence sur ce Black Friday : si tu étais un site marchand hier et que tu proposais pas ton Black Friday, t’avais raté ta vie !

boycott black friday

J’ai trouvé ces « deux visuels » illustrant le #boycottBlackFriday sur Twitter, je les trouve bien à propos…

Bon à part ça, je consomme, mais pas le jour du Black Friday et surtout parce que là, j’avais fait une fixette « sentimentale » sur une paire de chaussures : en fait, quand j’étais gamine, mon papa m’avait offert une paire de bottines bleu Klein que j’adorais et ça fait un an que je me suis remis ça en tête et là, avec le décès de mon papa, ça a refait surface dans mon cerveau et je n’avais qu’une quête, trouver une paire de bottines. Grâce à un appel sur les réseaux sociaux, une de mes lectrices m’a indiqué que l’enseigne Chaussea en faisait et c’est ainsi que j’ai acquis mes petites bottines adorées : bon, pas exactement celles que mon papa m’avait acheté il y a 30 ans (mon dieu que c’est lointain !) mais ça y ressemble !

bottines bleu klein

Voilà, voilà… Je vous dis à demain, pour notre RDV lecture, où on va parler d’un pavé (632 pages) qui m’a séduite jusqu’à la moitié du livre et qui m’a ensuite, je l’avoue, un peu saoulée… Alors qu’il avait tout pour être plaisant… rhâââaâ….

Anne-Lise

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires pour “MISCELLANÉES #29”

  1. oui en plus il y a plein d’arnaques , il faut vraiment faire attention . moi çà commence à me « saouler » les moins 10 moins 20 pour cent on n’ose plus acheter sans savoir si demain ce ne sera pas moins cher !

  2. Je ne comprends pas très bien cette frénésie anti black Friday. Que les associations anti-capitalistes, écologistes ou marxistes s’y mettent ça me paraît logique. Que ce soit repris tous azimuts ça m’étonne un peu; d’abord je ne vois pas la différence avec les soldes ; je me mets à la place de Séphora Clarins & co qui voient que les Françaises peuvent commander sur les sites américains, il faut bien qu’ils trouvent la parade. en plus c’est bientôt Noël et on peut acheter un tas de cadeaux, c’est ce que font les Américains il me semble.
    quant aux gourdes qui n’ont d’autre horizon que leurs palettes, c’est navrant mais pas plus que les fills qui font des vidéos « déballage de colis » oui qui achètent des produits de beauté parce qu’elles n’ont plus de sujet d’article de blogs.
    tes bottines sont très jolies ! et tu peux trotter un peu maintenant ?

    1. disons que j’ai trouvé que c’était très agressif cette journée de black friday, de la part des marques ! Plus que les soldes ! je ne suis pas contre de profiter de bons plans, mais parfois, ça frise le ridicule : -20% sur une marque qui ne coûte pas cher à la base, c’est un peu se foutre du monde et faire beaucoup de bruit pour rien ! et quand je vois des « faut que j’achète parce que c’est pas cher », je me dis que je suis plus dans l’optique du j’achète parce que j’en ai besoin (et tant mieux s’il y a une promo) mais pas parce que c’est moins cher… Cela dit, si ça permet à certain/es de gâter leurs proches pour les fêtes, c’est bien, hélas, je trouve que c’est plus une manière de consommer encore et toujours plus 🙁
      sinon, oui je trotte depuis une semaine après mon opéation : mais je t’avouerai qu’en ce moment, c’est plus le froid qui me donne envie de rester terrée chez moi !

  3. J’adore vraiment tes bottines bleues. Elles sont super chouettes.
    Sinon pour le black friday je trouve aussi qu’on est inondée de mails de promo. Enfin c’est un peu toute l’année les mails comme ca. Alors je fais la part des choses et je n’achète pas juste parce que y’a une promo. Mais si j’avais besoin de quelques choses et que finalement le prix est remise. Je me dis tant mieux!

  4. Bonsoir,

    Ah ces modes américaines …

    Alors cela va paraitre paradoxale mais j’ai décidé d’acheter moins mais plus cher et donc de la bonne qualité. Parce que acheter des trucs qui dure qu’un an …En plus essayant d’acheter écolo, vegan etc…Les prix flambent (tu m’étonnes que la planète coule si ce qui est bon pour elle (et les êtres humains hommes, femmes animaux) coûtent un bras …).

    Hâte de voir ce livre. J’ai fais une formation communication orale et du coup sur les conseils de la formatrice, je vais m’acheter « l’estime de soi » de François Lelord et « Cessez d’être gentils, soyer vrai » de Thomas d’Ansembourg.

    Bye.

    1. Pour le livre, c’est ma publication du dimanche, le livre « vaticanum ».
      Pour les achats « moins, mais plus cher », je te comprends : nous, ici, on a fait le choix du 100% (ou presque, allez, disons 90% bio) ce qui n’est pas toujours facile, mais au final, on achète moins de connerie et la note de courses n’est pas beaucoup plus élevée… du côté des soins et produits de beauté, j’aime les jolies choses, mais il m’arrive de craquer pour des petites futilités… cela dit, pour les soins, je préfère garder l’oeil sur les marques qui ont un bon background plutôt que ce qui est à la mode !

  5. J’aime beaucoup l’histoire de ces jolies bottines, j’avais déjà les larmes aux yeux l’autre jour en lisant ton post sur fb et ça recommence là. Je n’en ai jamais vues de cette couleur en plus, c’est marrant d’avoir pu retrouver un peu les mêmes, un peu comme un signe (je suis bizarre avec mes signes…) de sa présence à travers ce souvenir qui devient réalité.

    Je me sens moins seule pour le fameux Black Friday. Toute cette abondance m’a étouffée. Je peux comprendre qu’on fasse ses achats durant cette période, mais ce qui m’a épuisée, c’est de lire la folie des gens. Et ce qui m’a fait « rire » (c’est ironique), c’est le fait que ce sont les mêmes personnes qui disaient « ah ils nous saoulent avec halloween, ça ne vient pas de chez nous, on n’a pas à le fêter… » L’autre jour c’est Thanksgiving qui a fait polémique à moitié. Pareil, faut pas en parler parce que ce n’est pas une tradition de chez nous… C’est sûr que le Black Friday c’est vachement français, mais bizarrement ça ne gêne pas de le pratiquer quand même. J’adore la logique des gens, quand ça les arrange… De mon côté je suis quelqu’un qui achète quand j’ai besoin. C’est vrai que je profite des soldes quand ça tombe à un moment où j’ai besoin de certaines choses et j’aurais bien pu faire mes cadeaux de Noël pendant ce fameux black friday, mais je n’ai pas eu le temps… j’ai fait une indigestion d’articles en tous genres bien avant, juste en les voyant passer dans des pubs ou sur les réseaux sociaux et ça m’a tout coupé pour le coup. J’ai eu besoin d’air au milieu de toute cette abondance… Ca me rappelle à quel point j’aime tant la simplicité et les gens tout aussi simples.

    Bisous ma belle <3

    1. ce qui m’a agacé dans le black friday, c’est l’agressivité des marques et puis aussi ce délire de consommation du style « oh y’a une promo, faut a tout prix que j’achète ça parce que c’est moins cher même si j’en ai pas besoin »… bref….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *