Miscellanées #31 (retour sur plusieurs émissions de TV vues cette semaine)

Miscellanées #31 (retour sur plusieurs émissions de TV vues cette semaine)

C’est le WE et c’est plutôt bien… le mois de janvier avance à une vitesse, pfiiiooouuu… mais finalement ça me met (un peu) en joie car je me dis qu’on avance vers le printemps aussi… Yeahhh…

TV vintage

C’est plutôt joli une TV vintage, non?

Une fois n’est pas coutume, cette semaine j’ai regardé la TV [de toutes façons, le WE et le soir, j’avais envie de me poser]…

Il est vrai que je ne suis pas très émissions de TV-réalité, séries ou téléfilms et que vu le pourcentage de ce type de programmes sur la majorité des chaines, ça limite mon choix… Néanmoins, avec SFR Play (l’équivalent – ou presque – de Netflix) je trouve parfois des trucs sympas à regarder… ou alors en direct…

Cette semaine, il y avait un document intéressant sur C8 au sujet de Trump et notamment de sa santé mentale : « Trump est-il vraiment fou? ».

Je m’interroge toujours autant pour essayer de comprendre comment les Américains ont fait pour élire Obama et basculer dans l’extrême inverse 4 ans plus tard… alors un docu sur la santé mentale de Trump, ça m’a intéressée. Même si ça n’a fait que conforter ce que je pensais de lui ! J’ai enregistré la deuxième partie de soirée, qui présentait plus en profondeur le personnage, pas encore eu le temps de le visionner mais à mon avis, ça ne va pas redorer son blason !

Qui a dit que les lunettes d'éclipses servaient à protéger l'oeil? Visiblement pour Trump, ça ne servait à RIEN ! Inconscience ou folie?

Qui a dit que les lunettes d’éclipses servaient à protéger l’oeil? Visiblement pour Trump, ça ne servait à RIEN ! Inconscience ou folie?

Cela offre aussi un éclairage sur notre époque, je trouve : le triomphe de la futilité, de l’apparence et de la fast-consommation, qu’il incarne : à son image, on ne prend plus le temps d’analyser, on parle à tort et à travers, on ne se pose plus et je trouve que l’on ne va pas dans la bonne direction… Je suis inquiète de voir la suprématie des réseaux sociaux sur tout le reste et le manque de recul que les gens peuvent avoir par rapport à ça ! C’est effarant ! Vu ou lu sur Facebook? C’est forcément vrai ! M’enfin, un jour, on se retournera et on prendra conscience peut-être que quelque chose a vraiment mal tourné… achat-like-facebookAvec mon petit blog, je m’étais inscrite sur les réseaux sociaux, Facebook en tout premier, puis Twitter et et enfin Instagram et je me sens assez mal à l’aise avec ces médias. Pas moi personnellement, je le vis très bien; mais avec l’usage totalement superficiel qui en est globalement fait. Excusez-moi du parallèle que je vais faire, mais c’est à celui ou celle qui aura la plus grosse (communauté). Et ça, je n’ai pas envie d’y être associé, je vous en avais déjà parlé ici lorsque je vous ai parlé des achats de likes que je trouve totalement ridicules : c’est vraiment un gros concours d’égo, ça en dit long sur le monde ! Je trouve ça ridicule, faux et je ne me sens pas en phase avec ça… même si je le vois de plus en plus, même parmi certaines filles que l’appréciais. je trouve dommage de finir par se plier à ces diktats de la visibilité à tout prix ! Tout est lié à l’apparence. Faire de la qualité, ce n’est plus le souci… je pourrais disserter longuement sur tout ça !!! Vous savez déjà ce que j’en pense !

vector modern like, follower, comment icons

vector modern like, follower, comment icons

Ce qui m’amène à un autre programme que j’ai regardé – Envoyé Spécial sur l’usage des écrans chez les touts-petits.

Le replay du reportage est ici.

enfant accro ecran

Effarée de voir autant de parents qui prennent les écrans pour une nounou ! Que le médecin du reportage ne mette pas les parents en cause : mais si, il faut avouer que ce sont les premiers responsables, pas uniquement la société ! Si les enfants vont sur ces écrans (smartphone, tablette, etc…) c’est parce qu’ils l’ont vu faire, qu’on leur a donné ! J’ai vu – en vacances – au restaurant, une maman qui venait avec deux tablettes : un pour le petit de deux ans, dépliée devant l’assiette et une pour le second de 5/6 ans, idem, devant l’assiette. J’étais consternée. Je ne prétends pas détenir la vérité et j’avoue que par souci de facilité, on aurait vite versé vers la tendance de céder les écrans aux enfants, de tout âge : ça occupe ! Mais il faut résister et franchement, même au risque de paraître pour une vieille conne réac’, je suis très prudente avec ça. Combien de repas, au resto, entre copines, avec le téléphone posé à côté voire dans la main ? ça m’horripile. D’autant que c’est pour aller voir des « likes ». Dans le reportage, il parlait de l’effet de récompense et qui agit comme une drogue des réseaux sociaux ; oui, on en est arrivé là ! Triste. Je résiste ! J’avoue que ça fait plaisir, ça flatte un peu de se savoir « aimé » par le biais de ces likes, ça marque une interaction, mais de là à en faire un marché, de tout baser là-dessus? Aujourd’hui, ce qui définit une blogueuse ou une Youtubeuse, c’est la taille (on en revient toujours au même) de sa communauté, pas toujours la qualité de son travail. Parfois la taille de la communauté est acquise à juste titre, mais bien souvent et je le constate, c’est assez faussé par les achats de likes… Bref… Je continue mon bonhomme de chemin… avec vous, MA petite communauté, MA véritable communauté. Pas des gens que j’ai achetés ! A quand un retour vers le vrai, la qualité?

Dernier reportage que j’ai vu, celui de Lactalis, sur Cash Investigation.

Sur le lait. Programme que je vous invite à voir si ce n’est pas déjà fait, c’est ici. Ce qu’il en ressort? C’est qu’on se marche sur la tête et que ces pauvres agriculteurs qui pensaient faire un métier honorable sont rentrés dans un système, après-guerre, un engrenage, où il a fallu produire plus, mais de moindre qualité, finalement. Perso, je consomme de plus en plus de manière raisonnée et bio, en espérant surtout que la bio ne prendra pas le même chemin que le conventionnel. La bio (oui, on dit « la » bio, même si ça sonne bizarre !) produit des aliments qui sont nutritivement plus riches que l’agri conventionnelle…

Reportage que j’ai visionné sur le replay de SFR, dont je ne vous ai trouvé qu’un extrait, ci-dessus…

La bio me permet de manger plus sainement et j’ose espérer qu’en achetant en local, il y a un peu plus d’argent qui file dans la poche du producteur…

Je me rends compte que cet article est super super long et que je n’ai pas dit la moitié du quart du tiers de ce que j’aurai aimé vous dire, car je suis une vieille réac qui a plein d’idées à défendre et j’en ai de plus en plus assez de la superficialité et du mauvais sens dans lequel on va. Redevenons un peu sérieux, de temps en temps ! Non? Cela dit, la futilité a parfois du bon… Mais où se situe la limite? De l’usage que l’on en fait, j’imagine… Vous avez tout lu? Bravo ! Maintenant, on en discute en comm’

Anne-Lise Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires pour “Miscellanées #31 (retour sur plusieurs émissions de TV vues cette semaine)”

  1. Eh bien je dois être la même vieille réac que toi alors ! Car j’ai également vu tout cela, j’en pense la même chose que toi ! Je reste dans la vie bien réelle,refusant le tout connecté, gardant des valeurs, etc….

    1. je me demande parfois si ce n’est pas générationnel…. pour les « jeunes d’aujourd’hui (je pense que tu as à peu près le même âge que moi), il faut rentrer dans le système du tout connecté… parfois, sous peine de passer pour un ringard : tous les enfants du collège (ou presque) ont un smartphone…. 🙁

      1. Oui, c’est générationnel. Mais je trouve ça triste pour la nouvelle génération. Le tout connecté c’est bien joli, mais ils ne savent plus rien faire eux mêmes ! Moi je le vois car je fais beaucoup de ventes sur le bon coin. Les gens, ça les choque pas de m’appeler pour me dire « ah ben je comprends pas,le gps m’a amené là mais je vous trouve pas »…. ben oui mais c’est pas commune, déjà,alors forcément…. Le gps les mène dans une autre commune (parce que ma rue n’est pas reconnue par la plupart d’entre eux) et non, ça percute pas ! Alors que moi, j’ai un livret avec les plans des communes du coin, pis j’ai aucun souci à trouver les adresses !
        Et à avoir le nez dans les écrans, ils ne profitent pas de ce qui les entoure (ah si, pour faire un selfie !). Quand je vois les gens en voyage….je me demande pourquoi ils s’embêtent à payer un voyage si c’est pour être collés à leur écran en permanence ! Bref, tout ça me dépasse ! Je préfère avoir les pieds bien ancrés sur terre, et profiter de la vraie vie et utiliser ces outils à bon escient.

        1. J’ai aussi eu le coup du GPS qui foire pour des ventes sur le Bon coin, j’ai interprété ça par des « je ne veux plus acheter, je ne peux pas venir », bref…
          J’ai été éberlué, lors de mes voyages de voir tant de perches à selfie LOL ! Je ne dis pas que je ne le fais pas, ça fait de beaux souvenirs, mais pas à tout va !

  2. Je vais apporter de l’eau à ton moulin car je suis moi aussi une vieille réac ! Mes enfants (6 et 9 ans), n’ont jamais eu d’écran pour nounou, n’ont commencé à regarder la télé (très raisonnablement : 1h trois fois par semaine) qu’après avoir eu trois ans, et uniquement des programmes choisis – du coup, ils ont des goûts un peu décalés… et ils aiment les livres !
    En tant qu’enseignante, je ne peux qu’observer la dégradation de la capacité de concentration, de compréhension, d’analyse chez de jeunes adultes pourtant de bonne volonté, qui ont eu leur bac, ce qui devrait théoriquement sanctionner un certain niveau. En tant que maman, je vois le décalage devenir un gouffre entre mes enfants et leurs camarades de classe, ce dont ils souffrent, surtout l’aîné : il n’a pas de mobile, pas de compte Facebook, aime les échecs quand les autres sont sur leur console, adore l’histoire dont ses copains footeux ne veulent pas entendre parler et développe, de plus, une conscience écologique d eplus en plus aiguë.
    Je suis très modérément sur les réseaux sociaux : FB pour rester en contact avec des amis éloignés géographiquement, Instagram pour partager mes photos de rando, mais je me sens totalement étrangère à cette course aux likes que tu décris si bien.
    Et plus que tout, je m’énerve toute seule devant mon clavier à lire les commentaires qui montrent à quel point, effectivement, la majorité gobe tout ce qui s’affiche à l’écran. J’essaie régulièrement de signaler quand je repère des hoax ou des fake news, mais chacun commente sans lire les commentaire des autres… Impression d’être Sisyphe poussant son rocher, mais je continue cependant à essayer (je ne suis pas une enseignate pour rien : chassez le naturel…).
    Quant à la nourriture, le bio s’est invité sur notre table à la naissance des enfants (grosse prise de conscience) et nous consommons le plus possible de manière raisonnée. Mais là encore, en regardant autour de moi, en discutant avec des connaissances, je me rends compte que la tendance « après nous le déluge » est majoritaire…
    J’avoue n’être guère optimiste, me sentir impuissante devant ce raz-de-marée du superficiel et de plus en plus étrangère à une société ou réfléchir, raisonner, argumenter, semble devenir une tare.
    J’arrête là, mais tu t’en doutes, je pourrais moi aussi disserter longuement sur le sujet (et d’ailleurs, je me suis laissée un peu emporter, là !).
    Profitons du moins de tous nos petits bonheurs : bon week end !

    1. Merci Kat pour ton témoignage : j’adore quand tu dis que tes enfants ont des goûts très décalés et qu’ils aiment les livres ! ça me fait à la fois sourire, mais je trouve ça triste car au global, beaucoup d’enfants ont perdu cet amour des livres…. les deux peuvent avoir un intérêt, je ne renie pas la technologie, je ne suis pas dans le « c’était mieux avant », mais maintenant, tout va trop vite, on est dans une génération de zappeur et de zapping, on regarde une photo sur les réseaux sociaux, une autre est déjà apparue à la suite, etc…. on ne prend plus le temps, de profiter, de regarder, on est dans le consommable, le « trop vite », le superficiel, alors qu’on aurait le temps de concilier les deux ! Internet reste un merveilleux outil, les réseaux sociaux aussi, mais je trouve que le système est devenu pervers….
      Pour le bio, idem avec l’arrivée des enfants et de plus en plus avec le « fait maison », même si on se laisse aller à des disgressions…. je me rends compte que quand je n’ai pas le temps de me rendre au magasin bio, je mange plus mal, car je craque pour des conneries et je dépense même plus, curieusement : avec le magasin bio, pas de choix pléthorique, du bon et du sain, on mange moins de viande (mais bon, j’avoue un faible pour le fromage !) et au final, on se sent mieux !

  3. Wow, article super intéressant, ainsi que commentaire hyper enrichissant aussi!
    Merci d´avoir lancé le débat.

    Je suis de ton avis aussi pour les écrans.
    En Teutonnie, je n´ai pas de télé même si je passe beaucoup de temps sur mon ordi à travailler, préparer des cours, corriger, répondre aux mails, regarder des séries en vo etc donc bcp d´heures sur écran quand même.
    Ici, j´ai clairement décrété que la télé allumée en présence de bébé, c´était non de facon catégorique.
    Je ne sais pas comment sera le monde dans 10 ans mais je ne compte pas non plus lui acheter de téléphone (qui fait aussi office de nounou à distance en permettant aux parents anxieux d´avoir l´illusion de contrôler l´endroit où se trouvent leurs enfants…). Je n´utilise jamais le mien pour la fonction téléphone de toute facon… Mon smartphone me sert à discuter avec mes amis et famille disséminés dans le monde et à prendre des photos. C´est tout…

    Pareil pour la nourriture.
    Le bio, ok surtout si on en a les moyens.
    Consommer des produits non transformés est en revanche une priorité pour moi et pour ma famille.

    Montrer l´exemple reste le meilleur moyen d´inculquer quoi que ce soit.

    1. je ne nie pas l’utilité du téléphone, du smartphone, et je l’utilise pas mal malgré tout, mais pas en présence de touts petits (quoi que les miens grandissent de plus en plus et qu’il devient difficile d s’en passer 🙂 et pas en présence d’amis où je profite du moment présent ! Quoi de plus agaçant d’avoir en face de toi un vrai être humain réduit à consulter un écran inerte avec une vie dématérialisée au bout de son écran… celadit, je me suis prise au jeu avec mon blog, pour partager, mais « point trop n’en faut » 🙂

  4. Bonjour,

    Pour FB, ça me « fascine » ces gens qui ont plus de 100 « amis », moi, j’en ai 31 (amis, famille) et je trouve ça beaucoup. Je gère beaucoup ms paramètre de sécurité.

    Je pense avoir eu de la chance de vivre sans FB, parce que maintenant tout est apparence et tout fini en vidéo sur youtube….Mais les trentenaires et certains de ma génération sont quand même contaminés. Au boulot j’ai vu 4 persones sur leur phone sans parler. Moi, qui n’est pas pour l’instant le net sur le phone( je le remettrai pour mon futur voyage) je me sentais seule et libre en même temps.

    La dernière génération est très dans le moi (voir : https://www.lci.fr/famille/generation-moi-je-j-ai-le-droit-les-parents-sont-ils-responsables-d-une-crise-d-autorite-conseils-pedopsychiatre-2076206.html).

    Bye.

    1. Je me suis mise aux réseaux sociaux avec assiduité à partir du moment où j’ai eu mon blog (avant cette version, il y a quelques années) pour partager avec ma communauté… c’est pratique aussi pour moi pour « agréger » les infos au même endroit… mais je regarde avec beaucoup de distance le reste – sans doute qu’on n’est plus de cette génération, je le ressens vraiment… et pour te dire, mon chéri est « pire », il n’a pas de smartphone (sauf pour le boulot !), pas de compte Facebook, Instagram, etc…

      1. LOL ton chéri est comme le mien ! Pour ma part, FB et Instagram mais pas de smartphone : je préfère emporter ma liseuse…
        Je pense qu’effectivement, c’est en grande partie générationnel, comme tu le dis plus haut : Alma laisse entendre dans son commentaire qu’elle doit faire partie des quarantenaires, comme moi, et mon petit doigt me dit que chamcham ou Djahann n’ont pas la vingtaine.

        1. Oui, je pense que j’ai un lectorat de quadra comme moi et c’est tant mieux (mais pas que, j’ai des lectrices fidèles jeunes et d’autres plus âgées, ça me fait plaisir de toucher une fourchette d’âges différents !

  5. Il n’y a que très peu d’adolescents dans mon entourage mais j’espère que les accros à leurs mentions « j’aime » sont une minorité ! Parce que c’est quand même le comble de la futilité. je me demande comment ils font dans les petites vielles ; tout le lycée publie qu’il aime la dernière création de la pâtisserie du centre ? ça doit être limité rapidement !
    Le restaurant comme la salle à manger sont des lieux où l’on déjeune et dîne ENSEMBLE ! Pas d’électronique donc ; d’ailleurs chez moi la télévision est dans le salon

    1. Ici, on ne regarde jamais la TV en mangeant, ça distrait ! On parle, on discute, on mange, c’est déjà pas mal ! Et on essaye de limiter un max les écrans, mais c’est vrai que pour les ados, c’est leurs manières de communiquer. Une chance, mon aîné, qui estle seul à avoir un smartphone (des trois), n’est pas du tout accro aux réseaux sociaux (il s’enfiche !) mais bon, il aime les jeux vidéos, je dirai « forcément » 🙂 alors on régule ! pour ne pas interdire !

  6. Coucou 🙂 La bonne semaine TV que voilà ! lol

    Je ne sais plus trop comment me situer par rapport à tout ça, pour mon bien-être mental : m’impliquer, me renseigner, laisser tomber, me rebeller…

    Pauvres gamins… Sous des dehors sympas, faciles et colorés, je ne pense pas que ça leur apporte tant de positif que ça… Ils gobent, appuient, swipent… Dommage qu’on se sente réac, car je pense qu’on a déjà quand même pas mal de recul sur la lecture, l’écriture, le comportement etc etc etc. Ca va être dur de faire machine arrière…
    Pour ce qui est des écrans, c’est assez dingue…

    Je remarque déjà ma propre « addiction » (et manque de concentration sur période longue! :-/), et même si ça va mieux il y a encore du boulot…
    Je ne vais plus trop sur certains blogs (y compris le tien), car je consomme instagram ; mais grâce à insta, ce matin je suis revenue te lire ici, OUF !

    Merci pour ces articles multi-thèmes… Belle semaine :-*

    1. Bon, ça ne va pas du tout si tu ne vas plus sur les blogs et surtout sur le mien !!! Non mais !!! 🙂 Il va falloir y remédier, tu as un mont d’articles en retard ! En tout cas, merci d’être revenue, je sais qu’on consomme de plus en plus vite et qu’on ne prend plus le temps de faire dans le durable 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *