Mon addiction (in)avouable pour les (télé)films de Noël

Mon addiction (in)avouable pour les (télé)films de Noël

Aujourd’hui, un article confession… alors attention, pas de moquerie, pas de jugement… juste du fun (je sais que vous êtes toujours bienveillantes ici !) et je sais, au fond de moi que vous êtes pareilles !!!!

telefilm de noel

Je vous ai déjà parlé de mes films de Noël préférés, ceux que je regarde assez systématiquement en cette période de l’Avent… et peu à peu, cette addiction a glissé aussi vers un autre plaisir (un peu pas du tout coupable) pour les téléfilms sirupeux de Noël. C’est arrivé bêtement…
Un voire plusieurs après-midi à faire des préparatifs de fête, on met un fond sonore et on tombe sur … THE téléfilm plein de bons sentiments qui dégoulinent de rouge, blanc, vert et doré le tout accompagné de paillettes.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

Pourquoi tant de fascination pour ces pseudo-nanars de Noël qu’on revoit (presque) tous chaque année ? Pourtant, c’est couru, c’est la même recette…

Le veuf ou la veuve avec l’enfant qui rencontre l’âme soeur, sur fond de cynisme autour de Noël (la grande multi-nationale va racheter le bâtiment où se trouve la petite école de musique ou le méchant avocat va séparer les enfants, etc…), un trauma d’enfance et le héros ou l’héroïne a une dent contre Noël, un peu de sapin (on achète toujours son sapin dans un grand parc à sapins où se trouve le Père Noël dans ces téléfilms) et au final, toujours la même Happy End : l(e-a) veuf(ve) retrouve l’amour et les enfants sont heureux, ça finit par un bisou (tout gentil, attention, pas de scène de sexe, c’est un spectacle familial) et un grand sapin, un feu de cheminée et une montagne de cadeaux même si au fond, c’est pas ce qui compte.

pere noel

Je ne saurai pas dire d’où vient cette addiction, ou alors, si, je la connais un peu, mais je vais restée secrète sur ça, ça revient (évidemment) à l’enfance et à une certaine idéalisation des fêtes de Noël en famille…

Alors aujourd’hui, j’ai très envie que chez moi, dans ma famille, celle que j’ai construite, avec mon chéri, tout se déroule sous de meilleurs hospices : bienveillance, partage, paillettes et bons sentiments. Certes, la vie n’est pas faite de ça, et alors? Tout le monde le sait, mais on a bien le droit de rêver? Quand je regarde la neige (au moment où j’écris cet article), je retrouve mon innocence d’enfant, je rêve, j’oublie et je retrouve dans ce que j’appelle « la magie de Noël » un peu de ce bien-être apaisant que m’apporte cette période…

telefilm noel M6

Je vous souhaite à toutes l’apaisement et la joie dans vos demeures… (#bisounourstime OFF)

telefilm de noel

 

A déguster sans modération, sous un plaid, le chocolat chaud à la main !

[Toutes les chaines en diffusent, pour ma part, je les regarde souvent en Replay quand j’en ai le temps le soir ou le WE]

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 commentaires pour “Mon addiction (in)avouable pour les (télé)films de Noël”

  1. Hello ! Je crois que nous serons plusieurs (j’espère !) à confesser la même addiction : marre de la violence des conneries qui passent à la TV, vive les trucs niais remplis de bons sentiments, ça ne fait pas de mal au moins ! Je vote POUR ! J’en ai encore regardé un cet après-midi !

    1. à vrai dire, je ne suis pas très « cliente » des séries en général et j’en ai marre de voir tant de violence à la TV, d’où mon « addiction » toute relative aux téléfilms remplis de bons sentiments !

  2. On se laisse vite prendre au jeu avec ce genre de téléfilms. On sait que ca finira bien mais on a envie de savoir la suite une fois qu’on a commencé. Et puis c’est vraiment synonyme de cocooning!

    1. c’est clair : toujours la même trame, le même « problème » de base et qui se finit bien grâce à la « magie » de Noël, on a tellement envie d’y croire !

  3. Coucou 😉 Je ne dis pas que je suis une « accro » des films de noël mais j’aime bien aussi, ça détend, c’est joyeux, sans prise de tête!! Bisous et merci pour tes « aspirations » de Noël ! 🙂

    1. ils vont nous manquer « ces nanars » de Noël… oui, j’avoue je les aime…. bon, avec le replay, on en verra peut-être encore quelques uns en janvier 🙂

  4. J’aime beaucoup aussi. surtout que j’arrive toujours après 21h à la maison donc en ce moment j’ai de quoi regarder en replay ! je privilégie ceux avec des acteurs que je connais

    1. moi je crois que je ne connais aucun acteur dans ces séries, mais je m’en fiche, on passe un bon moment, c’est ça qui est intéressant : je suis tellement lasse de voir des bandes-annonces pour des téléfilms de crime, tueurs en série ou autres crimes….

  5. J’aime bcp aussi! Il y en a de plus réussis que d’autres par contre…l’autre soir, j’étais en train d’en regarder un vraiment pas top et une de mes amies le regardait aussi chez elle et on le commentait en live via Messenger. On était mortes de rire: on faisait des paris sur la suite, on faisait des remarques sur les costumes/le maquillage etc! Au moins on a passé un super moment, ce qui est le but de ces téléfilms.

    1. oui, moi aussi je commente avec mon chéri ou ma fille : en disant, « allez, on parie qu’eux deux, à la fin, ils s’embrassent », ma fille de 7 ans adore 🙂 LOL

  6. Je partage ton addiction alors, et ce qui est bien depuis l’an passé, c’est qu’on a enfin droit à des téléfilms inédits de temps en temps !!!!
    Vive la période de l’avent et des gentils films plein d’amour et de paillettes!!

  7. Je suis à fond dans les films de Noël également!
    Cela change de tout ce que nous voyons à la télé! Les films peuvent être regardé en famille avec les enfants!

  8. Totalement addict aussi depuis des années.. je les enregistre pour la semaine chaque we ! Ça me met de super bonne humeur et j’adore les mettre en bricolant ou en faisant des rangements dans la maison ☺️

  9. À déguster sans modération oui ! J’en regarde, en replay, chaque soir depuis le sept novembre dernier et c’est ma petite coutume niaise mais tellement réconfortante. En tout cas, c’est un super article de ta part.
    Belle journée à toi et de superbes fêtes de fin d’année également.

  10. Hihi je suis comme toi, et en plus je pleure des larmes de crocodile il me faut donc :
    le thé de Noël avec une larme de lait, le gros plaid, la bougie, la boîte de kleenex, les chocolats pas loin en cas de détresse émotionnelle au cours du film (un chien triste peut me faire pleurer) et le film de Noël avec mes enfants.
    bon et puis si je peux avoir le premier Sissi ben là c’est le Graal absolu.Ou Angélique et son Rescator c’est bien aussi…
    rhhha si on ne peut pas se laisser aller pour Noël, quand le fera-t-on?
    ah et puis toi tu as la cheminée de rêve 😉
    Bisou Anne-lIse <3

    1. ah ça oui, le feu de cheminée, c’est le summum du top 🙂 bon, je regrette que dès que les fêtes seront terminées, ces téléfilms ne seront plus là pour nous faire « rêver » à des choses douces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *