Notre somme de petits bonheurs

Notre somme de petits bonheurs

L’heure est grave : pas de blue monday, mais un blue friday… Je crois qu’il ya en moi pas mal de lassitudes de beaucoup de choses… Je croyais que ça allait clairement mieux côté dépression, mais ne crions pas victoire trop vite. J’ai arrêté les anxiolytiques et je pensais la guérison toute proche, carrément acquise. Mais non… c’est la période. J’ai de fréquents coups de blues, j’ai pleuré parce que mon père me manquait (c’était son anniversaire le 31 janvier), c’est ma période à moi de « déprime » saisonnière, je crois… Toujours en février, le mois que je trouve le plus déprimant…. Objectivement, il l’est mais il a le bon goût d’être court ! En mars, le renouveau, la Nature qui renaît de sa léthargie hivernale, vivement !

Alors certes, je ne vais pas me laisser glisser jusqu’en bas, parce que – mince – je le sais, en ce moment, rien n’est vraiment facile, pour personne. Mais « hauts les coeurs », c’est ma devise. M’étant confiée à quelqu’un avec qui je travaille et qui est parfaitement bienveillante, j’ai retrouvé un peu de positivité… et je compte aller en puiser partout où c’est possible… et aussi partager…

Un petit mot pour celles pour qui c’est difficile : maladie, difficultés financières, au boulot, il y aura des jours meilleurs, il faut l’espérer… J’attends ardemment, de tout mon coeur, « le retour des jours heureux« , la fameuse formule chère à notre président (qui s’était juste un peu planté quand il l’a dite, mais on y croit, hein !)

Avec cet article, j’ai envie qu’on inonde l’Internet de trucs sympas… Et j’vais commencer…

  • Cette semaine, une amie m’a appelé pour me confier qu’elle était amoureuse. Elle était sur son petit nuage, je l’entendais à sa voix. Et j’ai été si heureuse pour elle. J’étais tellement surprise qu’elle se soit confiée à moi, si « touchée », si contente de l’entendre parler presque comme une ado, c’était du bonheur !
  • Quand je regarde des ongles vernis, je me dis que finalement, « c’était pas si dur » de réussir : en vrai, si, je vous assure. Les rongeuses d’ongles, qui ont ce tic depuis des années, des dizaines d’années comme c’est mon cas, savent à quel point c’est dur. Mais nous vaincrons ! Et puis après, le bonheur de ne plus avoir honte de ses moignons ! Alors oui c’est une victoire !
  • Au boulot, après des années parfois compliquées, où j’ai du faire du « tri » dans mes collaborations et aussi m’asseoir sur certains droits, je dois avouer avoir la chance de travailler globalement avec des gens qui sont réglos, bienveillants, cools et avec lesquels ça se passe bien : et dans ma situation de 5ème roue du carrosse (pigiste), je peux vous assurer que je le vis comme un vrai luxe. D’autant plus en ce moment…

Ceci n’est pas une « gazette des bonnes nouvelles » puisqu’elle m’est entièrement personnelle, mais je pense qu’il est important aussi de voir le positif dans sa vie, en lien avec celles des autres ! Pouvoir se réjouir quand les autres vont bien ça embellit la vie. Pouvoir épauler celui qui va mal c’est aussi donner du sens à sa vie, de la bienveillance.

Et vous, vos petits moments de bonheur de la semaine? [J’essayerai de vous faire un article sur « comment lutter contre la déprime, là aussi , on aura des choses à partager – si vous voulez partager, sinon, je me sentirai bien seule)

19 commentaires pour “Notre somme de petits bonheurs”

  1. Merci Anne-Lise d’essayer de voir le beau et le bon autour de toi, autour de nous. Je crois à une chose : le fait d’être gentille et bienveillante fait qu’on se retrouve aussi avec des gens qui le sont : ça se mérite ! Prends soin de toi et profite, repose toi, fais le plein d’air pur, lis, émerveille toi, regarde tes enfants, en un mot, VIS et PROFITE

  2. Ah oui l’arrêt des anxiolytiques, bon courage, mais tu es sur la bonne voie, alors!
    Cette semaine avait plutôt bien commencé, mon boulot (ass mat) me permet – non m’oblige – à sortir, et c’est un bon côté, on a pu se promener avec minipuce, elle a pris l’air et le soleil, on a vu le Canigou depuis chez moi, et je ne suis pas à côté (200 km à vol d’oiseau) pour moi c’était une première !
    Second truc trop bien, ça y est, je fais à nouveau tout maison ! Je n’achète plus de gâteau industriel ! Ca fait un mois que je suis à nouveau à 100%, ça n’était plus le cas depuis le premier confinement.
    Mais j’ai dû aller chez le médecin, pour mon pied, qui m’a carrément fait une petite intervention, depuis mercredi je ne peux pas marcher. Ca me mine un brin…
    Mais pour finir sur une note positive, ma grande a pu avoir quelques cours en présentiel, et a priori la semaine prochaine sera pareille.
    Prends bien de toi !

    1. Bravo pour le « tout fait maison », moi j’ai laché un peu l’affaire depuis que j’étais en dépression mais je m’y remet petit à petit : WE dernier, j’ai fait des cookies et un carrot cake !

  3. Alors voyons le positif. D’ailleurs j’ai entamé depuis le 1er janvier, un petit carnet sur lequel je note chaque jour 3 choses bienveillantes ou qui m’ont fait du bien. Parce qu’avant j’avais un carnet de symptômes et on m’a dit que c’était anxiogène, pas faux ! Parfois j’ai plus que 3 gratitudes et parfois je rame pour trouver…
    Cette semaine, un léger mieux être m’a encouragé à voir une guérison, même si il reste du chemin, que j’ai craqué hier, je sais que j’ai de la force en moi. Ça prendra le temps que ça prendra…
    Je lis « un petit carnet rouge » sur tes conseils et j’aime beaucoup.
    C’était la chandeleur et les crêpes c’est réconfortant. Surtout que mon médecin Lyme m’a conseillé d’arrêter ou de fortement réduite le gluten, le sucre raffiné et le lactose… Alors autant tant te dire que je me suis faite des crêpes sans gluglu et sans lactose mais j’ai dérogé au sucre avec une crêpe speculoos !
    Et sinon j’ai aperçu le soleil (qui est rare en ce moment) dont les rayons traversaient géographiquement un nuage, l’image m’a beaucoup plus. Ah et hier je suis retournée marcher, ça faisait longtemps j’en avais besoin.
    Bisous

    1. J’avais fait aussi le carnet des choses positives… je devrais m’y remettre (mais on le fait le soir à table, chacun raconte au moins un truc positif de sa journée !)

  4. Coucou .merci à toi de nous rappeler qu il a positif autour de chacun…
    On a fait le 1/4 de fevrier.:-)
    La st Valentin est l occasion de festoyer en douceur (on s offre des gourmandises sucrées avec mon mari).
    On a un chat qui est source d amusement et d attendrissement et de super compagnie pendant le télétravail
    Ayant des soucis relationnels au boulot j’ai enfin été en parler aux bonnes personnes et ça fait un bien fou d être écoute et aidé.
    Ce matin j ai entendu pas mal de petits oiseaux serait ce un signe de printemps ? Les cigognes ne vont pas tarder à revenir elles aussi. Bises

  5. Bonheurs de ces 7 derniers jours :
    – un petit repas sympa le soir avec ma fille, mon beau-fils et mon petit fils jeudi soir dernier
    – la neige tombée ce week-end et qui embellit les paysages ; le soleil qui brille
    – une belle balade hier soir dans les bois enneigés
    – le sourire de mon petit fils de 7 mois quand il me voit
    – séances de yoga et de méditation

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *