Parfum de jeunesse #1 : l’eau de Givenchy

Parfum de jeunesse #1 : l’eau de Givenchy

Enfant, je n’avais pas de parfum (quelle évidence, je sais, mais quand je vois de très jeunes filles avoir des parfums de marque…. bref), ma maman n’en portait pas (adepte des eaux de Cologne, si, si !!) et je n’avais accès au parfum que lorsque je squattais chez ma marraine, qui était une grande consommatrice de parfums et cosmétiques en tout genre. Et c’est chez elle, grâce à elle que j’ai découvert mes premières fragrances chouchoux.

eau-de-givenchy.jpg

Le premier d’entre eux, pour lequel j’ai eu un coup de coeur il y a très très longtemps, c’est l’eau de Givenchy. Un parfum né en 1980 (je ne l’ai découvert que plus tard) et je l’ai connu sous un packaging qui n’existe plus maintenant. D’ailleurs, cela m’a un peu décontenancée quand j’ai voulu expliquer à Julie que j’adorai un parfum Givenchy en lui décrivant le packaging que je connaissais et qui depuis avait changé (et quand on a enfin trouvé, Julie me l’a offert ! ♥ merci !)

  • Les notes parfumées? Un trio d’agrumes comme je les aime : le pamplemousse, la mandarine & la bergamote suivis des notes de tête composées de chèvrefeuille & de jasmin d’eau, un bouquet qui se termine sur une note de fond faite de santal.Le parfum est frais, forcément, pétillant, acidulé, mais en même temps féminin et doux. Plutôt léger, pas entétant, il est parfait pour l’été et / ou pour la toute jeune fille que je suis 🙂
Eau-De-Givenchy.jpg
  • Son histoire? Il est né en 1980 et se voulait à l’image de la femme dynamique et décontractée. A l’origine dans un flacon assez simple bouché par un capuchon bleu, qui rappelle la fraîcheur de l’eau (celui que j’ai connu, ci-dessus), il a été relooké en 2007 pour être contenu dans un flacon rectangulaire qui allie verre transparent et verre dépoli, le même style qui contient désormais tous les parfums mythiques de la maison Givenchy.
  • Mon ressenti : Même si la perception que j’en ai est désormais légèrement différente de celle que j’ai connu quand j’étais jeune, j’aie toujours autant ce parfum, mythique à mes yeux pour de multiples raisons. Et je le porte actuellement avec plaisir…
Capture-copie-2.JPG

Les « Mythiques » de Givenchy :

L’Interdit, Le De, Givenchy III, Eau de Givenchy, Extravagance d’Amarige,

Organza Indécence, Monsieur de Givenchy, Xeryus et Vetyver.

NB : j’ai comme ça, dans mon armoire à parfums, quelques souvenirs de jeunesse…. je vous en parlerai aussi….

  • Plus

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires pour “Parfum de jeunesse #1 : l’eau de Givenchy”

  1. C’est le premier parfum que l’on m’a offert, en 1984, j’étais toute jeune ! Il a forcément une place particulière dans mon coeur ! J’en ai toujours un flacon … je ne m’en lasse pas.

  2. Je ne me souvenais plus que j’avais porté ce parfum!! Merci pour ce rappel. J’aime toujours autant les senteurs d’agrumes, pour cet été, j’ai  » Cascades de Rochas, agrumes » justement.

  3. J’adore les parfums de jeune fille, sûrement parce que je n’ai pas eu vraiment de jeunesse et qu’en mettre me transporte dans le temps : j’ai quinze ans, je suis insouciante et l’avenir est chargé de promesses… J’en ai plusieurs pour cela : Ô de Lancôme, L’Air du Temps…Et surtout j’avais l’Eau de Patou, mais la maison avait cessé de la comercialiser depuis plusieurs années. Je dis bien « AVAIT » car je lui ai envoyé un mail il y a qques jours pour lui faire part de mes regrets et, ô bonheur, elle sera de nouveau en vente en septembre, à la boutique parisienne uniquement mais on peut la commander (+ 9,50 €). Attention, il va falloir casser sa tirelire car, ô malheur, elle coûte quand même 180,00 € les 100 ml. Mais quand on aime…

  4. J’ai reçu l’eau de Givenchy, dès sa parution, en 1980, je l’ai tout de suite adoptée, je suis vraiment une fervente et une fidèle.
    Pourtant je ne retrouve plus tout à fait la fraîcheur de la ligne de coeur, avez-vous changé la formule ? en même temps que le flacon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *