Petits moments de bonheur

Petits moments de bonheur

Nous sommes beaucoup à être à la recherche du bonheur… C’est quoi le bonheur? J’avais une prof de français qui disait que c’était se réveiller en pleine nuit et savoir qu’on peut se rendormir (elle n’était pas insomniaque, à mon avis). Le bonheur, c’est une somme de petits riens qui font que la vie est plus douce. Ce ne sont pas des choses compliquées… Ce n’est pas la richesse (enfin, pas celle à laquelle on pense) – l’argent – la célébrité, l’abondance (quelque soit le domaine), la facilité…

 

bonheur

Pour moi le bonheur c’est…

Un joli morceau de musique, qui me transporte… Un exemple? Pour moi, le Clair de Lune de Debussy…

C’est un morceau de musique classique d’une douceur infinie que je mets souvent pour bosser (depuis peu, j’écoute de la musique classique, sans parole, en travaillant, principalement du piano, le violon dégage trop d’émotions)…

C’est regarder la neige tomber… et ne rien faire d’autre que d’admirer le vol des flocons…

On peut donc dire que cette semaine, j’ai retrouvé mes deux ans et mon âme d’enfant ! C’est un bonheur simple. Pur. Et essentiel.

Observer celui ou celle qu’on aime sans qu’il s’en aperçoive…

lui

J’aime le regarder dans différents moments de la journée… le plus touchant… quand il dort. L’impression de veiller sur un enfant…

 

Et justement…

Regarder un enfant dormir….

dodo

Précieux… quelque soit leur âge, tu les regardes comme s’ils avaient encore un mois, deux mois et pourtant, ils grandissent si vite….

Découvrir page après page une belle histoire… et en la matière, les lectures sont une source inépuisable de bonheur quotidien pour moi…

pile de livres

mais ça, je vous en ai déjà parlé… je ne peux pas vivre sans livre… d’ailleurs, une seule lettre sépare les deux mots…

Prendre soin de mes petites plantes…

Capture d’écran 2019-01-25 à 16.02.13

Cuisiner – et pas forcément du sucré.

Facile à faire, végétarien et joli à voir... Le One Pot Pasta, cuire ses pâtes et ses légumes tout en même temps ! Saveur garantie !

Je vous le dis, je suis une quiche en sucré ! L’image est rigolote, la quiche étant salée 🙂 En réalité, je ne cuisine que peu le sucré, sans doute que mon appétence naturelle me tourne davantage vers le salé… plus jeune, je pouvais aisément m’enfiler un paquet de chips alors que jamais je n’aurai su finir une plaque de chocolat. Je suis définitivement plus attirée par le salé… et j’aime cuisiner… je découvre en ce moment la « cuisine de nos grands-mères », quoi que de mon côté, les choses sont biaisées, puisque mes grands-mères cuisinaient des spécialités polonaises, ce que je ne sais pas vraiment faire… mais je découvre les plats familiaux, mijotés, etc… et c’est un grand plaisir et une grande satisfaction de servir une carbonnade flamande, une blanquette de veau ou un cassoulet entièrement fait maison qu’on a pris le soin de mijoter… la saison s’y prête – en plus – délicieusement bien ! Je crois que j’ai été inspirée par belle-maman qui cuisine bien et beaucoup… et à la maison, monsieur et moi aimons bien le bien mangé 🙂

Voyager – pas forcément très loin – pour agrandir son champ de vision, connaître d’autres choses…

le colisée de nuit

Ce qui nous conduit tout droit au… plaisir… quelle est la part de bonheur, quelle est la part de plaisir dans nos vies, dans ce que l’on fait?

J’ai vu récemment une petite vidéo du Pr Robert Lustig, un professeur de médecine qui travaille beaucoup sur le sucre (je vous ai déjà parlé de lui dans mes écrits sur le sucre) et il faisait justement cette distinction entre plaisir et bonheur. Il expliquait notamment que la quête du plaisir inhibait de fait celle du bonheur… les plaisirs sont de courtes durées, instinctifs, matériels et solitaires… le bonheur est, quant à lui, de longue durée, spirituel, et donne l’impression – je cite le Pr Lustig – de ne faire qu’un avec le monde.

Je vous laisse regarder cette (petite) vidéo.

Sa réflexion est- je trouve – très juste… nous cherchons, souvent, je pense, à tort, le plaisir, mais si nous cherchions plutôt à atteindre le bonheur? Et vous, c’est quoi vos petits moments de bonheur?

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires pour “Petits moments de bonheur”

  1. coucou
    pour moi je pense que le bonheur c’est tout simplement de profiter de petites choses simple de la vie que l’on ne prend plus le temps de savourer……………..

  2. J’ai gardé le bébé de mon fils récemment et il pleurait sans réussir à s’endormir ; je me suis installée confortablement et je l’ai posé contre moi ; cinq minutes de bonheur pur avant de le recoucher doucement

    1. le bonheur de voir un petit bébé s’endormir sur nous… quand j’allaitais mes enfants, j’avoue que c’était un petit privilège que j’avais puisqu’ils s’endormaient facilement comme ça, et pas autrement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *