Préserver son contour des yeux

Préserver son contour des yeux

Je vous retrouve aujourd’hui avec une préoccupation beauté qui est actuellement la mienne, mais aussi celles de femmes de mon entourage… aussi, comme vous, chères lectrices, et moi avons toutes sensiblement le même âge, je me suis dit que j’allais en faire un article, à la fois pour partager mes idées et aussi pour « récolter » les vôtres !

On entend souvent dire que les yeux (le regard) sont (est) le reflet de l’âme : à juste titre ! On peut y trouver la joie, la colère, la peur, l’inquiétude, la tristesse, que sais-je encore ?

Vous l’avez donc compris : on va parler contour des yeux. Cette zone si fine qu’elle se marque très facilement. La peau au niveau du contour de l’oeil mesure environ 0,04 mm d’épaisseur (pour 1 à 1,6 mm ailleurs sur le visage !). Elle est aussi très sollicitée : si l’on considère toutes les zones du visage, c’est même la plus sollicitée lorsque l’on considère que nous clignons des yeux environ 10 000 fois par jour !!!

Jusqu’à environ l’âge de MES 30 ans, le contour des yeux en tant que produit cosmétique n’était pas DU TOUT une préoccupation beauté. Je sais que certaines d’entre vous n’en utilisent toujours pas. Mais je trouve que c’est tout de même un produit utile et même indispensable à mes yeux (ahh, le joli jeu de mot !) désormais.

Mais à côté de la quête du contour des yeux idéal (celui du moment est ici), je dois dire que j’essaye de préserver cette zone en faisant ou ne faisait pas certaines choses.

Voici ces quelques « règles » ou conseils, appelez-ça comme vous voulez, l’idée est juste de partager et de connaître les vôtres !

1 – toujours me démaquiller les yeux : de la même manière que je me démaquille le teint, il ne viendrait jamais à l’esprit de laisser tomber le démaquillage des yeux… parce que le premier soin commence par le démaquillage !

2 – je me démaquille TOUJOURS ou presque avec un produit bi-phasé pour maquillage waterproof ou une huile. Les huiles ou les bi-phasés formulés pour le maquillage waterproof sont plus « puissants » en terme de démaquillage que les produits « classiques ». Logiquement, en utilisant un produit, on frotte un peu cette zone. Avec un produit bi-phasé ou une huile, le maquillage « fond » plus vite, et donc moins de frottement, moins de cils perdus, la zone est préservée ! Et bien sûr, je rince ensuite (en nettoyant mon visage ou avec un tonique)

3 – porter des lunettes de soleil dès que vous plissez des yeux à cause de la luminosité ! C’est bête, mais en conduisant par temps clair, été comme hiver, je n’arrive pas à le faire sans lunette de soleil. Parce que mes yeux sont agressés par la lumière. Et donc je plisse les yeux ! Avec des lunettes de soleil, le fait de plisser s’atténue, le contour des yeux est plus reposé 🙂 Rassurez-vous, je ne porte des lunettes de soleil que pour conduire et aussi l’été pour lire ou me balader, quand je suis dehors, sinon, j’arrive à ne pas faire la star 🙂

A une époque (presque lointaine) où j’étais presque blonde (la faute à un balayage sur cheveux fins qui éclaircissait bien toute ma chevelure!)

4 – occasionnellement, je fais des masques spécialement dédiés au contour des yeux : j’utilise actuellement le masque contour des yeux de Clarins, que je laisse poser – par exemple – le temps d’un bain. Ou le matin, au moment de prendre ma douche et le temps de m’occuper de mon corps…

Il y a aussi la solution des patchs – ceux de Klorane ou Filorga sont très bien ! Décongestionnants et un peu hydratants, ils ont à peu près le même résultat que les masques et sont plus pratiques, c’est une solution « flash »/express ! (à conserver au frais pour un effet décongestionnant +++)

une photo qui fait du bien (car prise en été, alors que j’avais testé les patchs sur le stand Klorane (ici)

5 – j’hydrate systématiquement avant le maquillage, avec un contour des yeux. Et lorsque je maquille cette zone, j’essaye de privilégier les produits liquide : à ce titre, la gamme SVR palpébral est top (je vous en avais parlé dans cet article, c’est toujours d’actualité !).

6 – il faut hydrater et nourrir de l’intérieur son contour des yeux ! (mais bon, c’est un peu « trivial » de dire ça, il faut manger de tout 🙂

7 – n’hésitez pas à utiliser une base contour des yeux très légèrement irisée pour refléter la lumière et atténuer les impressions d’ombre : j’ai longtemps utilisé le Photofinish de Smashbox – je n’en ai plus, mais je crois que je vais le racheter, c’est le produit parfait à mes yeux pour ça ! Juste ce qu’il faut !

8 – maquiller de façon à tromper (un truc que je ne fais pas, parce qu’à part le mascara, je n’utilise pas beaucoup de fards !) : certains maquillage vont creuser le regard (encore plus qu’il ne l’est), tandis que d’autres, bien lumineux vont tout de suite donner un effet « waouhhh »… A n’utiliser que si on maîtrise cet art !

Sinon, la petite touche de lumière en coin interne de l’oeil marche toujours, à coupler avec le trait de crayon beige dans la muqueuse…

9 – utiliser des produits de « comblement » : attention, on ne parle pas ici de chirurgie ou médecine esthétique, mais d’un petit coup de pouce cosmétique (que j’utilise une fois de temps en temps, assez rarement, mais qui marche bien !). On s’arme d’un produit qui floute les ridules du contour des yeux. J’utilise très ponctuellement (simplement parce que ça ne me préoccupe pas plus que ça) le X-treme Eraser de Rexaline, mais il en existe aussi chez Filorga, Algenist et sans doute d’autres marques. Ce genre de produit atténue les ridules, ça peut aider 🙂

10 – sourire à la vie : parce que j’aime bien que les rides et ridules racontent une histoire. Que mes pattes d’oie disent que j’aime rire !

Et vous, votre contour des yeux, vous le chouchoutez? Si oui, comment? Je veux TOUT savoir !

6 commentaires pour “Préserver son contour des yeux”

  1. C’est sympa ces conseils (et pas mal vus, il y en a auxquels je n’avais pas pensé, comme le démaquillant bi-phasé !
    PS : très joli oeil vert sur la première photo !

    1. oui, j’ai toujours utilisé un bi-phasé et ça permet d’atténuer le geste de frottement sur les cils (même si j’avoue le faire quand même parfois 🙂

  2. Je suis une grande fan du masque de Clarins moi aussi ! l’ancien était mieux en termes de floutage de rides. ça m’intéresse ces produits de comblement, je vais essayer !

    1. c’est toujours un petit plus à utiliser ponctuellement 🙂 en cas d’urgence (urgence toute relative, un RDV, un besoin d’avoir l’air fraîche et pas fatiguée ,etc….)

  3. J’ai les paupières tombantes depuis toujours, alors les ridules et pattes d’oies ne sont pas ma bête noire… plus le temps passe plus je sais que je passerais par la chirurgie puisque l’hérédité rend ce relâchement handicapant au quotidien et je n’ai pas envie d’attendre qu’il soit pris en charge par la sécurité sociale à 85 ans mais je n’ai toujours pas trouvé le courage :/

    1. Hello ! (et bonne année, d’ailleurs !). La question des paupières tombantes, je connais, de manière asymétrique, c’est une marque de fabrique et perso, ça ne me fait rien… tout comme le reste… même les rides, ridules, cernes… mais faut avouer que ça rend le regard, reflet de l’âme ou pas un peu fatigué ! Si on parle de question de chirurgie esthétique, la question est vaste… je crois que je serai plus tentée, si je me posais la question par un geste de « remise en tension de l’ovale du visage », je ne sais pas comment ça s’appelle mais clairement, avec l’âge, on voit que l’ovale n’est plus ce qu’il était 🙂 mais bon, globalement, c’est normal et c’est comme ça ! usons d’artifice ponctuellement pour tenter de faire illusion si ça nous aide à avoir confiance :)! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *