Mon rapport à la lecture – ce que je lis… [et vous?]

Mon rapport à la lecture – ce que je lis… [et vous?]

Aujourd’hui, un petit sujet qui m’est venu lorsque j’ai répondu aux commentaires sur mon article au sujet de la lecture de la trilogie des « livres » de Glenn Cooper.

J’aime lire, beaucoup, beaucoup : mieux, je ne sais pas passer une journée sans lire. A tel point que même si je me couche tard pour diverses raisons (sortie, film, amis, etc…) j’ai besoin de lire avant de me coucher (et dans ce cas, je lis au lit) : c’est mon rituel, un peu comme si je prenais un somnifère. C’est venu progressivement, mais c’est désormais incontournable : mon chéri est assez compréhensif, car s’il est à mes côtés, il me laisse bouquiner, il a pris l’habitude, quand je lis, de mettre un masque de nuit sur les yeux pour ne pas être gêné par la lumière et pouvoir dormir peinard …

dans ma bibliothèque

Et mes lectures sont très éclectiques*… J’ai beaucoup de livres à la maison, une grande bibliothèque dans mon salon (depuis cette année, j’ai craqué pour un modèle de vitrine chez Maisons du Monde) et deux bibliothèques presque remplies (j’ai fait de la place) dans mon bureau (qui viennent de chez Ikea, que j’ai depuis 7 ans au moins).

Dans le salon, j’ai mis tous mes livres que je qualifierai de « documentaires » : les livres d’histoire, de sciences, les biographies, les livres de tourisme, sur le monde, les « beaux livres » (et généralement « gros » livres) mais aussi ma collection de Tintin… Ils sont classés par catégorie avec une bonne place prise par les livres d’histoire contemporaine (j’en ai récupérés certains au décès de mon père).

dans le salon, une grande vitrine à portes coulissantes pour y mettre beaucoup de livres (et un peu de jeux de société...)

dans le salon, une grande vitrine à portes coulissantes pour y mettre beaucoup de livres (et un peu de jeux de société…)

Et dans mon bureau, dans la première bibliothèque, bien remplie, il y a des étagères de classiques – de Balzac à Zweig en passant par Pagnol  ou Kipling. Je les ai rangés par ordre alphabétique…

ma bibliothequeIl y a des étagères de polars, des lectures mêlant aussi un peu d’ésotérisme au côté policier (comme les Dan Brown), les Raymond Khoury ou les Ravenne-Giacometti…

Il y a aussi des étagères de romans divers et variés, où se mélange Gilles Legardinier, Tatiana de Rosnay ou encore Robin Cook (qui est un auteur qui écrit des polars qui se déroulent dans le milieu scientifique/médical : je l’ai beaucoup lu à une époque, mais ça a fini par me lasser, c’était toujours un peu la même trame, malheureusement…).

 

Bien sûr, j’ai aussi des dictionnaires que je n’ouvre guère plus beaucoup – merci Internet ! – mais que je garde précieusement, on ne sait jamais, d’autant que ces dictionnaires sont « une tranche de ma vie » de mes apprentissages des langues (je ne sais pas me séparer de livres !) et puis dedans, il y a un vieux dictionnaire que ma mère a reçu lors de son certificat d’études!

Parmi ces livres, il en manque en format papier : simplement car je les ai lu en format électronique avec la Kindle, je pense notamment à tous les livres de Virginie Grimaldi, les Musso, Levy et à ceux de Ken Follett (la trilogie du Siècle).

J’ai une seconde bibliothèque avec pas mal de documentaires santé/hygiène de vie développement personnel, dont une partie que je n’ai pas encore eu le temps de lire…

Et j’y garde aussi précieusement des livres que j’ai utilisé pendant mes études (à mon avis, si je les ouvrais, j’aurai du mal à tout comprendre), mais cela fait partie de moi.

lectures sciences

Enfin, et j’y tiens beaucoup, je garde quatre vieux livres de contes qui datent de mon enfance, que j’ai lus et relus de multiples fois quand j’étais petite…. principalement des frères Grimm & du Andersen.

Et entre deux livres, deux étagères, des souvenirs, quelques photos, des objets qui ont du sens, des bougies aussi et surtout des matriochkas.

quelques unes de mes poupées russes en bonne place dans ma bibliothèque...

quelques unes de mes poupées russes en bonne place dans ma bibliothèque…

Mais tout ça pour vous dire que tout cela est très varié… Il n’y a guère qu’un style de livres auxquels je n’ai jamais accroché, les mangas : mon cadet adore ça, mais j’avoue ne pas m’y faire. Y’a pas moyen. Je lis de tout, je suis assez « open », mais ça, y’a rien à faire… Peut-être parce que je suis plus attachée à l’écrit qu’à l’image? On aura l’occasion d’en reparler, le sujet est vaste !

Et vous, quel(s) styles de lecture préférez vous?

 

 

 

 

 

*l’éclectisme selon les Inconnus

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires pour “Mon rapport à la lecture – ce que je lis… [et vous?]”

  1. Coucou,
    je lis de tout aussi…du thriller, polar, roman de vie, histoire, fantastiques, jeunesse…tout en fait !
    On a créé une bibliothèque nous même, sur tout un pan de mur dans notre pièce à tout faire …mais la place commence à manquer…on imagine déjà des futurs travaux pour y intégrer des places à livres!
    et sinon, pour ma part, je lis uniquement le soir, avant de me coucher..c’est mon petit moment déconnexion.

    1. c’est chouette de créer une bibliothèque intégrée : j’y avais pensé à une époque, et puis cette vitrine fermée m’a fait de l’oeil !

  2. moi je suis une dévoreuse de livres !
    mais je n’ai pratiquement plus de livres papier chez moi !
    tout est sur ma liseuse sauf mes BD !
    quand je ne trouve pas un livre en e-book, je l’emprunte à la médiathèque
    je viens de terminer la saga des Neshov de Anne B. Ragde
    maintenant il faut que je trouve ce que je vais lire !
    j’aime bien aussi ce moment d’attente, de suspension devant ma liseuse riche de plus de 800 livres, feuilleter, chercher, revenir en arrière, se demander si je vais lire celui là ou bien celui ci
    savoir que j’ai plein d’envies, plein d’espoirs et savourer à l’avance ce délicieux moment où on se plonge dans un livre dont on saura qu’il nous accompagnera (bien) pendant un certain temps !
    je suis très éclectique dans mes choix mais j’ai une préférence pour la Fantasy et la littérature nordique, autrement je redécouvre les classiques, les biographies, la science fiction ………… le seul genre auquel je n’ai jamais adhéré ce sont les romans d’horreur, çà je n’aime pas du tout !
    mon rêve serait de faire partie d’un club de lecture !

    1. Ce moment de suspension dont tu parles, brijoudu93, ça fait écho : je passe moi aussi un bon moment à me demander, devant l’écran de ma liseuse, quel livre correspond le mieux à mon humeur et à mes envies…
      On devrait créer un club de lecture ! Anne-Lise, ça ne te tente pas d’en lancer un via ton blog, un peu comme l’a fait Victoria de « Mango & Salt » ?

      1. Je ne sais pas vraiment pour le club de lecture : comment, sous quel principe? M’étant moi-même « abonnée » à des pages de ce genre, je me rends compte que ça m’ennuie, je préfère faire « cavalière seule » avec mes livres… l’idée d’une lecture commune, pour partager me plait beaucoup, mais l’idée de devoir lire un livre « imposé » me plait moins… je choisis généralement à la dernière minute ce que j’ai envie de commencer comme lecture 🙂 j’ai du mal à programmer !

    2. J’ai une furieuse envie de lectures diverses en ce moment, et je crois que je vais retourner à la médiathèque, parce que ça m’évitera d’avoir à tout acheter 🙂
      pour le club de lecture, tu envisages ça comment? Moi j’ai un peu de mal sur l’idée d’une lecture « programmée » (cf. ma réponse plus détaillée à Kat par ailleurs…)

  3. Je lis toujours avant de m’endormir sinon je n’y arrive pas… je lis en sortant de la douche enveloppée dans mon peignoir pour me sécher (et souvent je lis trop). je lis dans les transports en commun évidemment, et dans la queue du supermarché (vive la kindle) et au restaurant quand je déjeune seule ; et en vacances, naturellement… je lis des magazines pendant les pubs à la TV…
    Je lis beaucoup de romans policiers, des classiques aussi, surtout des romans russes, mais effarée par mon inculture en littérature espagnole ou italienne j’essaie d’y remédier. je lis des romans contemporains américains, parfois anglais, rarement français (je les trouve ennuyeux ou abscons ; j’ai essayé Angot et Darrieussecq, beurk).
    en littérature polonaise j’ai essayé Gombrowicz et je n’ai pas tout compris ; j’ai passé le bouquin à mon fils qui n’a pas été plus avancé… je suis honteuse car je passe régulièrement devant la libraire polonaise à Paris, elle est en face de Saint-Germain des Prés ! je me dis toujours qu’il faut que j’entre et je file m’acheter une robe…
    quand mes parents ont déménagé, mon père a partagé une grosse partie de son immense bibliothèque et j’ai hérité de pas mal de livres d’histoire, surtout des biographies

    1. confidence : je n’ai jamais lu de vraie littérature polonaise, il faut que j’y remédie ! Ma maman les lit en polonais, je trouve ça déjà prodigieux ! Pour la lecture, je vois qu’on est pareille, on lit beaucoup et aussi dans les moments « creux » 🙂 ça m’amuse beaucoup quand – dans les salles d’attente de médecins – tout le monde est maintenant sur un téléphone portable, et que je suis la seule à avoir un livre ! Tout se perd, c’est dommage !

  4. Hello !
    Je suis très touche à tout en lecture : littérature française ou étrangère (avec un faible pour l’Amérique latine et les auteurs anglo-saxons), policiers historiques ou contemporains, science-fiction, fantasy, steampunk, théâtre, plu les bouquins qui mêlent plaisir et travail (littérature latine et grecque anciennes), BD, mangas (mais dans un style très spécifique : ceux inspirés de l’antiquité ou du Moyen-Âge, au dessin généralement très soigné et aux auteurs très bien informés historiquement, comme « Ad astra », « Pline » ou « Cesare »).
    Je lis moi aussi tous les jours, dans le TER sur le trajet maison-travail et au lit : pour ça, la liseuse, c’est parfait ; je n’ai besoin que du rétro-éclairage pas très fort et mon mari peut dormir. Seul inconvénient : la fonction somnifère ne fonctionne pas du tout et il m’arrive d’éteindre à 1h30 alors que je dois émerger à 6h…
    J’ai donné beaucoup de livres récupérés en dématérialisé sur la liseuse, à cause du manque de place pour les stocker. Mais le vide que j’ai pu faire est progressivement rempli à nouveau par… les livres de mes enfants, déjà bien addicts (mon fils de 10 ans se passionne pour » l’île au trésor » ces jours-ci). Je ne vais pas m’en plaindre !

    1. un enfant qui devient addict aux livres, j’adore ! Mon cadet qui n’est pas très porté sur la lecture a dû lire Robinson Crusoé pour l’école et quand il l’a fini, il m’a dit « maman, je ressens comme un vide » : j’étais véritablement heureuse qu’il ait ressenti cela !

  5. Super tous ces commentaires j adore
    Oh oui créons un club de lecture
    Vous avez l air tellement passionné un véritable plaisir et bonheur de vous lire

  6. Moi je lis beaucoup et j’aime bien les romans de tout type et les biographies… je n’accroche pas aux thrillers ou aux mangas et je n’ai jamais accroché aux BD, alors que mes enfants adorent !

  7. Bonjour,

    Plutôt thrillers, policier. J’ai tenté et aimé (mais c’est peut etre que l’auteru et autre livre ne m’aurai pas plu) : Moi qui n’ai pas connu les hommes, une dystopie donc je retenterai !

    Je viens de finir Room d’Emma Donoghue, trouvé dans une boite à livre (tu connais ?), je l’ai pris au hasard et j’ai accroché au premières pages.

    Je lis des mangas, je selectionnes et fais surtout gaffe du nombre de volumes et surtout si c’est fini au Japon sinon on pars pour un truc de fous ! lol

    J’aime lire mais j’ai des périodes où je lis pas, plus. Avant Room j’ai pas lu pendant deux, trois mois.

    Surement besoin de faire des pauses…

    Voilà !

    Bye.

    1. Pour les boites à livres, oui je connais : j’ai découvert ça il y a qq temps, il y en avait aussi quand on est allé qq jours en bord de mer à Mers-les-Bains et il y en a une qui a été installée au parc en face de chez moi ! Je trouve le concept très chouette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *