Somatoline : est-ce que ça fonctionne vraiment?

Somatoline : est-ce que ça fonctionne vraiment?

Aujourd’hui, on va revenir sur un slogan que j’aime bien, car il a le mérite d’être simple, sans fioriture et permet de se faire une idée très rapidement du produit auquel il se rapporte. Ce slogan, c’est « Somatoline, ça fonctionne« . Il existe depuis des années et n’a pas bougé d’un iota. Peut-être parce que ça marche vraiment? Eh bien on va voir ça d’un peu plus près puisque j’ai testé trois produits de la gamme (en même temps que certaines d’entre vous, qui avez gagné le concours en juillet) pour me faire une idée assez précise de l’ensemble.

somatoline1.jpg

**Mes attentes : j’ai une cellulite aqueuse, de longue date et j’ai perdu 10 kg, je souhaite raffermir mes jambes, gommer un peu de cellulite et déloger des amas que j’estime disgracieux au niveau des genoux et un peu des hanches.

**Les produits utilisés : le traitement intensif zones rebelles, le traitement amincissant intensif nuit 10 et le traitement anti-cellulites en sachets monodoses. Attention, ne pas utiliser les trois produits en même temps sur les mêmes zones ! On agit en combinant les produits !

(1)Le traitement intensif zones rebelles : un tube avec un bouchon façon « canelure », pratique, qui délivre une quantité de produit pas trop abondante, qu’on peut doser aisément, j’aime.

zones-rebelles-somatoline.jpg
  • La couleur du produit est verte, ce dernier contient des algues, ça se voit à la consistance, l’odeur et la couleur. On applique (dans mon cas sur les genoux), on masse, et on ressent un effet chaud-froid direct. L’odeur de menthol n’est pour une fois pas trop forte. L’odeur générale du produit n’est pas désagréable (pas agréable non plus) et n’est heureusement pas persistante.
  • Et niveau résultats? Je l’utilise depuis deux mois et je crois que je vais continuer de l’utiliser, une fois que le deuxième tube sera terminé. Je suis convaincue par son efficacité car je trouve – objectivement – mes genoux moins empatés qu’avant. La promesse du produit est donc pour moi tenue ! Youpi, c’est le retour des gambettes !! Je valide à 200% ce produit, mon chouchou parmi les 3.
arabesquee-copie-1.jpg

(2) Le traitement intensif nuit 10 : un gros pot, un très gros pot pour un traitement de 10 nuits.

somatoline-intensif-nuit-10.jpg
  • L’odeur du produit est plus forte que le traitement intensif, la texture plus gélatineuse (encore des algues !) mais s’étale facilement. Je l’ai appliqué sur le ventre, les hanches et parfois les genoux et à chaque application, j’ai ressenti un léger échauffement. En revanche, j’ai détesté que le produit bouloche sur les jambes et là où je l’ai appliqué, le soir. Bonjour la classe et les draps qui récoltent le tout. Bof bof…
  • Et niveau résultats? On est en droit de s’attendre à un amincissement en 10 jours. Sur moi, ça n’a pas fonctionné et pourtant je me suis appliquée à le mettre malgré les bouloches qui m’insupportaient. Somatoline conseille de poursuivre 10 jours pour consolider les résultats, ça n’a rien fait de plus. Je crois que le produit a été réfractaire sur moi. Cela dit, je m’interroge toujours sur la taille du pot censé durer au plus 20 jours : je l’ai utilisé depuis un mois et il m’en reste toujours. Je le garderai pour le printemps prochain, je n’ai plus coeur à l’utiliser pour le moment.
arabesquee-copie-1

(3)Somatoline Cosmetic Anti-Cellulite : une présentation en sachets carrément ingénieuse (existe aussi en flacon-pompe), parfaite à emporter sans se charger d’un gros flacon (ou d’un gros pot comme dans le cas du traitement intensif nuit).

sachets-mono-doses-Somatoline.jpg
  • Le contenu du sachet est une crème verte (comme le reste de la gamme) qui ressemble au produit spécifique des zones rebelles. Je l’applique le matin, à raison d’un sachet pour les deux jambes, surtout sur l’arrière des cuisses, je masse et je met ce qui reste sur le ventre.
  • Et là, surprise, une réaction se fait quasi-immédiatement sentir : je rougis exactement là où j’ai mis le produit (et même là où je me suis frottée, genre si mon coude a croisé ma jambe, ne riez pas, c’est arrivé !), au départ j’ai même cru à une allergie, mais non, le tout s’estompe assez rapidement. C’est l’effet cryo-thermique (aussi appelé effet kiss-cool dans le jargon des blogueuses beauté) qui montre que le produit bosse pour nous.
  • Et donc concrètement, s’il bosse, il donne quels résultats? Un léger mieux au niveau de la cellulite derrière les cuisses et une sensation d’avoir moins de flotte dans les gambettes (action sur la rétention d’eau). Clairement, je pense qu’il aide à déstocker l’eau. J’aime bien ce produit car pour une fois, il agit sur mes problèmes de cellulite aqueuse liés à une mauvaise circulation sanguine sans me shooter au menthol. Oui, je ne suis pas fan du menthol dans les produits anti-jambes lourdes. Là, on en a, mais pas de quoi s’asphyxier, donc je suis assez satisfaite.
arabesquee-copie-1

BILAN : du très bon et du moins convaincant. Très bon et 200% convaincue par le produit spécifique pour les zones rebelles, je le rachèterai. J’aime le fait qu’il contienne de la caféine, produit qui, selon moi, est l’un des rares à montrer une réelle efficacité sur nos amis les capitons. J’ai en revanche moins aimé le traitement 10 nuits, qui est pourtant très prometteur sur le papier. Je le réessayerai au printemps, maintenant, je vais bientôt cacher mes petites rondeurs sous des tonnes de couches de pull…. L’hiver qui va arriver a du bon, il faut voir le bon côté des choses 😉

Gros plus, le suivi du « traitement » sur le net : on s’inscrit iciet on peut suivre son traitement pendant le mois d’application.

Quant aux prix des produits : entre 28 et 30€ pour le spécifique zones rebelles, 39.90€ pour les 30 sachets anti-cellulite et 35 à 40 € pour le gros pot « nuit 10 ».

Plus d’infos sur le site Somatoline où tous les ingrédients actifs des produits sont détaillés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires pour “Somatoline : est-ce que ça fonctionne vraiment?”

  1. Merci pour ces retour ma belle 🙂

    J’ai le gros pot de nuit mais a cause de l’effet bouloche j’ai peur de le réutiliser 🙁

    J’vais essayer de l’utiliser avec du cellophane (glamour powa)

    Zouilles

  2. donc finalement sur les 3 produits, seul le « zones rebelles » t’a convaincue (ce qui est déjà pas mal). Merci pour ton retour sur le test de produits !

  3. merci d’avoir testé pour nous : entre Percutaféine que tu avais déjà testée, la crème de l’Occitane et le spécial zones rebelles de Somatoline, on a de quoi faire un choix éclairé !

  4. merci pr ces avis la miss!!! je mets de la percutaféine moi et je trouve que ça fait son effet aussi… mais je tenterai bien le zones rebelles du coup ! biz

  5. ici j’ait le tout gros pot « classique » pour la nuit, chez moi ça marche plutot bien mais en // je surveille mon alimentation et j’ai repris la marche à la rentrée scolaire (vive l’école du gamin qui est loin)

    pour éviter les bouloches, un gommage tous les 3-4 jours et c’est nickel !!

    bisous

  6. Je ne l’ai utilisé que 4 semaines après la flemme et j’ai perdu 2,5 cm sur chaque cuisse. ! C’était très visible, j’ai perdu mes boses de graisse. Je ne sais pas si je suis claire :s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *