Stop à l’âgisme

Stop à l’âgisme

Commençons, une fois n’est pas coutume, par une définition, si vous voulez bien…

Âgisme : préjugé contre une personne ou un groupe en raison de l’âge. Selon l’OMS, l’âgisme apparaît lorsque l’âge est utilisé pour catégoriser et diviser les gens d’une façon qui entraîne des préjudices, des désavantages et des injustices.

Voilà pour la définition. De façon générale, je déteste l’âgisme et j’ai déjà eu l’occasion d’écrire à ce sujet… Et je me bats contre cet âgisme, j’ai un profond respect et une grande affection pour les personnes âgées…

Mais je ne pensais pas que cet âgisme commençait « si tôt ».

Vous allez comprendre.

Je lis énormément la presse, pour mon plaisir personnel et aussi pour m’informer, je me fais une revue de presse perso tous les matins…

Et l’autre jour, alors que je feuilletais la revue « Marie France », dont le lectorat est censé être la femme entre 25 et 49 ans, je tombe sur l’article (extrait ci-dessous) suivant :

Je suis happée par le titre car je trouve intéressant qu’on s’intéresse à la peau de nos aînées : quand je m’occupais de ma mère, qui a toujours été relativement coquette, je lui apportais régulièrement des crèmes et parfums, parfois même du blush et un rouge à lèvres.

BREF.

Vous avez lu le début de l’article? Déjà, j’ai été choquée (enfin, je vous rassure, choquée n’est pas le mot, plutôt surprise) par la citation attribuée à Coco Chanel : « personne n’est jeune après 40 ans, mais on peut être irrésistible à tout âge« . Petite contextualisation. Je pense que c’est nécessaire. Gabrielle Chanel, dite Coco, est née en 1883, elle avait donc 40 ans dans les Années Folles, les années 20… A cette époque, les 40 ans sonnaient le glas d’une jeunesse qui s’évanouissait. Plus maintenant : 40 c’est le nouveau 30 (relire cet ouvrage de Julia Vignali si vous voulez vous en convaincre). Bref : oui, à 40 ans, on a vieilli, mais franchement, regardez les femmes de 40 ans autour de vous, c’est vraiment le bel âge (j’ai plus de 40 ans, comme vous le savez, et même si physiquement je ne me sens pas au top pour d’autres raisons, je trouve que la femme de 40 ans est encore jeune – celle de 50 ans aussi, d’ailleurs…).

Alors je trouve que cette citation en introduction d’article est plutôt mal venue.

Et que dire de la suite, qui m’a fait tousser : « il n’y a pas longtemps, impossible pour les plus de 40 ans de trouver des conseils beauté dans les magazines« .

IMPOSSIBLE. C’est le mot de la journaliste…
Je tousse très fort.

Non mais : genre, la femme de 40 ans qui est sans doute l’une qui constitue le plus gros bastion du lectorat de la presse féminine ne serait donc pas, en fait, la vraie cible? Je ne comprends pas/plus.

La suite de l’article ne fait pas mieux avec des poncifs sur la peau des seniors : donc voilà, je suis donc une senior.

Cela dit, il parait qu’en catégorie « sport », je figurerais même parmi les vétérans si j’osais me frotter à la compétition. Ouais, vétéran !

Heureusement, la cosmétique des vétérans n’existe pas encore, ouf, on est sauvées, chères lectrices ! Enfin, sait-on jamais, il y a sans doute un créneau à occuper, qui sait?

Alors je suis un peu d’accord avec la suite de l’article qui rappelle à la presque quinqua en devenir que je suis que OUI, bientôt la vilaine ménopause et son arrêt progressif de la sécrétion d’hormones sonnera la fin de ma jolie peau : je serai donc bientôt une vieille peau.

Quand mes enfants me faisaient essayer une appli de vieillissement…

J’espère que je serai une aussi vieille peau que Sophie Marceau (54 ans), Julianne Moore (60 ans), Jodie Foster (58 ans) ou Monica Bellucci (57 ans).

Non mais vraiment ! J’ai trouvé cet article vraiment mal écrit, en plus d’être méprisant pour les quadra (je ne connais pas Yasmine Meurisse, la journaliste qui a signé cet article, mais je lis son nom depuis un bon moment dans la presse féminine… spécialiste beauté, OK, mais là, elle s’est un peu raté, je trouve !).

4 commentaires pour “Stop à l’âgisme”

  1. Coucou
    J ai énormément apprécié ton commentaire et je suis tout à fait d’accord avec toi
    Je suis, comme toi, profondément agacée par cette mouvance
    Je ne suis pas perdreau de l année et je suis très énervée par cette façon de penser j en veux pour exemple cet institut de sondage auquel j étais inscrite et qui subitement n a plus eu besoin de mes retours d opinion (parce que plus de 60 ans) sur le moment j ai été profondément vexée et ensuite très en colère
    Ma colère s est calmée mais je trouve dommage sincèrement que mon opinion et mes retours ne soient plus intéressants pour un institut de sondage mais c est comme ça alors je me dis que cet institut ne me méritait pas ( on s en sort comme on peut n est ce pas ?)

  2. je pense qu’elle est tout simplement inculte la petite jeunette. Elle te parle des plus de 40 ans et après elle cite une gériâtre ! puis elle parle des quadragénaires et plus comme une « minorité » ! alors que c’est exactement le contraire !
    cela dit pour moi Marie France c’est le journal pour les plus de 40 ans, vraiment plus de 40 ans, pour qui Grazia et Biba sont inutiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *