Stratégie « jambes légères »

Stratégie « jambes légères »

Bien avant le pic de chaleur, j’ai commencé à m’armer contre les méfaits des T° sur mes gambettes. Je ne me plains pas, après tout, c’était pire en 2003 (si, si, je vous jure), d’autant que j’étais enceinte jusqu’aux dents (8 mois passés !) et que je gonflais à vu d’oeil, de partout : du bidon, forcément, mais aussi des mains, des pieds, des jambes, c’était atroce ! Merci les tongs quand tu n’arrives plus à enfiler tes shoes ! Cela dit, à l’époque, je connaissais peu ce souci veineux que j’ai désormais bien identifié…

Le photographe aurait pu me demander avant de prendre mes jambes en photos :) (ahaha, mon rêve de gambettes !)--->photoshop !

Le photographe aurait pu me demander avant de prendre mes jambes en photos 🙂 (ahaha, mon rêve de gambettes !)—>photoshop !

Aujourd’hui, dès que l’été arrive, je ne me plains pas : j’adore la chaleur. Juste qu’il faut que je fasse attention à mes jambes. Sinon, c’est comme Vahiné, c’est gonflé ! Après ma ré-opération début mai, je suis passée à la pharmacie pour faire diminuer l’oedème post-opératoire et dès lors, j’ai sortie l’artillerie anti-jambes lourdes!

Un petit point rapide

L’insuffisance veineuse, c’est comme une « paresse » qui s’installe au plus profond de nos veines,qui sont devenues fatiguées à force de « pomper »… les valvules à l’intérieur des veines ne fonctionnent plus, ce qui empêche ce que l’on appelle le retour veineux, provoquant la stase (= l’absence de mouvements) du sang dans les veines, qui finissent par devenir des varices…  Et c’est le cercle vicieux de l’insuffisance veineuse qui commence.

jambes lourdes

Chez moi, ça ressemble plus à cette sensation…

C’est une pathologie qui en plus d’être inesthétique (ce qui faut longtemps mon unique préoccupation) a tendance à rendre les jambes lourdes comme des poteaux et gonflées (le glamour puissance 10 !). Pour vous donner une idée, quand j’étais enceinte – le moment où cette insuffisance veineuse était la plus forte – j’avais des pieds d’éléphants. C’était ultra moche et rempli d’eau. J’ai heureusement tout perdu à l’accouchement, mais c’est revenu aux grossesse suivantes. Et puis ça finit par devenir problématique avec les risques de phlébite qui font entrer la maladie dans une dimension plus préoccupante.

produits insuffisance veineuse

D’où l’intérêt de s’en occuper, de gérer ça au mieux, voire de se faire opérer ! Pour le moment, j’utilise une « routine » soins et plantes pour alléger mes gambettes

Par voie orale voici ce que j’utilise…

 

naturactive circulation cyclo3

Cyclo 3 des laboratoires Naturactive (médicament sans ordo – de toutes façons, la Sécu a déremboursé l’ensemble des veinotoniques !). C’est  un cocktail de plantes veinotoniques dont m’a parlé une amie et qui m’a aussi été recommandée par ma pharmacie habituelle. En plus du côté veinotonique (ce qui va favoriser le retour veineux), Cyclo 3 est vasculoprotecteur (protège les vaisseaux). Il peut être aussi utilisé dans le traitement des saignements (en dehors des règles) lors d’une contraception par micropilules ou lors du port d’un sterilet ou dans les crises hémorroïdaires…

J’avais couplé ça avec les sticks « circulation » (également chez Naturactive) – ce produit a hyper bien marché quand j’avais des fourmis dans les jambes… Là, j’ai arrêté de le prendre, je m’en garde une petite cure pour les vacances, quand j’aurai terminé Cyclo3.

Prix indicatif : autour de 13 € pour Cyclo3 (boite de 60 gélules, il faut en prendre 2 à 3 par jour) et 7€ pour les sticks (boite de 15)

J’avais aussi pris Extranase (non mais, le nom de ce médicament, ils ont fait fort !!!), ce sont aussi des plantes,c’est à la pharmacie qu’on m’avait recommandé ça, c’était pour les oedèmes post-opératoires, ça a super bien marché… (je ne me souviens plus du prix exact, autour de 6/7€).

Je vous avais posté cette photo le 30 mai sur Instagram... depuis Extranase est terminé :)

Je vous avais posté cette photo le 30 mai sur Instagram… depuis Extranase est terminé :)

Côté cosmétiques

Il existe plein de crèmes anti-jambes lourdes : généralement elles sont au menthol, ce qui est hyper rafraichissant, mais que je supporte moyennement à la longue, tout ce qui est menthe/menthol finit par me donner la migraine (comme les mojitos – non je ne met pas de mojitos sur les jambes !).

loccitane jambes légèresParmi mes favoris, la crème « jambes légères » à l’amande de l’Occitane (placée au frigo et à appliquer des pieds vers les genoux !) et le gel cuivre de Weleda qui fait aussi des merveilles (je les laisse toujours au frigo !).

weleda gel tonique cuivre

Prix indicatif : pour l’Occitane, 17€ le tube de 75 mL (je le trouve cher, mais je l’ai racheté dernièrement aux ventres privées, il était soldé !). Gel cuivre Weleda autour de 10/12€.

J’ai aussi découvert récemment une nouveauté de la marque Qiriness (disponible chez Marionnaud) : le wrap jambes légères.

Wrap qirieness jambes légèresAu début je pensais que c’était comme des chaussettes à enfiler et qui contenaient un produit à base de menthol. En réalité, il s’agit d’un patch sur lequel on applique un gel mentholé (fourni avec !) et qu’on applique ensuite sur les jambes (la marque le conseille aussi sur la nuque pour détendre !). Au contact du gel, le patch libère du CO2 qui agit comme de micro-bulles rafraichissantes (on ne sent rien du tout !) qui réactivement la circulation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On laisse poser 30 à 40 minutes et on finit par faire pénétrer l’excès de produits. Et comme le glamour est de mise sur ce blog… (sic !).. tadam !

La maison ne reculant devant aucun sacrifice, elle a décidé d'illustrer la pose du patch par la réalité. ça ressemble à un pansement géant (et croyez-moi, j'ai 6 mois d'expérience en pansement [rire jaune]) sous lequel j'ai pris soin d'appliquer le gel... ça détend localement et après, on fait pénétrer : l'effet dure forcément plus longtemps que les crèmes à masser directement !

La maison ne reculant devant aucun sacrifice, j’ai décidé d’illustrer la pose du patch par la réalité. Cela ressemble à un pansement géant (et croyez-moi, j’ai 6 mois d’expérience en pansements [rire jaune]) sous lequel j’ai pris soin d’appliquer le gel… ça détend localement et après, on fait pénétrer : l’effet dure forcément plus longtemps que les crèmes à masser directement !

L’effet « kiss cool » du menthol est super agréable et il dure, du fait de la pose puis du massage : plus d’efficacité qu’une crème seule ! A recommander aux épisodes caniculaires, ça tombe bien (attention, toutefois, quelques précautions d’usage…) !

Prix indicatif : 5,50€ la paire de patchs chez Marionnaud

Les petits plus…

Evidemment, je vous conseille les douches fraiches sur les jambes (voire – en ce moment – sur l’ensemble du corps !), les jambes surélevées (si vous y arrivez, la nuit aussi (moi je n’arrive pas à dormir sur le dos et sur le côté, jambes levées, c’est pas simple), les bains de pieds, les massages, bref, chouchoutez-vous et chouchoutez aussi vos gambettes et pieds !

Et bien sûr, bougez, pour favoriser le retour veineux (je fais quasi 10 km par jour, bon là, depuis trois jours, j’ai un peu réduit le rythme, il fait tout de même très chaud !).

le tout suivi d'un bon plouf (un peu fraîche la piscine)

Moi je rêve de piscine : est-ce que ce sera possible pour moi cet été??? Wait and see et croisage de doigts de pied SVP !

Et vous, vos trucs pour des jambes plus légères?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires pour “Stratégie « jambes légères »”

  1. Cyclo 3 mais en application locale, de l’eau florale de vigne rouge que j’ai mis dans un spray et que je vaporise sur mes mollets, chaussettes de contention (ah ah), bain de pied à l’eau glacée, douche froide, pieds sur-élevés la nuit (je dors sur le dos donc ça aide), je fais aussi une session de 15 minutes avec pieds en l’air contre le mur, ça fait drôlement de bien, un peu de marche aussi et trempette dans ma petite piscine gonflable le soir en rentrant du boulot 😀 😀
    Dis comme ça, je me rends compte que je fais, je pense, toutes les astuces qui existent !!

    1. Pour les chaussettes de contention, imagine que j’ai du en porter ne pleine canicule de 2003 (mais pas des chaussettes, des bas, à enfiler avec un ventre énorme !) et ils étaient super super laids !

  2. Ce qui marche pour moi c’est en prise quotidienne: « Vigne rouge – Cassis – Marc de raisin bio » de Fleurance Nature et de l’homéopathie en cas de fourmis (la nuit pour moi le plus souvent): Zincum Metallicum….et sinon les pieds au mur dès que je peux …super :/

  3. Merci pour ce rappel ! J’ai connu aussi la grossesse avec jambes en poteaux (en août ! Insupportable ou presque…) et j’ai tendance à faire de la rétention d’eau et à ressentir lourdeurs et douleurs pour cause de mauvais retour veineux car j’ai le pied creux : l’emplacement de la voûte plantaire qui, habituellement, active le retour veineux quand on marche ne touche quasiment pas le sol chez moi. Damned !
    En ce moment, je carbure au Daflon qui, d’expérience, fonctionne bien, et je prends garde à beaucoup boire : si j’oublie, la sanction est immédiate … et très désagréable.
    Ensuite, il y a évidemment une autre solution : il faudrait que je reste moins assise devant mon ordinateur (moins assise tout court !). Mais là, ce n’est pas évident, obligations professionnelles obligent ! J’attends avec impatience le retour des journées de rando : quand je passe ma journée à crapahuter, adieu les jambes lourdes et épaisses !

  4. Enceinte en 2003 ? oh la lla !
    quand je suis en vacances l’été je garde une bombe d’eau thermale dans la voiture et je m’asperge, ça soulage. l’occitane avait un pschitt à la verveine très chouette mais ils l’ont arrêté. en général je fais remonter une crème rafraîchissante pour les pieds sur les jambes ; mon problème c’est plus les pieds, hier ils ont gonflé dans mes escarpins et hop ! écorchure…

  5. J’avoue que tu viens de me faire TRES peur avec cet article : j’ai gonflé gonflé GONFLE pendant ma grossesse à l’été 2015, à tel point que j’ai pris 19kg les 3 derniers mois ( j’en ai heureusement perdu 17 juste après l’accouchement ). Ce n’était bien sûr que de l’eau mais j’avais des pieds et des chevilles de PACHYDERME ( j’en avais posté une photo -terrifiante- sur Instagram ). J’avais essayé tout ce que les médecins/amis/famille m’avaient conseillé : les bas de contention, les jambes relevées en permanence ( du soir au matin et du matin au soir ), les infusions de queue de cerise, bouger, des poches de glace à même la peau avec le ventilateur braqué dessus et les crèmes anti jambes lourdes. RIEN n’y a fait 🙁
    Du coup, quand je lis que tu as subi la même chose pour tes grossesses suivantes, j’avoue j’ai très peur. Car ce problème a vraiment gâché mon dernier trimestre ( je l’ai subi, vraiment vraiment ).

    1. tu as peut-être un souci veineux sous-jacent? je te rassure, j’ai pris un peu moins aux autres grossesses, ça n’était pas l’été, mais j’ai quand même gonflé et re-perdu à chaque fois la flotte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *