Trop de cosméto tue la peau ! Aka la dermatite périorale

Trop de cosméto tue la peau ! Aka la dermatite périorale

Mon père avait raison (pourvu qu’il ne lise pas cela, ça lui ferait trop plaisir) : depuis que je suis une jeune femme, j’utilise des crèmes hydratantes de toutes sortes pour hydrater ma peau… et il m’a toujours dit « pppffffff, toutes ces pommades (papa a une vision très pharmaco de la cosméto et des produits de beauté), ça ne sert à rien« , un peu amusé quand même du soin que je prenais à prendre soin de moi.

cosmétiques

DR

Cela dit, le maquillage, je ne m’y suis mise qu’en terminale, pour un fond de teint hyper léger (quand je pense que j’ai commencé à me maquiller à 17-18 ans et que de plus en plus de jeunes filles le font dès l’âge de 12 ans…. bref….).

A l’adolescence, je n’ai eu à déplorer que quelques légers petits boutons, pas de véritable acné et en ce sens, je sais que j’ai de la chance… Mes taches de rousseur ont été, à une époque, le truc qui me faisait pester, que je n’aimais pas, jusqu’à ce que je m’habitue et que j’apprenne même à les aimer (j’en avais parlé ici).

Bref, ma peau j’y tiens, je lui donne ce qu’il y a de meilleur (du moins, ce que je pensais). Je n’ai jamais fait de réaction violente à un produit cosmétique (si, une fois, à un savon) et j’ai toujours hydraté matin et soir, fait des gommages régulièrement, des masques, etc…

application crème cosméto

DR

Question maquillage, je fais toujours assez light depuis quelques années puisque je suis une adepte des BB et CC crèmes.

Pourquoi je vous raconte ma vie comme ça? Pour vous situer un peu le sujet…

  • Depuis environ six mois, peut-être plus, j’ai vu apparaître une petite zone constellée de tâches, boutons, plaques, quelque chose de difficilement définissable sur le côté de la bouche… Pas très grosse, mais parfois, ce genre de petites choses apparait et disparait sans crier gare et hop, on passe à autre chose. Et puis c’était l’hiver, alors, je me suis dit que c’était des dartres parce que ça me semblait être des plaques sèches, ça n’était pas très clair… Je mettais donc sur cette zone deux fois plus de crème, j’allais me coucher en appliquant de la Cold Cream Avène en couche épaisse (ou Cicalfate pour aider à cicatriser) pour endiguer le truc, mais rien n’y a fait, cette zone à l’aspect indéfinissable a persisté….
  • Je connais ma peau et pour moi, ça n’était pas normal : j’ai déjà eu des boutons, des dartres, mais je sais les « soigner » et ça ne reste pas en place aussi longtemps… et puis j’ai lu cet article qui m’a fait flipper un peu… et si c’était un truc un peu plus méchant, on ne sait jamais… J’ai donc pris un RDV dermato en me disant qu’il valait mieux y aller pour rien que trop tard. Surtout qu’il y a des délais… [à ce sujet, savez vous que c’est aujourd’hui la journée « no mélanome »?]
  • Entre temps, j’ai relâché la pression et je me suis dit que ça devait être un eczéma localisé sur cette zone, mais bon, RDV était pris, j’avais d’autres choses à montrer au dermato, alors hop, j’y suis allée.
AL

Le jour du RDV, crème hydratante comme d’hab et rien d’autres : zéro maquillage pour que le dermato me voit brutte de décoffrage (ma photo postée sur Instagram où vous avez été unanimement gentilles en me disant que j’étais parfaite ou presque LOL). Ce jour-là, la plaque était là, discrète, mais bien présente. Sur une vue d’ensemble, ça passe, d’autant que j’ai des taches de rousseur 🙂 ça permet de noyer le poisson si j’ose dire. D’ailleurs, grosso modo, comme je « masquais » généralement ça sous ma CC ou BB crème, on ne voyait pas grand chose… sauf les habituées 🙂

  • Pour le dermato, ça n’a pas été difficile à identifier : dermatite péri-orale. Pour faire simple, la dermatite périorale est une affection de la peau localisée au pourtour de la bouche qui ressemble à un mix d’acné et de rosacée. Du glamour, là, tout de suite.
  • Dans mon cas, ça reste léger, mais le médecin m’a tout de même prescrit un traitement d’un mois (une crème le matin, une le soir et un antibiotique) pour endiguer tout ça. Car de ce que j’ai pu voir sur le Net (curiosité professionnelle, j’ai été fouiner après ma consult’ –> ne le faites pas, y’a des trucs moches), ça peut être assez sévère.

En attendant, j’ai tout de même demandé une petite explication du pourquoi au dermato : plusieurs causes possibles, les corticoïdes (mais je n’en ai pas pris), le stress (moi, l’éternelle stressée, je n’y suis pas étrangère) et surtout un excès de cosmétiques et de crèmes. Peut-être (et même fortement probable) que mon souci vient de là, car quand j’étais au Maroc, j’ai levé le pied sur ma routine beauté et ma peau était mieux. Et depuis une semaine, je me suis mise en diète cosmétologique et pareil, ma peau a montré une amélioration à l’endroit où la dermatite s’était installée.

peau sèche

DR

Mais une diète cosméto, c’est pas simple du tout : je mets un minimum de crème hydratante (je ne vous dis pas à quel point ma peau en souffre) et j’ai pour le moment banni les produits pour le teint (BB/CC crème, anticernes/ correcteurs) pour alléger tout ça. Une chance, c’est l’été et je ne suis pas blafarde, donc le matin, un soupçon de blush et en route Simone, on est prête pour la journée… mais pour le détail, je vous raconterai tout ça, car du coup, j’ai opté pour quelques gestes essentiels pour « survivre » pendant cette période 🙂

Bon, rassurez-vous, j’ai de quoi faire en test produits, j’ai de l’avance 🙂

J’espère que ce petit article un peu personnel (et c’est volontaire) vous aura éclairé sur l’importance de prendre soin de sa peau et d’être à son écoute….

Et n’oubliez pas de rendre visite une fois de temps en temps à votre dermato pour vos grains de beauté si vous en avez pas mal, je pense qu’il vaut mieux y aller pour rien que trop tard… (dixit une fille remplie de grains de beauté qui les a tous montré à son dermato 🙂

Lire ici ma routine de soin pour tenter de soumettre ma peau à moindre épreuve !

 

 

34 commentaires pour “Trop de cosméto tue la peau ! Aka la dermatite périorale”

  1. Tu as raison, très très important la visite dermato, c’est ce qui m’a permis de m’en faire enlever un (sans gravité), mais comme toi, j’en ai beaucoup (ainsi que des tâches de rousseur), j’y vais donc chaque année et j’évite le plus possible le soleil, surtout en été (difficile quand on habite à prximité de Nice, les gens me prennent pour une folle avec mon teint lavabo :D).
    Bref, j’espère que tout va s’arranger pour toi, le tout étant de trouver un juste milieu.

    1. oui, rien de sévère donc je suis sûre que ça va s’arranger, mais ça aurait pû s’envenimer si je n’avais pas consulté, car il y a des trucs sévères… pour ton côté « Blanche Neige », tu peux peut-être tenter les autobronzantes et poudre de soleil en ayant la main légère pour le côté bonne mine?

      1. Ce sont surtout mes jambes qui choquent, jamais de robes/jupes quelle que soit la saison alors forcément dès que je sors mes mollets l’été a éblouit lol.
        Mais bon, personnellement je le vis plutôt bien c’est aussi pour ça que je n’utilise rien pour contrer.
        Puis aussi, je suis un peu flemmarde, surtout que je passe déjà 30 bonnes, voire 40 minutes dans la salle de bain le matin … 😀

    1. et pourtant, je n’avais pas l’impression ‘en utiliser tant que ça : en ce moment, je n’utilise même pas de sérum, juste une crème de jour et de nuit et un contour des yeux, bah du coup, j’ai allégé tout ça 🙂

  2. J’ai eu la même chose à deux reprises, mais plutôt que de souffrir d’une consommation « excessive », les miennes ont été déclenchées par des produits bien distincts auxquels ma peau n’a pas bien réagi du tout. Depuis, je fais plus attention à ce que j’achète et essaye et j’essaye de mieux écouter ma peau.

    Je suis contente que tu abordes le sujet en revanche, c’est quelque chose qui ferait bien d’être discuté surtout dans le monde de la beauté !

    1. tu as réagi à un produit en particulier? Moi je suis quasi sûre que ça vient des cosmétiques utilisés (matin et soir, sérum+ crème de jour/de nuit = BB ou CC crème) mais on n’est jamais sûre à 100%

      1. Un tonique Ünt et un gommant Dermalogica qui étaient visiblement tous deux trop riches pour ma peau. Ça a été facile à voir vu qu’après utilisation de ces deux produits (c’était le seul changement dans ma routine habituelle) j’ai fait une très mauvaise réaction, du genre ma peau est devenue toute rouge et brûlait, et après ça, j’ai vu l’apparation de la dermatite (la mienne était autour des yeux, en revanche). Après soins et retour à la normale niveau routine, plus rien.

        1. là, j’ai un traitement d’un mois et avec l’été, c’est plus facile d’alléger ma routine 🙂 on verra comment ma peau se portera au moment de mes congés

  3. C’est dingue quand même et un peu frustrant pour une Beauty Addict de devoir « freiner » sa conso… :s
    Comme quand j’ai fait une allergie à un masque, je ne mettais que de l’eau thermale et une crème pour peaux intolérantes… Bah j’étais bien malheureuse !
    J’espère ne pas trop « surcharger » la mienne mais bon :
    nettoyant + lotion + sérum + contour des yeux + crème de jour + DD Cream…
    Bref, elle se porte bien pour le moment, croisons les doigts pour que ça dure !
    Gros bisous !

    1. au niveau produit, je n’avais pas la sensation de surcharger, mais le dermato m’a dit que ça pouvait arriver que la peau réagit mal : mais on en parlera ce soir, on se voit chez weleda, des bisous

    1. Oui, j’avoue que ton article m’avait fait peur, mais pour la bonne cause, et c’est ce jour là que je me suis décidé à prendre RDV chez le dermato (on en avait parlé brièvement sur Twitter, et tu m’avais dit qu’au pire, si la tache disparaissait, je pourrais toujours annuler le RDV, mais ‘jen ai profité aussi pour montrer mes nombreux grains de beauté et tout va bien de ce côté là…. Ton article est d’utilité publique, merci encore de l’avoir écrit !

  4. Merdoum ça ressemble à la plaque bizarre que je fais de temps en temps entre la lèvre et le menton… sauf que la mienne n’arrive que quand j’utilise certains produits, par exemple des produits trop agressifs type acide de fruits. Et là je me demande si c’est pas ma CC crème qui est en cause, ou le nouveau masque essayé lundi soir… Arf ça devient compliqué!
    C’est quoi les crèmes que tu as le droit d’utiliser du coup?
    Bises

    1. le dermato m’a conseillé d’alléger mes routines soins, donc le matin, je mets ma crème du moment (Darphin) et sur la plaque, la crème pharmaceutique prescrite et le soir, rien du tout (dur dur !) juste la crème qu’il m’a prescrite sur les zonesà soigner (c’est un médoc pour l’acné, j’espère que ça ne va pas me flinguer la peau)

  5. Oh on doit avoir le même père je pense car il me fait aussi ce genre de réflexion.

    Moi j’essaie (si je n’ai rien de prévu)de faire des we no makeup et no cosmeto idem pour les vacances.

    sans crème du tout se serait impossible, j’aurais une peau de croco!!

    biz

    1. sans crème, je t’avoue qe c’est dur pour moi le soir, ma peau tiraille 🙁 mais j’essaye de m’y tenir, le matin ,en revanche, hydratation en version light…

  6. Bonjour
    La lecture de vos 2 articles m’a fait réagir. J’ai une peau claire, des tas de grains de beauté…
    et je zappe depuis de longues années la visite chez un dermato. Je vis dans un « désert médical » et tous les dermatos à moins de 50 km ne prennent plus de patients. Il faudrait que je me résigne à aller plus loin car c’est effectivement très important.
    Du coup, ton (vos?) dermato(s) respectif(s) vous ont un peu indiqué ce qu’est une routine adéquate pour la peau?
    A la lecture, je me suis dit que le « layering » tant vanté sur certains blogs beauté est peut être une habitude risquée non?
    Bonne journée

    1. en fait, je pense que certaines peaux doivent mieux supporter le layering que d’autres, mais moi, elle a dit stop. Concernant ma routine, le dermato ne m’a pas vraiment conseillé de produits, juste d’alléger ma crème de jour et pour le reste, j’ai adapté toute seule, mais ‘jen ferai un article !
      et pour ton propre cas et la visite dermato, je sais que c’est « chiant » de faire des kms pour voir un toubib qui n’aura probablement pas grand chose à te dire (et c’est tant mieux) mais mieux vaut y consacrer un peu de temps et le faire pour rien que trop tard… On remet toujours à plus tard en pensant que ça ne nous atteint pas, mais suite à une expérience très triste de quelqu’un qui a tardé à consulter (parmi mes proches) j’ai perdu quelqu’un (pas d’un cancer, mais d’autre chose) et je me suis promis de ne plus jamais repousser ce genre de visites, utiles, même si c’est un peu « chiant » 🙂

  7. J’ai déjà constaté ça sur moi également !
    Merci pour ton éclairage, je serai plus vigilante… Et j’ai déjà baissé drastiquement ma conso de cosmétique pour seulement une huile quasi sur-mesure, ma peau a rarement été aussi bien malgré des hormones capricieuses 🙂

  8. Tenez, je sors de chez un n-ième dermato qui m’a diagnostiqué une dermite peri-orale.. La dernière en date m’avait diagnostiqué de la rosacée.. Et le précédent encore de l’eczéma!
    C’est vrai que visuellement, on peut assez aisément confondre ces différentes maladies de la peau..
    Ma dermato pense également que ces réactions viennent de produits que j’utilise, et aucunement d’un dysfonctionnement interne disons 🙂
    J’utilise depuis quelques mois et ce de plus en plus des produits bio… Qui apparemment ne sont pas recommandés pour des peaux sensibles comme les nôtres car trop agressifs (première nouvelle 🙁 ce qui me désole mais bon).
    J’ai décidé ces jours qui viennent d’alléger au maximum ma routine du matin et soir : Je ne mettrai de la crème hydratante que si ma peau en ressent le besoin! Sinon, rien, nada !
    Et je verrai bien comment les choses évoluent… Avec tous les traitements que j’ai vu passé pour des diagnostics finalement faussés, il va je pense me falloir du temps pour retrouver une peau convenable… Bon courage à toutes !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *