Ultra-Doux Garnier : le masque au monoï sans silicone (mais quand même avec des silicones-like)

Ultra-Doux Garnier : le masque au monoï sans silicone (mais quand même avec des silicones-like)

Voici un titre un peu long et pas forcément très clair… Aujourd’hui, nous allons parler d’un masque cheveux pour l’été. Ce masque, c’est le masque Ultra Doux de Garnier « après-soleil » à l’huile de monoï. et de néroli.

masque réparateur après-soleil

 

Je le voulais dès que je l’ai croisé (dans les pages d’un magazine, je crois? à moins que ça ne soit sur Instagram?)  et au départ, j’ai eu un peu de mal à mettre la main dessus. Et une fois que je l’ai trouvé, une de mes lectrices régulières et amie blogueuse (Clémence, du blog Applefrite) m’a fait remarquer que ce masque estampillé sans silicone ne l’était en fait pas (sans silicone, si vous suivez ^^).

masque-neroli-garnier

En gros, les silicones tels que nous les connaissons sont remplacés dans ce produit (et dans bien d’autres produits capillaires, la liste est longue) par des ammoniums quaternaires qui ont exactement la même action que les silicones, qui sont aussi peu naturels et qui étouffent aussi le cheveu : en gros, si vous voulez bannir les silicones, maintenant, vous devez aussi regarder si vos produits capillaires contiennent ces ammoniums quaternaires.

sans-silicone

Mais avant de revenir en détail sur sa compo, voyons d’un peu plus près la bête. Ce qui m’a séduite? La promesse d’un masque après-soleil sans silicone (oui, oui, je sais, c’est raté) et l’odeur de monoï.

texture-masque monoi

On est sur un masque capillaire classique, à laisser poser et qui, sur mes cheveux balayés (et donc fragilisés par la décoloration) a son petit effet. Après un peu de soleil (ou cet été, après le combo soleil+piscine) il permet aux cheveux de retrouver un peu de matière, les rend plus doux et donc ça me convient plutôt pas mal. Je l’emporterai dans ma valise pour les vacances.

sans-silicone

Estampillé en grosses lettres « sans silicone », il avait tout pour me plaire… et était donc parfaitement recommandable. Il ne l’est pas moins pour moi car je le trouve efficace, mais je sais de plus en plus de filles sont sensibles au « no silicon » donc difficile de le recommander vu qu’il contient d’autres molécules tout aussi mauvaises pour le cheveu.

masque

Et j’ai surtout la sensation d’être bernée : on me vend du sans silicone, je ne suis pas forcément au courant de tout en ce qui concerne les formules et du coup, je fonce tête baissée et au final, je me fais « avoir ». Bon, de mon côté, je ne suis pas intégriste du sans silicone, mais je sais que certaines filles ont définitivement banni ce produit et se fient aux étiquettes pour trouver du « sans silicone » donc ferait aveuglément confiance à ce produit… Je trouve ça un peu fort de café….

masque-monoi-ultra-doux-garnier copie
Mais bon, cela n’enlève rien au fait que j’aime ce produit, mais je ne peux que vous mettre en garde sur le « sans silicone » qui – sans être mensonger – est globalement erroné.
Le prix du produit : environ 5/6€.
composition

Sa compoAqua/water, cetearyl alcohol, quaternium-87, paraffinum liquidum/mineral oil, behentrimonium chloride, cetyl esters, glycerin, Cl 19140/yellow 5, Cl 14700/red 4, cocos nucifera oil/coconut oil, hydroxyethylcellulose, phenoxyethanol, limonene, benzyl salicylate, benzyl alcohol, linalool, vanilla planifolia extract/vanilla planifolia fruit extract, propylene glycol, isopropyl alcohol, caprylyl glycol, gardenia tahitensis flower extract, citronellol, citric acid, citrus aurantium amara flower oil/bitter orange flower oil, hexyl cinnamal, parfum/fragrance
(FIL C163913/2)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires pour “Ultra-Doux Garnier : le masque au monoï sans silicone (mais quand même avec des silicones-like)”

    1. oui, c’est exactement ça (perso, j’ai essayé le zéro silicones, puis ma route a recroisé des shampooing avec silicone qui ont fait du bien à mes cheveux, donc maintenant, je fais attention sans me l’interdire à 200%… certains soins restent top quand même , même s’ils ont des silicones niveau compo… mais bon, mieux vaut être au courant quand même

    1. ça demande plus de vigilance et d’informations, mais on n’en a pas toujours la possibilité, dommage 🙁 cela dit, j’aime bien ce soin, c’est pas non plus un poison à éviter à tout prix 🙂

  1. Moi je ne fais pas très attention aux silicones mais c’est vrai que j’ apprécie quand il n’y a en pas. Là ils ont vraiment trouvé une parade pour afficher sans silicones et ce n’est pas très honnête ! Mais ceci-dit… j’adore le monoï et je pourrais vraiment craquer pour ce masque ^^

    1. tout comme toi, je trouve ça un peu malhonnête mais bon, le reste me plaît, alors je ferme les yeux (enfin un tout petit peu, en vrai, je suis un peu fâchée à l’intérieur 🙂

  2. Moi ce qui me choque dans ce type de produit (et y a pas que Garnier qui le fait), c’est que c’est censé être au monoï, donc tu t’attends à ce qu’il arrive en tête de compo. Bah non ! En tête de compo, tu as de l’huile minérale et du silicon-like (quaternium), yououh ! Après, je sais que le quaternium est plus léger que le dimethicone et donc s’élimine plus facilement (surtout qu’un masque, tu le fais généralement 1 fois par semaine) donc ça, ça pourrait encore passer. Ce qui me fait bondir, c’est surtout la concentration de monoï. T’es ptet mieux de te mettre carrément de l’huile de monoï sur tes cheveux !

    1. il y en a quand même et une fois, on m’a dit que ce n’est pas parce qu’il n’apparait pas en premier de la liste INCI qu’il n’est pas majoritaire. Cela dit, ici, j’en doute : mais bon, il apparait tout de même assez haut. Mais effectivement, si on veut du monoï, autant se mettre directement de l’huile sur les cheveux (moi je suis un peu « huil-ophobe, j’ai toujours du mal sur mes cheveux fins, même rincés, j’ai l’impression que ça perdure….) mais bon, on le sait, c’est avant tout marketing, je ne suis pas dupe, même si je suis « tombée » dans le panneau, le monoï est ici avant tout pour vendre et clairement, moi c’est ce qui a déclenché l’acte d’achat, parce que je suis une gonzesse LOL (ahh le cliché, on va me tomber dessus, la parfaite dinde décérébrée 🙂

    1. disons que rien n’est mensonger, mais au final, on se retrouve avec la même qualité que les silicones, ce qui n’est pas top pour celles qui font gaffe : pour le bio, après, oui, tu sais s’il y a un label que c’est bio !

  3. Salut!
    J’étais au courant de cette nouvelle manière de nous berner! Je trouve ça vraiment dommage qu’on en arrive à nous mentir sur la composition des produits… Je ne comprends pas qu’une telle chose soit autorisée. Je fais attention aux silicones dans mes produits capillaires c’est pourquoi ça me désole de voir que même des produits « sans silicone » en ont. Malgré tout le polyquaternium et tous ces dérivés ne sont pas aussi tenaces que le « dimethicone » c’est pourquoi je l’accepte car je trouve les produits « ultra-doux » très bien, j’ai moi aussi craqué pour un masque « sans silicone » qui est le masque merveilleux et j’en suis dingue en soin avant-shamping. Le prochain que je testerai sera certainement celui que tu nous présente!
    Bisous 🙂

    1. moi aussi je tolère ces produits et je ne fais pas la chasse mais je trouve un peu dur de mettre d’autres produits dont les industriels savent parfaitement que ça fait la même chose que les silicones

  4. malheureusement même si il est indiqué sans silicone il faut toujours se méfier et lire les composants ….
    pas facile de trouver des produits 100% sans silicone donc si le produit fait du bien à mes cheveux et bien je l’utilise quand même 😉 venant de Garnier je ne suis pas étonnée!
    merci pour ton article et bonne soirée

  5. Coucou 🙂

    en fait ce produit est bien sans silicone car au vu de la compo il n’en contient pas. Donc là dessus pas de mensonges. Les ammoniums quaternaires sont comparables aux silicones mais ils n’en sont pas. Ce sont deux produits différents donc on peut très bien indiquer sans silicones et mettre des ammoniums quaternaires. Évidemment tous ces ingrédients sont occlusifs et mauvais pour les cheveux car ils vont les étouffer et leur donner un semblant de bonne santé. A force d’utiliser tous ces ingrédients on se retrouve avec des cheveux ternes, secs, et difficile à démêler. Donc à bannir pour celles qui y sont sensibles

    Quant au monoï il ne peut pas être en tête de liste car c’est un masque capillaire et cette galénique ne permet pas une huile en première position. Comme l’ont très bien dit les filles si on veut du monoï il faut préférer le macérât végétal de monoï. Si l’huile se trouvait en tête de liste, le produit serait beaucoup trop gras et il serait instable. Ensuite le mettre en fin de liste c’est évidemment marketing comme vous l’avez très bien dit 🙂

    @Vesper L ce n’est pas exactement ça, pour la liste INCI, en fait cette liste qui affiche les ingrédients de manière décroissante est bien plus complexe qu’il n’y parait. Par exemple un ingrédient inscrit en fin de liste peut être plus concentré et actif qu’un ingrédient inscrit en tête de liste. Cela est valable pour les cosmétiques biologiques et naturelles. Les cosmétiques issues de l’industrie pétrochimique sont simplement marketing donc à déconseiller pour celles qui sont sensibles aux compositions de leurs cosmétiques.

    1. pour le sans silicone, oui je sais qu’iul est bien sans silicone (d’où mon titre « silicone-like » pour dire assimilés.
      Pour la liste INCI, pareil, c’est ce que j’explique qu’un produit en haut de la liste ne signifie pas qu’il est plus important…
      et on se doute bien que tout est marketing (et je suis la première à m’engouffrer dans la brèche !)

      merci pour tes précisions en tout cas…

  6. Ah la la, je suis un peu outrée quand même…
    Plutôt que de berner comme ca (genre, on l´aurait pas remarqué à un moment ou un autre…), ils pourraient faire un véritable effort sur les compos!
    Ca me tue…
    Après, les silicones en soin après-shampoing, je ne suis pas fondamentalement contre ds la mesure où ca permet qd même de lisser les frisettes mais c´est le mode de communication qui me gêne ici!
    En tout cas, merci d´avoir mis le doigt sur ce point…

    1. moi je suis revenue à certains silicones car certains shampooing avec m’ont bien plu donc pourquoi pas… mais à la rentrée, je pense revenir à du sans silicone pour les shampooing, pour les soins, c’est différent !

  7. Ce produit donne vraiment envie ! Mais je trouve ça vraiment dommage de dire sans silicone et de remplacer par une autre chose qui fait la même chose ! Bon moi je ne regarde pas forcément mais je parle pour les autres quoi !
    Bisous

  8. Je n’aime pas du tout le coté mensonge du sans-silicone qu’en fait est présent en peut-être pire. On à démontrer les méfaits du silicone, on n’en sait pas des masses sur ses petits copains. Moi qui les ai totalement banni, je peux vous assurer que le cheveu n’est jamais aussi beau que sans. Les produits Desert Essence sont notamment mes chouchous remplaçants. Des bisous !

    1. Bien sûr, ils ont raison sinon, ils seraient « hors la loi », mais le fait est que le produit contient des ammoniums quaternaires (ce que j’explique dans l’article) et certaines personnes fuyant les silicones fuient aussi ces ammoniums pour les mêmes raisons, d’où ma mise en garde (perso, je ne suis pas contre tant que le produit convient à mes cheveux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *