Ce n’est qu’un aurevoir… (?)

Ce n’est qu’un aurevoir… (?)

Un long silence, une absence, un manque d’envie, la tête ailleurs et surtout pas ici, des questions, comme d’habitude, mais cette fois-ci, elles restent enfouies au fond de moi… J’aurai aimé croire que je pouvais continuer cette belle aventure que j’ai commencée il y a 10 ans : oui dix ans du Boudoir de Vesper…

Mais ce n’est qu’un au revoir. J’ai parfois voulu venir vous parler, de choses et d’autres, livres, cosmétiques et puis je me suis dit « à quoi bon? ». Le monde évolue et j’ai l’impression que la sincérité n’a plus de sens, que la superficialité a gagné tout le monde, que le partage ne vaut plus. Pourtant j’y ai cru. Mais enfin, ce n’est pas bien grave !

J’ai essayé de garder mon intégrité, de ne pas laisser la place au mélange des genres, mais ça ne fonctionne pas ainsi.

Cela me fait mal au coeur de perdre certaines d’entre vous, avec lesquelles j’aimais discuter par commentaires interposés : mais mon adresse mail vesperlynd(at)numericable.fr reste ouverte si vous en avez envie.

Je ne me voyais pas disparaitre sans rien dire, au moins par égard à celles qui continuaient de me lire et de commenter… alors voilà, à vous, MERCI !

Est-ce que je reviendrai? Je ne sais pas, mais ce qui est sûr, c’est que j’ai besoin d’écrire, de partager en toute sincérité et je n’éloigne pas l’idée de continuer à écrire sur les livres. J’avais une autre idée de blog en gestation (après tout, ce « Boudoir » était le deuxième de mon aventure blogging). J’en ai d’ailleurs déjà un en cours (et en dormance) sur une thématique chère à mon coeur. J’ai aussi caressé l’idée d’un autre blog, mais voilà, je ne peux pas tout faire. Ou alors je garde ce boudoir et je le ré-oriente, je ne sais pas…

Reste que j’ai aimé partager avec vous, j’ai aimé vos interactions, j’ai apprécié les moments que les marques m’ont accordé à une époque et pour tout ça, cette expérience fut enrichissante…

Aujourd’hui, j’aimerai retrouver de la sérénité, moins de lassitude dans toute chose et pour ça, je n’ai pas encore trouvé les clés… mais j’y travaille et je vous souhaite aussi le meilleur.

Sachez en tout cas que j’ai toujours été franche, complète et sincère dans tout ce que j’ai entrepris via ce blog…. J’ai aussi cherché à évoluer et à ne pas me cantonner à la seule beauté/cosmétique. D’autres font bien mieux !

Que conclure? Bon vent?

ou plutôt, si je me prenais vraiment très au sérieux…

Il me fallait bien finir sur une note d’humour !

18 commentaires pour “Ce n’est qu’un aurevoir… (?)”

  1. Oh chouette, un article de Vesper, me suis-je dit en recevant le mail… et en te lisant, je sens beaucoup de tristesse. J’espère que tu iras mieux ! Je te souhaite de belles choses pour l’avenir ! Sache que j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire et je n’ai jamais douté de ton engagement. Perso, je ne lis plus bcp de blogs… Marre des vitrines de marque qui fonctionne aux articles sponsorisés ! Ce sont pourtant ceux qui marchent, va comprendre !
    Deborah

  2. Bonjour,

    Désolée, mais au contraire de ce monde où l’hypocrisie, la jalousie et l’égocentrisme règnent en maîtres, il faut continuer de porter vos valeurs.
    Réflechissez-y bien.
    Excellente continuation.

  3. J’ose espérer que tu reprendras du poil de la bête pour continuer à nous parler de livres, de cosmétiques, peut-être aussi? J’ai pensé à toi en achetant des bouquins de Ken Follett dernièrement !
    Bon vent et reviens nous vite, on sera là ! En attendant prends soin de toi !

  4. Chère Vesper,
    Je suis toujours triste de lire ce genre de publications… Je me dis que c’est sans doute un peu de ma faute, ou plutôt de la faute de toutes celles qui comme moi, passent par ici, apprécient tes billets et ne prennent pas la peine/le temps de laisser un petit mot ! L’échange fait tellement partie du plaisir de bloguer…
    Mais il ne faut pas se leurrer c’est aussi le triste reflet de notre société qui va trop vite, trop loin, trop tout, trop rien finalement !
    Bref ici ou ailleurs on reste en contact…
    Le meilleur reste à venir, on y croit !
    Je t’embrasse

  5. Je te souhaite de belles aventures pour la suite, si jamais envoie nous l’adresse par la liste de diffusion si tu fais un nouveau blog. C’était un chouette blog !
    Je lisais tout ce qui n’était pas beauté .
    Des bises du sud de la France

  6. Je te comprends, le monde du blog a évolué. Mais je ressens aussi de la tristesse dans tes écrits. Peut être n’est-ce qu’un mauvais passage ? Peut être reviendras tu sous un autre format ?
    Je te souhaite plein de belles choses dans la vraie vie (c’est bien ce qui compte le plus) et merci pour ces moments partagés à travers tes articles.

  7. Bonjour,
    Je comprends. On vit dans une société où il faut être toujours « plus » : plus jeune, mince, working girl…. Tu étais une des seules blogueuse beauté que je suivais. Tu étais normal (à partir de quand normal est devenu péjoratif ?).

    Je suis triste que cette société, cette vision de ce que doit être un blog t’es usée. Mais je pense que quand quelque chose se termine, un autre commence…

    Je te souhaite de retrouver ta flamme pour un nouveau projet, une nouvelle passion.

    A une prochaine qui sait ?

  8. Oh j étais toute contente quand j ai vu que j avais une notification du blog de Vesper j ai été triste quand j ai vu que c était un au revoir
    Je respecte ton choix mais tu vas me manquer et c est sincère
    Je conserve ton adresse avec plaisir
    Bonne nouvelle route

  9. You will be sorely missed…

    Pour moi, la mort des blogs a aussi été signée avec l’arrêt de Hellocoton. J’aimais tellement ce moment… Ouvrir HC le matin et découvrir tous les nouveaux articles.

    Tu auras toujours envie de communiquer ce qui t´anime. Tu trouveras d´autres moyens de le faire une fois que tu te seras un peu ressourcée de cette pandémie pourrie dévoreuse d´énergie…

    Au plaisir de te retrouver!

  10. Moi je ne retiens qu’un chose, que grâce à ton blog, j’ai fait une très belle rencontre : toi ☺️
    Alors oui je ne suis pas toujours présente, pas toujours disponible et je n’ai sûrement pas toujours pris le temps de laisse un petit mot sur tes articles mais je les ai toujours lu et du coup j’avais l’impression d’avoir encore un lien avec toi.
    Je comprends ta décision. Moi même je ne lis plus aucun blog par manque de temps sûrement mais aussi parce que je passe moins de temps sur les réseaux sociaux. Me suis peut être recentrée sur l’essentiel avec ce qui m’arrive…
    Bref, si tu as envie tu peux m’appeler, mon téléphone n’est jamais loin.
    Bisous ma belle amie
    À bientôt.
    Julie

  11. Ce n’est qu’un au-revoir sans doute. Je suis une lectrice de l’ombre, et je tenais à te souhaiter bonne route;
    On perd sa mère et c’est la petite fille que l’on était qui part un peu avec elle… c’est Maupassant qui a écrit peu ou prou cela. Prends soin de toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *