La (très longue) liste de mes envies (d’automne)

La (très longue) liste de mes envies (d’automne)

Je ne sais pas ce qui se passe : des semaines, des mois voire des années que je n’avais pas vraiment eu envie d’acheter, de me faire plaiz’ outre mesure, en dehors – of course – des livres (ce qui n’est pas un bien de consommation banal, c’est indispensable, c’est comme la bouffe ou le chocolat, quoi !). Je ne pense même pas que ça soit la crise sanitaire qui ait fait parce que ça vient déjà d’avant…

Et puis là, je ne sais pas, j’ai envie. Je crois que le fait d’avoir mis le nez dans mon dressing et de me trouver parfois à l’étroit dans mes vêtements y est forcément pour beaucoup. Oui, confession : j’ai (un peu-beaucoup-trop) pris du poids, ce qui ne me satisfait pas forcément, mais bon, je l’accueille avec bienveillance et me dis qu’il faut laisser un peu de temps au temps pour que 1) je l’accepte ou 2) je m’en débarrasse. Je suis à mi-chemin entre l’option 1 et l’option 2. Parce que pour des raisons de santé, je préfère en perdre un peu et puis que pour des raisons de « moral », je n’ai pas envie de m’astreindre, maintenant, à un régime pour perdre des kilos. Alors chaque chose en son temps. Une chose à la fois. Sans excès, avec bienveillance.

A côté de ça, j’ai aussi envie de me sentir bien, à l’aise, dans ma vie, donc dans ce que je porte… et là, je chéris l’automne et le retour des tenues plus enveloppantes, des longues robes, des bottines, des gilets douillets, des trenchs, des pulls un peu doudous… des balades au sons des feuilles mortes qui crissent sous les pas, de la cueillette des champignons en forêt, du soleil rasant de fin de journée….

Donc au rang de mes envies (presque assouvies) figurent :

  • un trench : bon en vrai, j’aurai aimé pouvoir m’offrir un Burberry. Un vrai. Mais je n’arrive pas à franchir le pas. C’est du luxe et pour ce genre de pièce, je suis incapable de prendre une décision. Donc je me suis rabattue sur un modèle de chez Caroll. Il n’y a qu’un truc que je n’aime pas, c’est sa capuche amovible (en matelassé, non mais!!) et ouf, heureusement, c’est amovible (je suis à ça de m’en débarrasser définitivement, mais je me dis que pour les jours pluvieux, peut-être que…)
C’est le modèle Brantome de chez Caroll.
  • une robe longue, des robes longues, à manches longues (pas la robe longue pour traîner sur la plage au soleil, ni la robe longue de soirée) : j’ai craqué sur deux modèles achetés à l’Usine à Roubaix (dans une petite boutique) et d’autres modèles dont un chez Etam et deux autres sur… Vinted. Je suis pour la seconde main quand c’est possible, et un mix des deux (occaz’ et neufs) ça me va bien ! En plus, ça permet de faire baisser la facture !
Une des robes que j’ai achetées (visuel de la marque Jöwell)
  • vous savez, vous vous souvenez peut-être, que je suis une dingue de bijoux et que je trouvais que certains d’entre eux dormaient un peu trop dans mes coffres aux trésors (on dirait que je parle du trésor de la famille royale d’Angleterre !). Bon eh bien, j’ai ressorti tout ça et j’en porte tous les jours et AUSSI, j’avais de nouvelles envies : quelques bagues et des bracelets… des bracelets chaines, un peu fins, à porter en accumulation ou seuls. J’en avais que je ne portais jamais, j’étais partie du principe que ça me gênait pour taper à l’ordi. En vrai, c’est faux. Donc j’en ai remis. Et aussi je m’en suis offert des nouveaux… en trainant sur Etsy (le mal absolu pour trouver de jolies petites créations exclusives #oupas parfois!). Bref, bah du coup, petits plaisirs…
Ce genre de petits bracelets… (boutique « Espera Creations » sur Etsy)
Ou celui-là (boutique « petite vagabonde » sur Etsy)
Bon j’avais aussi vu les bracelets de chez Nonza (ci-dessus), mais ce sont de véritables émeraudes montés sur or, donc on ne joue plus dans la même cour. On verra si mon envie perdure #oupas. Mais j’avoue que oui, ils sont …. waouh !
  • des mocassins : je voulais le classique des classiques, le mocassin noir « tout bête ». Eh bien c’est une pièce demandée puisque là où j’ai cherché, j’ai eu du mal à en trouver à ma pointure. Tous en rupture. Il y en avait de très beau en camel ou bordeaux, mais non, je voulais simplement du noir. « Ce sont des chaussures de mamie, ça, maman ». Oui mon fils. Mais j’m’en fous. Après tout… ça me plait. Alors j’ai trouvé mon bonheur chez Clarks, la roll’s de la pompe confortable par dessus tout. Des noirs, tout ce qu’il y a de plus banal, mais un Graal dans ma quête chaussuresque. Et puis ça va avec TOUT.
Du classique mais une valeur sûre : mocassins Clarks.

Bon à côté de ça, des tonnes de livres, de chocolat, de champignons frais (vivement la cueillette en forêt) et d’amour (mode bisounours activé en permanence).

Et vous, des envies? Je vous prie de rester correcte néanmoins, on taira toute envie intime, ahhhhuuummmm 🙂

11 commentaires pour “La (très longue) liste de mes envies (d’automne)”

  1. J’aime beaucoup tes bracelets, les mocassins aussi !
    Pour la robe, j’aime, mais faudrait que j’essaie, car kilos confinementesque (bien que j’en ai perdu avec le régime covidesque, choppé à J-3 de-la-vaccination-mégaloose-bonjour…) bref je suis aussi à un poids bof, mais je fais un blocage sur les achats fringues.
    En achat automne, je veux 4 chaises et des étagères pour ranger du matériel de peinture, et des tupp’ en verre car j’en avais plus assez et que j’en ai cassé 2…
    Ca fait moins rêver je te l’accorde. Vivement les châtaignes, j’adore l’automne.
    Bises

      1. Même si j’aime dessiner beaucoup, d’ailleurs on a fait le plein en septembre, c’est mes filles les artistes, c’est ma seconde fille qui a 18 ans qui peint beaucoup, on a plein de toile et de dessins sur nos murs.
        En peinture, c’est soit des toiles liées à nos univers préférés (séries, manga, animés, livres), soit elle peint ce qu’elle a dans sa tête, j’ai une belle toile dans mon salon faite sur un gros morceau de carton, à la base c’était un magnifique cerisier en fleurs, et comme elle le terminait au tout début du premier confinement, il y a d’énormes nuages gris qui sont venus attaquer l’arbre. Mes 2 autres filles dessinent plus aux crayons et aux feutres à alcool, mon fils aussi, mais ses créations sont encore enfantines.
        Si ça t’intéresse de visiter un jour, on fera un visio

  2. Bonjour,

    Comme toi je recherche des mocassins noir ou lie de vin mais pas en cuir, j’ai pas encore trouvé, des sneakers rose pâle (va savoir pourquoi moi qui suis pas rose). Un pantalon évasé et un gilet court. Pour le poids je cherche plus à maigrir, je suis un compte sur insta et je me suis acheté l’alimentation intuitive de Evelyn tribole (mais traduits) … Donc comme toi des envies de fringues (je suis dans le minimalisme mais les fringues ça s’use ou en rentre plus dedans lol).

    Bye

    1. Moi j’essaye tant bien que mal d’accepter mon poids pour le moment, mais j’aimerai perdre pour des raisons de santé, être plus léger, c’est mieux aussi pour la forme !

  3. J adore vous lire les copines vos envies vos non envies vos espoirs vos coups de cœur
    Niveau poids pour moi : joker
    Énième départ vers une nouvelle façon de m alimenter qui pour l instant donne des résultats satisfaisants
    Niveau fringues : bof
    Je cherche depuis des années un « vrai »trench imperméable doudou cosy et tout et tout
    J ai une copine qui s est lancé dans les pierres je lui ai commandé trois jolis bracelets qui vont changer ma vie ( mais si mais si ( faut bien avoir de l espoir n est ce pas ?)
    Autrement des livres des livres des parfums (ça n est pas raisonnable du tout au vu des nombreux (trop) flacons que je possède et des douceurs
    Voulu voilà voilou

  4. J’ai failli craquer pour un trench Burberry cet été dans un outlet en Normandie, ça valait vraiment le coup/cout : 600€ de mémoire au lieu de 2000€ mais je n’ai pas osé franchir le cap ! Même si c’est une affaire, ça représente malgré tout un sacré budget…C’est typiquement le genre de vêtement qui reste dans le placard chez moi dans le sud : soit il fait trop froid pour le porter, soit trop chaud 😉
    Sinon je n’ai pas vraiment d’envie, à part des envies d’ailleurs mais ça c’est permanent chez moi !
    Bises

    1. 600 euros, ça reste une sacrée somme : perso, je n’y arriverai pas, je crois ! Cela dit, mon trench Caroll, je le porte bcp en ce moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *