[Lecture] La nuit des temps, René Barjavel

[Lecture] La nuit des temps, René Barjavel

Je me baladais en librairie à la recherche d’un livre qui faisait l’actualité quand mon regard fut soudainement happé par celui dont je vais vous parler aujourd’hui. Lui, c’est La nuit des temps, de Barjavel. J’en avais entendu parler, je crois même que certaines d’entre vous me l’ont conseillé, lors de mes dimanches lectures et je n’ai donc pas hésité en le voyant à l’emporter. Je l’ai dévoré. Et je dois dire que ce fut un régal. Un tel régal que j’ai envie de lire d’autres ouvrages de l’auteur (en dehors du Grand secret que j’avais aussi dévoré).

René Barjavel, c’est un auteur de science-fiction des années 60 et ça se sent. On n’est pas dans le futuriste à tout prix (mais on y est tout de même !) à grand renfort de vaisseaux spaciaux interstellaires, on garde les pieds sur terre (tout en s’évadant) et je trouve que ses écrits ont une portée bien plus lointaine que celle unique de nous distraire avec un récit. Un quelque chose de philosophique.

Je suis assez souvent frustrée de ne pas avoir lu plus de « classiques » de la littérature (j’ai fait des études scientifiques, je me suis plus nourrie d’ouvrages de génétique et d’immunologie 🙂 mais je découvre parfois certains « vieux » auteurs avec bonheur ! Car Barjavel est à coup sûr un classique de la littérature d’anticipation. A ce sujet, je me suis également commandé sur mon Kindle un livre que j’avais lu en classe de seconde, Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley, je vous en reparlerai… Bon évidemment, en ce moment, j’oscille avec d’autres lectures, puisque j’ai eu le plaisir de découvrir des livres au pied du sapin ! Bonheur !

Voici donc mon avis sur La nuit des temps de Barjavel.

Synopsis/Mot de l’éditeurL’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid le vent, le silence. Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place. Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d’amour et chronique scientifique.

Barjavel La Nuit des temps

Mon avis : j’ai immédiatement été prise dans l’écriture, car l’auteur entre très vite dans le vif du sujet. C’est clair, c’est net et on a réellement envie d’en savoir plus. C’est bien imaginé, c’est beau, c’est futuriste, mais d’un futur tel que l’on pouvait se l’imaginer dans les années 60. Et c’est finalement assez proche d’une réalité qui pourrait exister. On y entrevoit aussi la manière dont les relations internationales pourraient se passer si une découverte majeure de ce type était mise en lumière. Et on peut également y lire des thématiques qui existent depuis cette supposée aube de l’humanité, la guerre, l’affrontement, la destruction. C’est aussi une très belle histoire d’amour qui traverse les âges. C’est un livre extrêmement visuel et qui m’a donné envie de lire d’autres ouvrages de l’auteur. A part Le grand secret, lequel me recommanderiez-vous?

14 commentaires pour “[Lecture] La nuit des temps, René Barjavel”

  1. Bonsoir, j’adore cette histoire ! C’est un de mes livres préférés. D’ailleurs, René Barjavel est aussi un de mes auteurs préférés. Il a écrit des romans dans des styles très différents. Par exemple, le roman Tarendol qui a adapté pour la télévision. Ce n’est pas du tout le même genre et j’ai été aussi très touchée par ce roman.

  2. Ahhh il est sur ma liste depuis 12 ans (eh oui…)
    Une amie m´en avait parlé à l´époque et elle avait les yeux qui brillaient!
    Merci de l´avoir rappelé à ma mémoire!
    Je vais tâcher de le trouver en version numérique. 🙂
    J´aime aussi les sonorités du nom de l´auteur.
    Ca m´évoque le ballet classique.

  3. Oui cette histoire est magnifique, j’ai lu ce livre il y a longtemps et j’ai été enchantée… Mais je n’ai pas lu d’autre titre de cet auteur, dsl ! Hâte que tu nous parles de « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley…

  4. C’est mon Barjavel préféré ! Je le relirai encore avec grand plaisir un de ces jours, je l’ai trouvé tellement magnifique… une belle histoire d’amour qui défie le temps qui passe, une vraie référence pour moi !
    Par contre, tu vois, j’ai eu du mal à accrocher Le Grand Secret… je l’ai commencé, puis arrêté et repris un an après où j’en étais rendue ! Et là j’ai aimé la 2ème partie du livre ! ^^

  5. Il faut ABSOLUMENT que tu lises « L’Enchanteur », je suis sûre qu’il te plaira ! (je le préfère à la nuit des temps, et pourtant j’adore ce dernier !)

  6. La nuit des temps, c’est un de mes grands souvenirs de jeunesse, lorsque j’ai commencé, vers la vingtaine, à lire de la science-fiction : je me rappelle avoir enchaîné à cette époque plusieurs Barjavel (dont « Le diable en rit encore », que j’avais adoré), Malevil de Robert Merle, le cycle de Fondation d’Asimov, celui des Princes d’Ambre de Zelazny ou encore celui de Dune de Frank Herbert. J’avais été prise d’une véritable frénésie, à l’époque, en découvrant ce pan de la littérature !

  7. J’adore ce roman, c’est un des premiers livre que j’ai vraiment lu, c’est ma mère qui me l’avait passé,, je l’avais dévoré !! De Barjavel il y a également « Ravage », un peu sombre mais il est super !!

  8. Le meilleur des mondes, je l’ai lu quand j’attendais mon 1er enfant : ce n’était pas une très bonne idée…. Juste après j’ai lu « Jouvence » qui et pratiquement aussi bizarre.
    en 1984, les 1ers bébés éprouvettes étaient nés et un journaliste faisait très judicieusement remarquer qu’en fait d’année Orwell, nous avions plutôt une année Huxley !

  9. Je reviens ici te donner mon avis après l´avoir lu la semaine dernière.
    Je trouve ton avis très juste mais personnellement, je n´ai pas été emballée car je l´ai trouvé un poil à l´eau de rose (et c´est une MEGA romantique qui le dit).
    Peut-être parce que j´ai lu beaucoup de livres un peu philosophiques justement et que j´ai « senti » d`où venait l´inspiration de l´auteur. (Entre autre, Platon, Le banquet etc)
    Mais merci à toi d´avoir rappelé ce roman à mon bon souvenir.
    Je peux me dire que je l´ai enfin lu. 🙂

    1. Merci de ton retour 🙂 je n’ai pas lu Le Banquet de Platon (encore un qui manque à ma culture philo) mais j’en avais beaucoup entendu parler quand j’étais en terminale (en philo, justement !)… Sinon, dans un autre registre, j’ai trouvé que Besson et son Cinquième Element (je ne sais pas si tu l’as lu) avait un peu copié certains trucs 🙂 (la référence de Besson face à Barjavel et Platon fait peur, je te l’accorde 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *